Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Vendredi 19 septembre 2014 5 19 /09 /Sep /2014 10:07

Sept personnes appartenant à une mission d'information et de prévention contre le virus Ebola ont été tuées dans le sud de la Guinée.

Les manifestants soupçonnaient l'équipe d'être venue les tuer parce que, selon eux, Ebola n'est qu'une invention des Blancs pour tuer les Noirs.

source:

Par Pangloss - Publié dans : Huronique - Communauté : Ricanons
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Vendredi 19 septembre 2014 5 19 /09 /Sep /2014 09:44

Oui, je plains les commentateurs, les chroniqueurs, les analystes de tous poils qui, ce matin, ont dû se battre les flancs pour faire un "papier" sur la conférence de presse de Pépère.

Par Pangloss - Publié dans : Huronique - Communauté : Ricanons
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Jeudi 18 septembre 2014 4 18 /09 /Sep /2014 10:39

Après s'être comptés pour être certains que leur abstention n'empêcherait pas Valls de se voir voter la confiance, les frondeurs ont ménagé la chèvre et le chou en pensant sans doute aux prochaines élections législatives où leur gauchisme affiché restera peut-être leur seule chance de retrouver leur siège à l'Assemblée.

Et la confiance, Valls l'a obtenue. C'était joué d'avance malgré le suspense qu'ont essayé d'entretenir les médias sans y croire eux-mêmes. Les députés ont peut-être de nombreux défauts mais ils savent bien de quel côté leur tartine est beurrée même s'ils ignorent jusqu'à quand elle le sera.

C'est ça la démocratie représentative: le gouvernement du peuple par le truchement de députés que le peuple regrette d'avoir élus.

Il suffit de voir la cote de popularité de Manuel (30% aux dernières nouvelles et ne parlons pas de celle de Pépère), pour se rendre compte que si on avait demandé son avis au peuple, notre premier ministre bien que faisant la bouche à l'envers mieux que personne, aurait été renvoyé à ses chères études. Et puisqu'on parle de sondage, on peut rappeler celui qui nous affirme que 87% des Français ne font pas confiance à la classe politique.

Tout ça doit laisser sceptique sur le bon fonctionnement d'un système qui se dit démocratique.

On ne peut s'empêcher de penser aux années qui ont précédé la Révolution française avec la crise économique, la dette abyssale, les essais avortés de réforme, Necker succédant à Turgot, les privilégiés accrochés à leurs avantages, les intrigues de cour et surtout l'ignorance de la classe dirigeante de la situation réelle du pays et même le mépris qu'elle affichait pour le peuple.

C'est sans doute la raison pour laquelle notre président a demandé à ses journalistes (France-Inter, ce matin) de nous faire savoir qu'il prenait de la hauteur, abandonnait à Valls les affaires intérieures et avait décidé de se consacrer à la politique internationale.

Comme vous voyez, le pire est à venir.

Par Pangloss - Publié dans : Opinions intempestives - Communauté : Ricanons
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Mardi 16 septembre 2014 2 16 /09 /Sep /2014 14:05

A Paris, ça a conféré comme des fous "pour la paix et la sécurité en Irak". Notez bien: "en Irak" et pas ailleurs. Pas en Syrie où pourtant, dans les régions qu'ils ont déjà conquises, les djihadistes ont détruit les postes frontières ni, s'ils atteignent les objectifs dont ils ne font pas mystère, dans le reste du Proche et du Moyen-Orient. Non, uniquement en Irak. Sans doute pour réparer les dégâts que les Amerloques y ont causés depuis une décennie. Comme si le combat contre le djihadisme ne concernait vraiment que ce pays et qu'on pouvait encore le laisser prospérer en Afrique, en Asie et -pourquoi pas?- en Europe.

Mais pour l'instant, on va s'occuper à chasser les islamistes d'Irak. Les chasser plus que les exterminer. Où se réfugieront-ils si l'objectif est atteint? Retourneront-ils dans la clandestinité dans leurs pays d'origine? Déplaceront-ils le siège de leur califat dans un pays voisin? Qui vivra verra. Mais pour l'instant, on se voile la face et on affecte de ne se soucier que de l'Irak.

En attendant, on constate que, de le langage officiel, les mots "Etat islamique" ont subitement et mystérieusement disparu et qu'ils sont remplacés par "Daech" (que Pépère prononce Dash comme la lessive). La raison? Serait-ce pour ne pas froisser les états qui se proclament islamiques (Afghanistan, Iran, Mauritanie, Pakistan) et ceux qui -sans le dire- sont des pays dits "musulmans"? Ne pas nommer ses ennemis est un bon moyen pour éviter de vraiment les combattre. Voyez à ce sujet l'excellent article de Switchie.

