Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 10:10

Vol

Nous avions deux ruches dont s'occupait ma fille. Hier matin, nous n'en avions plus qu'une. L'autre avait été emportée avec les abeilles qu'elle abritait et le miel qu'elle contenait.

Je suis très extrêmement en colère furieux.

Ma fille portera plainte mardi.

Sans grand espoir.

Pays de merde!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ségaline 17/07/2014 10:07

A Teyssieu on nous a piqué des fleurs dans les parterres installés par le cantonnier. C'est du même acabit: petit, mesquin, et symptomatique du manque de classe et de l'individualisme qui règne,
sans parler du non respect des propriétés privées comme des biens collectifs.

Pangloss 17/07/2014 17:01



Des vols commis non pas par des gagne misère mais par des peigne-cul.


Vale!



Dr WO 15/07/2014 09:49

La personne qui a commis ce vol doit savoir manipuler ruche et abeilles, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Le vol n'est pas spécifique à un pays ou une époque.
Dr WO

Pangloss 15/07/2014 11:30



C'est un vol "rural" de gens qui habitent dans les environs. Comme les vols de jeunes arbres à peine plantés, d'outillage, de matériel agricole etc.


Ce qui semble spécifique à cette époque, c'est l'inertie des autorités qu, en ne réagissant pas, envoient un message d'impunité.



josette 15/07/2014 06:06

je suis triste pour toi et ta fille les abeilles on s'y attache avec beaucoup d'amitié quand on aime les animaux , et la ruche est un bien . j'ai peu d'espoir sauf a faire discretos le tour des
ruchers alentours , il y des vols de ruches , des vols de vendanges ou le travail est fait quand le propriétaire arrive dans sa vigne pour le faire...et là encore on ne trouve pas quel con a livré
du raisin a la coop sans avoir de vigne ou sans avoir assez de vignes pour livrer un tel tonnage ... des vols de tout , une vache chez nous dépecée dans son champs..;
faut aller voler des gendarmes et leur matos d'ntervention et les mettre au bout de son jardin peut être !

Pangloss 15/07/2014 08:52



Après la colère, la tristesse.


Les gendarmes? On peut compter sur eux quand on'a besoin de rien.


Vale!



NOURATIN 13/07/2014 19:17

Alors ça c'est vraiment catastrophique, on n'est plus tranquille nulle part!
Hélas,je crains que la plainte ne donne pas grand chose. Il faut la déposer quand même, histoire d'emmerder un peu le rigolo de l'Intérieur.
Faites gaffe à la seconde, elle pourrait bien partir aussi...
Désolé.

Pangloss 13/07/2014 19:26



La seconde n'est pas au même endroit et en vue de la maison.


Pas d'illusion sur la plainte mais on verra bien.


Bonne soirée.



G.Mevennais 13/07/2014 16:28

"Vous allez porter plainte", mais cher Pangloss, je crois bien que les gendarmes vont la déclarer irrecevable, et vous avez "l'outrecuidance" de croire qu'ils vont se déplacer ? Tout cela ne date
pas d'hier, en 1989, je me suis déplacé au commissariat du quartier où mon père habitait, il s'était fait agresser à son domicile, "on" m'a foutu dehors, "pays de merde" comme le souligne, à juste
titre, l'ami geo, j'y ajoute et c'est ma conviction profonde (sans faire de cas particuliers, enfin, très particuliers), police de merde, Taubira "plante" sur un terreau fertile !
Amitié, Gilles

Pangloss 13/07/2014 17:01



J'habite un petit village peu peuplé où les "connus des services de police" sont peu nombreux. Porter plainte peut les calmer et peut-être donner envie aux gendarmes de leur rendre visite.


Amicalement.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.