Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 09:48

Gérard Longuet fait les yeux doux à Marine Le Pen dans une interview à Minute.

Ce qu'il ne fallait pas dire, à qui il ne fallait pas le dire et au moment où il valait mieux se taire.

Il aurait voulu saboter la fin de campagne de Sarko qu'il n'aurait pas pu faire mieux.

Et vous verrez qu'Hollande ne va même pas lui en être reconnaissant!

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 09:19

J'ai la flemme de mettre des vidéos. Alors, je vais vous faire bosser.

D'abord, vous allez regarder le clip que j'ai publié dans mon article du 17 avril, bien avant le premier tour.

Ensuite, vous allez visionner le clip officiel de François Hollande. Réalisé pour le second tour, celui-ci.

Vous voyez la différence?

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 20:17

Il y a les "pour l'un" et il y a les "pour l'autre". Beaucoup sont raisonnables, mais beaucoup sont fanatiques. Ils trouvent toutes les qualités à leur poulain et tous les défauts à son adversaire.

Et sont prêts à affirmer que le camp d'en face n'est qu'un ramassis de débiles ou de criminels.

Si on n'est pas de leur avis, on est rejeté à la droite de Marine Le Pen ou à la gauche de Nathalie Artaud.

Les programmes sont avalés sans même les mâcher et les promesses sont prises au pied de la lettre.

La campagne s'est transformée en spectacle où la performance des acteurs compte plus que les textes que leurs écrivent leurs plumes. Et les "improvisations" que sont les débats télévisés sont perçues comme des combats entre deux champions et non comme la confrontation de projets.

Pourtant, si on lit les programmes, on trouve (en cherchant bien) de quoi se satisfaire des deux côtés et de quoi s'indigner aussi.

Moi qui les ai lus, ces programmes, et qui ai entendus beaucoup de discours, je reste sceptique sur l'ensemble mais je trouve de bonnes idées un peu partout et hélas! de mauvaises aussi. Et quelques grosses ficelles.

Mais il faut prendre le tout sans discuter.

On doit choisir "le menu" et non pas déjeuner "à la carte".

Et en plus se décider d'après la photo du cuisinier et le baratin de l'aboyeur qui est à la porte.

Tout en sachant qu'il y a des choses qui seront dures à avaler et d'autres qu'on ne trouvera jamais dans son assiette.

Quant à l'addition ... je vous laisse imaginer.

Et pas question de se plaindre! On sera traité de bolchevik par les uns et de nazi par les autres.

C'est fou comme ces gens qui se disent "modérés" ont l'insulte facile.

Vivement la fin de cette tragi-comédie!

Repost 0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 20:45

Voilà ce qui se passe au Parlement européen: "Tout en rappelant à l’assemblée que le changement climatique touche tout particulièrement les femmes étant donné qu’elles sont les premières victimes de catastrophes naturelles et de conflits autour des ressources, l’eurodéputée GUE/NGL Kartika Liotard a constaté que "c’est ironique car les femmes appartiennent à une catégorie de personnes qui en sont le moins responsables".

Et son copain du GUE/NGL (c'est quoi ce truc?), Mikael Gustafsson en ajoute une couche:" Le changement climatique n’est pas neutre au point de vue des sexes. Les hommes ont eu une plus grande influence sur le changement climatique que les femmes".

Si vous me disiez que quand ils s'amusent à ça, ils ne sont pas au bistrot, je vous répondrais que quand on entend ça on se demande s'ils n'en reviennent pas, du bistrot.

Au cours de mes balades sur la toile, je suis tombé sur cette information désopilante ICI

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 11:30

Hier, le député socialiste, Julien Dray fêtait son anniversaire dans un bar parisien. Il n'avait visiblement pas prévenu ses invités de la présence de l'ancien directeur du FMI.
En apprenant la venue de DSK, Ségolène Royal, Manuel Valls et Pierre Moscovici ont immédiatement quitté la soirée sans croiser Dominique Strauss-Kahn.
Ségolène Royal a tenu à préciser: "Dire que j'aurai rencontré Dominique Strauss-Kahn à cette occasion serait diffamatoire. Je suis allée dans ce bar avec ma fille fêter l'anniversaire de Julien Dray, nos enfants sont amis, mais je ne savais pas que Dominique Strauss-Kahn était également invité. En l'apprenant, nous sommes tout de suite reparties et nous ne l'avons pas croisé", a-t-elle expliqué, en soulignant que M. Valls en avait fait autant. (source: LeMonde.fr).

"Diffamatoire"! Elle y va fort chabichette!

Mais peut-être ses copains solfériniens en savent-ils plus que vous et moi.

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 15:02

"Le tourbillon qui semble aspirer par le fond l'économie espagnole donne le vertige à toute l'Europe. Les chiffres du désastre s'aggravent chaque jour. Vendredi 27 avril, l'institut espagnol de la statistique a dénombré 366 000 chômeurs supplémentaires au premier trimestre : 5,6 millions d'Espagnols, un quart de la population active, sont sans emploi. Et la Banque d'Espagne a indiqué que 60 % du portefeuille des banques lié à la construction (184 milliards d'euros) seraient problématiques.