Pour l'instant, tout le monde s'accorde avec prudence (mais la prudence est-elle de saison?) sur le principe "pas de troupes au sol". Cela présente deux avantages: celui de limiter les affrontements contre des gens qui, du moins le disent-ils, n'ont pas peur d'une mort qu'ils recherchent au contraire afin d'accéder au paradis d'Allah avec le statut de martyrs; et celui de se mettre dans l'impossibilité de faire des prisonniers dont on ne saurait que faire.

Tout ça n'empêche pas les rodomontades comme celle-ci que j'ai entendue dans la bouche de Pépère qui menaçait l'EI et ses soutiens en déclarant son intention de "punir tous ceux qui lui sont associés de près ou de loin". Comme quoi, même quand la situation est grave, il n'est pas interdit de rigoler.

Et pour finir, cette observation que je ne suis pas le seul à avoir faite: lors de ses interventions officielles, notre président parle devant un drapeau européen et un drapeau français. Or, depuis quelque temps, ce drapeau a la particularité d'avoir une bande blanche plus étroite que les autres (vous pourrez le vérifier sur la photo qui illustre l'article de Switchie). Or, c'est la Constitution qui le dit: les trois bandes doivent être de largeur égale. Quelle peut bien être la raison de cette modification pépèrienne?

Par Pangloss - Publié dans : Opinions intempestives - Communauté : Ricanons
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Dimanche 14 septembre 2014 7 14 /09 /Sep /2014 20:50

Barak et Culbuto, les frères de la cote (de la cote de popularité en berne) veulent se refaire une santé en partant en guerre contre l'Etat islamique.

Qui n'attend que ça au cas où vous ne seriez pas au courant. Parce que cette guerre, il a de bonnes chances de la gagner, tel que c'est parti.

Car -promis, juré- pas de troupes au sol disent les Occidentaux. Que des bombardements. Comment éliminer tous les djihadistes sans aller les chercher, c'est une question à laquelle on évite de répondre.

Qui dit bombardements dit boucliers humains et dommages collatéraux.

Un bonne ocasion pour crier à l'agression des croisés contre les vrais musulmans et mobiliser les islamistes du monde entier.

Un bon moyen aussi pour exhiber des victimes civiles sur internet et enregistrer les cris de désespoir de femmes voilées devant les cadavres de leurs enfants et -bien sûr- leurs appels à la vengeance.

L'EI, dit-on, compterait entre dix mille et cinquante mille combattants. Comme vous voyez, la fourchette est large. On va partir en guerre contre un ennemi dont on ne connaît même pas le nombre.

Croire qu'on peut emporter une victoire contre des fanatiques en les bombardant est une bêtise. Ceux qu'on aura tués seront des "martyrs" cités en exemple et ceux qui ne seront pas morts ne vont pas retourner leur djellabah: ils seront toujours djihadistes donc toujours dangereux. S'ils n'ont pas quitté la région pour aller se réfugier et continuer la lutte dans d'autres pays, il faudra aller les chercher dans les villes et les villages au milieu des populations dont on ne saura jamais si elles sont civiles. Il faudra donc envoyer des troupes au sol. Qui en a les moyens? Qui en prendrait la responsabilité?

Est-ce à dire qu'il faut partir en guerre avec comme objectif de tuer cinquante mille personnes? Qui osera le dire même si certains le pensent?

Et qui sait comment réagiront les musulmans de France, d'Allemagne, de Grande-Bretagne etc? Qui sait combien de djihadistes préparent des attentats dans les pays de la future coalition?

On peut aussi se demander pourquoi l'Occident décide de combattre l'Etat islamique et pas les autres métastases de ce qu'Obama a défini comme un cancer. Pourquoi pas Boko Aram pour ne citer que l'une d'elles (Villepin en compte quinze)?

Les djihadistes nigérians n'ont-ils pas eux aussi instauré un califat, n'assassinent-ils pas, ne prennent-ils pas d'otages, n'enlèvent-ils pas des femmes qu'ils vendent comme esclaves, ne commettent-ils pas des attentats meurtriers et n'imposent-ils pas l'application stricte de la charia? Et le Nigeria ne produit-il pas lui aussi du pétrole?

Ne serait-ce pas parce que l'Etat islamique s'est taillé un territoire à cheval sur deux pays reconnus par la communauté internationale et que les grands de ce monde n'apprécient pas que l'on touche aux frontières, ce qui risque de donner de mauvaises idées à certains?

Dernières questions: qu'est-ce qui sépare djihadistes et islamistes, islamistes et fondamentalistes, fondamentalistes et musulmans modérés?

Par Pangloss - Publié dans : Opinions intempestives - Communauté : Ricanons
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Jeudi 11 septembre 2014 4 11 /09 /Sep /2014 09:53

Hier, les participants à l'émission C dans l'air ont fait preuve d'une quasi-unanimité et ont laissé leur langue de bois au vestiaire, ce qui nous change des dialogues de sourds et des débats où il suffit d'entendre le nom et la profession de l'intervenant présenté par Calvi pour connaître à l'avance ce qu'il va raconter pendant l'heure qui suit.

