Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 10:59

Demain, après-demain ou la semaine prochaine, Kobane tombera aux mains des djihadistes de l'Etat Islamique. Et si ce n'est pas le cas, c'est ailleurs que se livrera la bataille pour la prise d'une nouvelle ville ou l'investissement d'un nouveau territoire.

Mais il n'y a pas de quoi s'affoler. Prenons exemple sur notre gouvernement et nos médias pour qui l'Etat Islamique n'est qu'un "groupe".

Ce n'est pas bien dangereux, un "groupe". C'est tellement petit qu'on lui pardonne de n'être pas mignon.
Les plus turbulents, ce sont ses groupies.

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 09:39

L'excellent Plouc-émissaire nous fait un billet rigolo sur un mouton qui, la veille de l'Aïd, est tombé du cinquième étage d'un immeuble de Lille, a été récupéré encore vivant quoique blessé et a été remonté vite fait dans l'appartement d'où il avait sauté.

Je n'en dirai pas plus de peur d'être taxé d'islamophobie.

Ecueil évité avec brio et professionnalisme par le journaliste de sudinfo.be qui conclut: "Personne ne connaît la véritable raison de cette chute pour le moins étonnante".

Personne, vraiment? Sans blague?

Et le journaliste qui "ignore" la raison de la chute, s'abstient courageusement de chercher celle de la présence de cette pauvre bête au cinquième étage d'un immeuble.

De son côté, lavoixdunord.fr fait, dans "le top des internautes" un rapprochement (fortuit, on l'espère) entre la défenestration du mouton et celle d'une étudiante.

Quand la presse est régionale, elle est vraiment "régionale".

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 12:06

Trouvé chez l'âne debout sur la recommandation des Cafards:

http://img.over-blog-kiwi.com/0/66/76/37/20140918/ob_939fc9_banque.jpg

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 09:20

Pas d'article hier. Comme disent les journaleux, j'étais "sous le choc". Aujourd'hui, comme beaucoup de Français, je subis le fameux stress post-traumatique. Une bonne excuse, direz-vous, pour ne pas être responsable d'un éventuel coup de sang avec passage à l'acte.

Il faut dire que les mauvaises nouvelles, enrobées de nouvelles pire encore se sont abattues comme dernièrement la pluie sur le département de l'Hérault.

Parlons d'abord des augmentations: prix du gaz, du diésel, du timbre, de la redevance télé et j'en oublie certainement.

Parlons ensuite des réductions: prime de naissance, réduction de fait du congé parental, augmentation de la CSG sur les retraites etc etc.

Et puis parlons du reste, de la dette qui explose et vient de dépasser les 2 000 milliards, du déficit qui ne se réduit pas (4,3%, on est loin de la limite de 3%!), du trou de la sécu "plus important que prévu" etc

Cette fois-ci, tout est arrivé en une seule vague. Il paraît que c'est fait exprès pour que le pauvre cochon de payant ne sache même plus où donner de la tête et que chaque coup qu'il reçoit lui fasse oublier le précédent et que les gouttes soient indiscernables dans le seau d'eau glacée qu'on lui envoie à la figure. J'ai appris ce matin que les Amerloques ont une expression pour ça: c'est "le jour des poubelles" où l'on sort en une seule fois tout ce qui risque de mécontenter l'électeur.  En France, on est tout aussi cynique. Sur France-Inter, on a rapporté l'expression d'un conseiller de Pépère: c'est "dégazer en pleine marée noire".

Ce qui est encore plus énervant, c'est le baratin dont ceux qui nous gouvernent enrobent leurs mauvaises action et le culot avec lequel en serrant notre ceinture, ils continuent à desserer la leur.

Cette phrase par exemple de Marisol Touraine (MST pour ses amis): "le gouvernement aime la famille". Après le coup qu'il vient de lui porter, à cette malheureuse famille, on se demande ce qui serait arrivé s'il ne l'aimait pas.

Ou Pépère qui juge de l'efficacité de ses économies aux cris qu'elles suscitent et à la douleur qu'elles provoquent.

Et pendant ce temps, on n'entend pas dire que les économies affectent les ministres, les élus et leurs copains. On apprend que les sénateurs ont droit à des fauteuil sur mesures, que la cave du Sénat est à leur disposition pour qu'ils puissent partir en week-end avec de bonnes bouteilles, que Thévenoud, "l'administrophobe" serait nommé membre de la commission du Développement Durable à l’Assemblée Nationale etc etc etc.

Et pour couronner le tout, on nous dit que le prochain budget est établi en fonction d'une prévision de croissance de 1%. Prévision jugée optimiste par le Haut Conseil des Finances Publiques pourtant présidé par un socialiste.

Et, j'ai gardé le meilleur pour la fin, Michel Sapin, en présentant son budget a osé affirmer qu'il "ne sera pas demandé d'efforts supplémentaires aux Français".

On sait que les Pieds Nickelés qui nous gouvernent préfèrent les demander aux Allemands. Sans grand succès jusqu'ici.

PS: Et puisqu'il n'est pas interdit de rire, voici ce titre du Gorafi: "Air France assurera plus de neuf retards sur dix à partir de demain". Et rien sur la SNCF?


Repost 0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 11:33

On présente aujourd'hui à l'UNESCO le rapport bisannuel "Planète vivante" réalisé avec la société savante Zoological Society of London et les ONG Global Footprint Network et Water Footprint Network. Ce rapport se fonde sur trois indicateurs.

- L'évolution de la biodiversité et la population d'espèces sauvages (espèces vertébrées de mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens et poissons).

Résultat: la taille des populations d'espèces sauvages a fondu de moitié en moins de deux générations.. Dans le détail, les espèces d'eau douce sont les plus durement touchées avec une chute de 76 % entre 1970 et 2010, contre un déclin de 39 % pour les espèces marines et les espèces terrestres.

- Les surfaces terrestres et maritimes nécessaires pour produire chaque année les biens et services que nous consommons (nourriture, combustibles, espace pour les constructions, etc) et absorber les déchets que nous générons.

Résultat: cette empreinte mondiale a doublé depuis les années 1960 et excède de 50 % la biocapacité de la planète, c'est-à-dire sa faculté à régénérer les ressources naturelles et absorber le CO2. Ce qui veut dire que nous coupons des arbres à un rythme supérieur à celui de leur croissance, nous prélevons plus de poissons dans les océans qu'il n'en naît chaque année, et nous rejetons davantage de carbone dans l'atmosphère que les forêts et les océans ne peuvent en absorber.

- L'empreinte eau permet de saisir l'ampleur des volumes d'eau douce (prélevée dans les lacs, rivières, réservoirs et aquifères) et d'eau de pluie nécessaires à nos modes de vie.

Résultat: l'ampleur croissante des volumes d'eau douce (prélevée dans les lacs, rivières, réservoirs et aquifères) et d'eau de pluie nécessaires à nos modes de vie. Aujourd'hui, plus d'un tiers de la population mondiale, soit environ 2,7 milliards de personnes, vit dans des bassins fluviaux connaissant une grave pénurie d'eau pendant au moins un mois par an.

Ces tendances devraient aller en s'aggravant avec l'augmentation de la population, qui a déjà presque triplé depuis 1950, pour atteindre 7 milliards en 2011, et devrait encore croître à 9,6 milliards en 2050 et 11 milliards en 2100.

On ne s'étonne pas que cet article du Monde.fr nous dise que la Planète est malade et que sa guérison semble de plus en plus incertaine.

A côté de ça, le fait qu'en France le Sénat repasse à droite n'a que très peu d'intérêt. Sauf pour ceux qui, espérant vaincre leurs concurrents, pédalent à toute vitesse vers l'abîme en collant soigneusement leur nez sur le guidon.

Repost 0
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 17:44

Aujourd'hui, c'est dimanche. C'est repos. Je laisse le clavier à l'un de nos regrettés confrères, un de ceux qui n'avaient pas leur plume dans leur poche. J'ai nommé Octave Mirbeau.

Régalez-vous avec ce petit texte! C'est La grève des électeurs.

Repost 0
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 12:53

On nous affirme et nous sommes très instamment priés de le croire que les musulmans de France ont manifesté leur opposition à la "barbarie" de l'Etat Islamique en se rassemblant hier devant la grande mosquée de Paris.

Or, il y a en France pres de cinq millions de musulmans dont sans doute dix pour cent résident en banlieue parisienne soit cinq cent mille.

Alors, "des centaines de personnes, parmi elles beaucoup de musulmans" sur un demi-million, ça ne fait pas beaucoup; surtout si on les compare aux quelques milliers qui protestaient violemment contre les frappes israéliennes à Gaza en juillet dernier et qui n'étaient pas gênées outre mesure de voir dans leur cortège brandir des drapeaux noirs des djihadistes.

Mais nous sommes en guerre et le bourrage de crâne est de rigueur.

Il ne faut pas confondre les musulmans de France et les musulmans d'Irak, c'est vrai. Il ne faut pas les mettre tous dans le même sac.

Mais on est quand même autorisé à confondre les salafistes de France (1% des musulmans, selon certains chiffres. Libération en comptait de 12 000 à 15 000 en 2012 en admettant que le chiffre devait être revu à la hausse) et les quelques centaines de "Français" (autant que ceux qui se sont rassemblés hier?) qui sont partis faire le djihad en Syrie ou en Irak. Et à se dire que dans les 99% restant, beaucoup éprouvent une certaine sympathie pour l'Etat Islamique, peut-être pas autant que ce qu'on dit ICI mais plus que ce qu'on essaie de nous faire croire.

Et en plus en nous culpabilisant en nous affirmant qu'il y a de l'islamophobie dans le fait de demander aux musulmans de France de se désolidariser des musulmans djihadistes. D'abord, on ne demande rien. C'est Dalil Boubakeur et ses copains qui ont organisé la manif. Et ce ne sont pas les imams salafistes qui sévissent dans les banlieues au bénéfice des barbus porteurs de djellabahs, que je sache.

Mais ça va encore plus loin dans le bourrage de crâne: ce matin sur France-Inter, la revue de presse présentait cet argument: c'est la "communauté musulmane" qui a manifesté hier (voir plus haut la représentativité des manifestants) alors que la "communauté française" était silencieuse. Ce qui, semble-t-il, n'est pas à son honneur;

Après ça, il n'y a plus qu'à tirer l'échelle.

Repost 0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 14:35

Depuis mardi, les Etats-Unis ont obtenu le soutien de la Jordanie, du Qatar, de l'Arabie Saoudite, des Emirats arabes unis et du sultanat de Bahreïn et dès hier soir, des avions Américains, Saoudiens et Emiratis ont bombardé des raffineries de pétrole contrôlées par les djihadistes de l'Etat islamique. 

Des monarchies où l'on pratique un islam des plus rigoriste et qui, jusqu'à il y a peu, encourageaient, soutenaient et finançaient généreusement les mouvements djihadistes du monde entier ont subitement retourné leur veste djellabah et s'attaquent à leurs protégés. Etonnant, non?

Qui l'aurait imaginé il y a quelques semaines? Que s'est-il donc passé?

On essaie de nous faire croire que les gouvernements de ces pays musulmans ont été horrifiés par les comportements de ces mêmes musulmans qui hier encore étaient leurs frères. On essaie même de nous faire avaler que l'EI n'est pas un état mais un "groupe". Il y a même des spécialistes de la spécialité qui nous affirment que l'EI "n'est pas un état et qu'il n'est pas islamique".

Et donc, que c'est par pur attachement aux droits de l'homme et à une conception "modérée" de l'Islam que ces pays où l'on lapide, où l'on excise, où l'on ampute et où l'on décapite dans le plus strict respect de la charia, ont décidé de se joindre à la coalition emmenée par les USA et quelques pays occidentaux directement menacés par les djihadistes.

Or, l'EI est un état. Il a une organisation, une religion d'état, l'Islam, pour seule règle de fonctionnement, (il est donc islamiste), une armée, un budget alimenté par la vente de pétrole (peut-être encore par des financements étrangers) et un territoire. Et quel territoire! Un territoire qu'il a conquis, qu'il administre et qu'il entend étendre. Et ce sont plus que toute autre chose, ces revendications territoriales qui ont fait bouger les pétro-monarchies. Que l'Irak en déconfiture et la Syrie en proie à la guerre civile soient avalés morceau par morceau, on s'en accomodait fort bien dans le Golfe et même on pouvait s'en réjouir chez les sunnites purs et durs. En effet, l'Irak est en majorité chiite et le pouvoir syrien ou ce qu'il en reste est alaouite. Mais que l'EI devienne un état et surtout qu'il exprime des revendications territoriales aux dépens de ses voisins, il y a là de quoi convertir aux Droits de l'Homme le barbu le plus fanatique ... pourvu qu'il soit monarque absolu. Les arroseurs ne veulent pas être arrosés. C'est humain.

C'est donc faire preuve de naïveté que de croire que l'Arabie saoudite et le Qatar luttent contre le terrorisme. Ils veulent simplement que le djihad qu'ils ont encouragé partout dans le monde n'arrive pas chez eux pour transformer leurs trônes en sièges ejectables.

Mais il y a d'autres arroseurs: les pays occidentaux. Les USA, pays religieux qui, après avoir déboulonné Saddam Hussein et son parti Baas laïque, ont aidé à "reconstruire" l'Irak sur des bases confessionnelles, le Royaume-Uni qui a laissé s'installer et prospérer chez lui les prêcheurs les plus extrémistes et qui a abrité le "Londonistan", tous les autres pays occidentaux qui ont accueilli une immigration massive sans oser, au nom du "padamalgam", du "vivrensemble" et de la tolérance politiquement correcte, lui demander de s'assimiler et qui maintenant comptent sur leur sol des dizaines de milliers de salafistes (pour quelques milliers partis faire le djihad, combien sont restés en Europe?) et qui ont courtisé sans états d'âme l'Arabie saoudite et le Qatar en sachant très bien à quoi servait l'argent du pétrole qu'on leur achetait. Et parmi eux, la France, premier pays musulman d'Europe.

Ces arroseurs-là viennent de découvrir qu'ils commencent à être arrosés. Et pourtant, ils réagissent avec retard et sans afficher les buts de la guerre qu'ils ont pourtant entamée. Certes, on renforce les mesures de sécurité dans les lieux publics et les transports, certes on envoie des Rafale bombarder l'EI en Irak mais pourquoi? Pour détruire les djihadistes où qu'ils soient? Pour dissuader leurs partisans de les rejoindre?

Non! Comme l'a dit notre ministre de la Défense, la France poursuivra son engagement jusqu'à ce que "l'intégrité" de l'Irak soit "retrouvée".

Voilà où nous en sommes: l'Etat islamique incite les musulmans à tuer des Français et Pépère et sa clique luttent pour l'intégrité de l'Irak!

Il y a des arroseurs qui cherchent vraiment à être arrosés.

Repost 0
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 14:52

Le Monde qui ne s'émerveille pourtant pas facilement nous présente notre nouveau sous-marin nucléaire: le Perle au moyen d'un joli dessin en couleurs. Un fier bâtiment qui nous sera bien utile dans notre lutte contre les Djihadistes de l'état islamique. On l'imagine naviguer furtivement dans les sables irakiens, appuyer les peshmergas à la frontière turque et délivrer les otages occidentaux avant qu'ils passent à la télé pour une toute dernière apparition.

Quand on clique sur les petits cercles blancs qui parsèment le dessin, on découvre en quelques lignes l'emplacement des moteurs ou des torpilles, du logement des officiers ou des dortoirs des matelots.

On apprend surtout que ce navire bénéficie d'une "coque épaisse et parfaitement étanche".

Ce qui laisse supposer que nos autres sous-marins n'ont qu'une coque fine et qui laisse passer l'eau.

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 17:30

Hollande est vraiment nul! Il n'a été élu en 2012 que parce qu'une bonne partie des Français s'étaient dit qu'au moins, avec lui, on serait débarrassé de Sarko.

Même ça, c'est loupé!

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article

Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.