La sanction de l'agence de notation Standard & Poor's, qui vient de reléguer la note du pays à BBB+, n'est pas seulement humiliante pour la quatrième économie de la zone euro : elle est tristement réaliste" (Source: LeMonde.fr).

Seules solutions trouvées par les "gens qui savent" (les mêmes, hélas! que ceux qui ont causé cette crise): une cure d'austérité (pour achever les blessés) et une acrobatie monétaire entre les banques et la BCE (pour prolonger les grabataires).

Comment un Espagnol dirait "on n'est pas dans la merde" en grec?

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 13:09

J'écoute très souvent sur France-inter "Sur les épaules de Darwin", une émission scientifique fort intéressante malheureusement régulièrement interrompue par de la "musique" (il faut bien aider ceux qui ont des disques à vendre).

Je me suis souvent demandé pourquoi.

Permettez-moi d'avancer une explication: les auditeurs de cette émission appartiennent peut-être à celle classe d'âge qu'on appelle "les seniors" qui ont des problèmes de prostate et les chansonnettes sont destinées à leur permette d'aller se soulager sans perdre un mot de ce qu'on leur raconte.

J'en veux pour preuve le fait que les émissions qui font la promotion des derniers albums parus et qui sont plus spécialement destinées aux jeunes ne sont jamais interrompues par des causeries scientifiques.

Vous m'objecterez qu'il n'y a pas que des hommes d'âge mûr qui écoutent cette émission, il y a aussi des femmes.

Objection que je balaie: cette émission est diffusée de onze heures à midi et, je vous le demande, qui doit aller surveiller de temps en temps la cuisson du repas?

******

Début d'un long week-end. "Bison futé" (mais non, on ne prend pas les auditeurs pour des débiles légers!) nous informe de l'état de la circulation. Journée orange qui vire au rouge un peu partout. Ce sont "les grands départs" du pont du premier mai.

J'en déduis que les Français ne sont pas bien chez eux: dès qu'ils le peuvent, ils s'en vont.

******

Spécial Juntos: Ferrero présentait le Nutella comme "un exemple de petit-déjeuner équilibré et savoureux". Alors qu'en fait c'est " une nourriture ni saine ni nourrissante, mais qu'il est à peine mieux que des bonbons, et qu'il contient des niveaux dangereux de graisses saturées". Les principaux ingrédients du Nutella sont le sucre, l'huile de palme, le cacao et du lait écrémé.

Une action en nom collectif contre le fabricant a été initiée par une mère de famille américaine pour publicité mensongère. Un accord a été trouvé.

La filiale américaine de Ferrero remboursera jusqu'à quatre dollars pour tout pot de Nutella acheté en Californie entre août 2009 et le 23 janvier 2012, ou dans le reste des Etats-Unis entre janvier 2008 et le 3 février 2012, s'engage aussi à "modifier certaines déclarations marketing sur le Nutella" et à mieux détailler ses éléments nutritionnels. (source: LeMonde.fr)

Bon appétit!

 

Repost 0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 09:40

Lotissements, autoroutes, hypermarchés, parkings, parcs de loisirs, aéroports, chaque seconde, 26 mètres carrés de terres agricoles disparaissent en France. "L'explosion des besoins en matières premières alimentaires ne laisse aucun doute sur la valorisation des espaces agricoles", confirme cyniquement Agrifrance, émanation de BNP Paribas Wealth Management dans son rapport sur le foncier rural.

En conséquence, les investisseurs français sont à la recherche de terres agricoles au-delà des frontières nationales. Gérard Louis-Dreyfus, l'ancien président du groupe de négoce du même nom, l'un des plus importants au monde, a ainsi décidé d'investir dans les terres agricoles en Russie.

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQRKhKBFtFNMgqWXFL3oY_Mf9mpEEgdmXy6Tp06zjbQ3IaxFPHzVQA cette fin, le financier et son neveu Peter Mann ont créé RZ Agro Holding. La société contrôle déjà 90 000 hectares, dans le sud de la Russie, et poursuit un objectif de 150 000 à 250 000 hectares à moyen terme. Elle compte "profiter des opportunités de consolidation du secteur et des privatisations, notamment pour les meilleurs domaines céréaliers, estimés à 13 millions d'hectares".

 

Alors que la demande alimentaire mondiale va croître inexorablement sous la pression démographique, les pays producteurs sont appelés à produire davantage. La France, première puissance agricole de l'Union européenne, est ainsi amenée à sortir de ses frontières et à exploiter d'autres terres, en les achetant ou en les louant, comme le font déjà la Chine ou certains pays du Moyen-Orient. (source: LeMonde.fr).

Souvenons-nous que la sécheresse de 2010 a fait flamber les prix du blé de 70 % et imposé un moratoire sur les exportations de certains pays dont la Russie.

Ce n'est pas encore la famine mais c'est déjà la disette. Et ce, au niveau mondial.

Et la disette, ça peut rapporter gros. On vendra le blé beaucoup plus cher à ceux qui auront encore les moyens de le payer et les autres crèveront de faim.  D'où ces "investissements".

On devrait plutôt dire ces spéculations. A courte vue car qui peut assurer que les peuples des pays où on aura ainsi "investi" laisseront partir de bon coeur vers les pays riches les céréales dont ils manqueront pour se nourrir et qui auront poussé chez eux? Vous me direz que l'armée sera là pour "assurer l'ordre". Oui mais quelle armée? L'armée russe? L'armée française? L'OTAN?

Situation comparable à ce qu'à connu la France au début de la révolution où de mauvaises récoltes ont provoqué la colère populaire contre les spéculateurs de l'époque (on les appelait alors les "accapareurs") et qui ont poussé le peuple en octobre 1789  à obliger la famille royale à quitter Versailles pour Paris aux cris de: "Nous ne manquerons plus de pain: nous ramenons le boulanger, la boulangère et le petit mitron".

Je n'ai pas trouvé trace de ce problème pourtant important dans les programmes des candidats à la présidence de la République.

Mais j'ai sans doute mal écouté leurs discours.

Et bonjour chez vous!

Repost 0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 21:01

Vous avez quelquefois envie de "faire un break" avec des barres chocolatées Kit Kat ou d'étaler du Nutella sur les tartines de vos chers petits?

Sachez que comme nombre de produits de l'industrie agro-alimentaire, ils contiennent de l'huile de palme.

Pas très bonne pour la santé.

Et catastrophique pour les forêts qu'on détruit pour y planter des palmiers à huile.

Pour les forêts et les orangs-outans qui y vivent.

Une petite VIDEO pour vous mettre en appétit?

 

Repost 0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 19:39

Intéressante émission cet après-midi sur France-Culture (autant ne pas rouler idiot!). On y parlait des conséquences des essais nucléaires français sur l'atoll de Mururoa. Des conséquences pour la santé des gens qui ont travaillé sur le site et, d'une manière plus générale, la santé des Polynésiens.

On y apprenait que les travailleurs locaux qui venaient de toute la Polynésie travaillaient en short et en T-shirt sur un site où les spécialistes qui venaient effectuer des mesures (et qui ne traînaient pas sur place) étaient revêtus de combinaisons de protection; qu'il était mal vu de se poser des questions sous peine "d'avoir des problèmes"; qu'un gendarme venu de métropole  pour surveiller les ouvriers, armé (!) et lui aussi en short, s'était étonné de ne pas bénéficier de vêtements adaptés et qu'il avait vite été renvoyé en métropole.

Que parmi les militaires français beaucoup avaient développé des troubles et des maladies (cancers et autres leucémies) mais que leur état n'avait toujours pas été reconnu comme une conséquence d'une exposition aux radiations.

Et que les Polynésiens détiennent depuis ces essais nucléaires le record mondial des cancers de la thyroïde.

Tout ça, c'était du temps de De Gaulle et de ses successeurs, de 1966 à 1996. Ce qui ne nous rajeunit pas.

******

Ils se vantent peut-être ces Polynésiens avec leur record. Ils oublient les Ukrainiens, bien placés pour le leur disputer. Sous le titre "Top départ pour le sarcophage géant", Le Monde nous apprend que la construction d'une enceinte étanche au-dessus du réacteur n° 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl se matérialise enfin vingt-six ans après la catastrophe du 26 avril 1986  pour confiner les radiations qui s'échappent toujours du sarcophage de béton construit à la hâte par les Russes et aujourd'hui fissuré (on estime à 150 mètres carrés les espaces à ciel ouvert).

Passons sur le coût qui a explosé et les délais très largement dépassés. Et parlons des ouvriers. Les 150 expatriés français présents à Tchernobyl ne perçoivent pas de prime de risque (pas de petites économies!) puisque le chantier est considéré comme "standard" par Bouygues et Vinci. "Standard'? Enfin, presque : les ouvriers qui ont posé les fondations de l'arche autour de la centrale ont dû travailler à l'abri d'écrans en béton et en plomb. Et chaque salarié doit garder un dosimètre individuel autour du cou, pour mesurer son exposition aux radiations. Dès qu'un ouvrier atteint 60% des doses admissibles, il doit quitter le chantier. Plus "standard", tu meurs!

******

Tout ça pour dire que la catastrophe de Fukushima est bien loin d'être terminée. Et qu'il est fortement conseillé de consulter régulièrement le blog de Fukushima ne serait-ce que pour être informé malgré l'obstination que les médias (indépendants, qu'est-ce que vous croyez?) mettent à ne pas parler de ce qui se passe au Japon.

******

Et bonjour chez vous!

Repost 0

Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.