Conclusions:

a) si la France ne fait pas très vite et très fort les réformes nécessaires et certainement douloureuses, la crise dans laquelle nous nous débattons ne sera rien à côté de celle qui nous attend.

b) elle ne fera sans doute pas ces réformes.

*******

Il y a treize ans des islamistes ont lancé des avions de ligne sur les tours du World Trade Center. Les pays occidentaux se sont alors embarqués à grands coups de discours et de mouvements de menton dans "la guerre contre le terrorisme".

Malheureusement, ils se sont trompés d'ennemis. Ils ont combattu des hommes alors qu'il fallait affronter une idéologie.

C'était contre l'islamisme qu'il fallait se battre.

On peut constater aujourd'hui les résultats de cette erreur dramatique.

*******

Voyez le bon côté des choses: aujourd'hui il fait beau.

Par Pangloss - Publié dans : Opinions intempestives - Communauté : Ricanons
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Mercredi 10 septembre 2014 3 10 /09 /Sep /2014 21:49

Jean-Claude Junker a présenté sa nouvelle commission européenne qui n'entrera en fonction, ai-je entendu, qu'une fois que les compétences de ses membres auront été vérifiées.

Espérons que l'on fera appel à des vérificateurs dont ma compétence aura été vérifiée.

Par Pangloss - Publié dans : Huronique - Communauté : Ricanons
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mardi 9 septembre 2014 2 09 /09 /Sep /2014 21:33

Plus de quarante pays vont participer à la coalition contre l'Etat islamique. La plupart des pays occidentaux vont livrer des armes et des équipements militaires aux Kurdes et aux Irakiens. Mitrailleuses lourdes, fusils d'assaut allemands, kalachnikovs, missiles anti-chars, armes de poing et bien sûr les munitions nécessaires.

On ne doute pas (si, un peu quand même mais supposons) que le conflit sera bref et la victoire prochaine.

Et donc, après cette victoire, les armes seront-elles restituées? Resteront-elles sur place? Seront-elles vendues? A qui?

Dans quelles mains finiront-elles par tomber?

Et qui s'en servira?

Et contre qui?

Par Pangloss - Publié dans : Opinions intempestives - Communauté : Ricanons
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Dimanche 7 septembre 2014 7 07 /09 /Sep /2014 09:47

Je ne suis pas un expert en relations internationales, je n'ai toujours pas compris ce que la "politique arabe de la France" lui a rapporté depuis qu'on s'en gargarise et quel prestige -pour ne même pas parler de sympathie- de la part des Arabes elle en a recueilli, mais j'ai cru comprendre du discours officiel tenu par les personnages politiques actuellement au pouvoir qu'il était important que l'investissement se développe en France. L'emploi, le pouvoir d'achat, la réindustrialisation, la sortie de crise, notre rang parmi les cinq premières puissances économiques mondiales, la paix sociale, le moral des ménages, la relance de la consommation etc etc etc en dépendent.

C'est pourquoi je ne comprends pas ce qui peut pousser Manuel Valls à annoncer à son de trompe qu'il se rend demain en Tunisie (il ne trouve donc pas à s'occuper en France?) pour participer à une conférence internationale dont le thème est "Investir pour la Tunisie".

Pas "en" Tunisie, ce qui serait déjà fort de café quand on a des ministres prêts à toutes les bassesses pour attirer en France les capitaux étrangers mais "pour" la Tunisie; comme si on avait du pognon à revendre, de l'argent à distribuer à fonds perdus, des euros que refusent des caisses de retraite saturées, des montagnes de billets qui débordent d'un trou de la sécu depuis longtemps comblé, des restaus du coeur qui ferment faute de clients, une dette inexistante et des critères de Maastricht objets du plus profond respect.

A moins qu'on ne se dise en haut lieu que créer des emplois en Tunisie, ce sont autant de Tunisiens qui ne viendront pas en France et que -tous comptes faits- ce serait une bonne opération.

Mais croire que ce serait la vraie raison, ce serait avoir l'esprit bien mal tourné.

Par Pangloss - Publié dans : Opinions intempestives - Communauté : Ricanons
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Vendredi 5 septembre 2014 5 05 /09 /Sep /2014 19:23

Quel est l'éditeur qui convaincra Denis Trierweiler de coucher sur le papier ses souvenirs de vie commune avec Valérie?

Titres suggérés: "Bon débarras!", "Elle m'a échappé, la belle", "Merci François!".

Si vous trouvez mieux, n'hésitez pas.

Par Pangloss - Publié dans : Huronique - Communauté : Ricanons
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires

Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : 29/03/2008
  • Contact
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés