Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 20:50

Barak et Culbuto, les frères de la cote (de la cote de popularité en berne) veulent se refaire une santé en partant en guerre contre l'Etat islamique.

Qui n'attend que ça au cas où vous ne seriez pas au courant. Parce que cette guerre, il a de bonnes chances de la gagner, tel que c'est parti.

Car -promis, juré- pas de troupes au sol disent les Occidentaux. Que des bombardements. Comment éliminer tous les djihadistes sans aller les chercher, c'est une question à laquelle on évite de répondre.

Qui dit bombardements dit boucliers humains et dommages collatéraux.

Un bonne ocasion pour crier à l'agression des croisés contre les vrais musulmans et mobiliser les islamistes du monde entier.

Un bon moyen aussi pour exhiber des victimes civiles sur internet et enregistrer les cris de désespoir de femmes voilées devant les cadavres de leurs enfants et -bien sûr- leurs appels à la vengeance.

L'EI, dit-on, compterait entre dix mille et cinquante mille combattants. Comme vous voyez, la fourchette est large. On va partir en guerre contre un ennemi dont on ne connaît même pas le nombre.

Croire qu'on peut emporter une victoire contre des fanatiques en les bombardant est une bêtise. Ceux qu'on aura tués seront des "martyrs" cités en exemple et ceux qui ne seront pas morts ne vont pas retourner leur djellabah: ils seront toujours djihadistes donc toujours dangereux. S'ils n'ont pas quitté la région pour aller se réfugier et continuer la lutte dans d'autres pays, il faudra aller les chercher dans les villes et les villages au milieu des populations dont on ne saura jamais si elles sont civiles. Il faudra donc envoyer des troupes au sol. Qui en a les moyens? Qui en prendrait la responsabilité?

Est-ce à dire qu'il faut partir en guerre avec comme objectif de tuer cinquante mille personnes? Qui osera le dire même si certains le pensent?

Et qui sait comment réagiront les musulmans de France, d'Allemagne, de Grande-Bretagne etc? Qui sait combien de djihadistes préparent des attentats dans les pays de la future coalition?

On peut aussi se demander pourquoi l'Occident décide de combattre l'Etat islamique et pas les autres métastases de ce qu'Obama a défini comme un cancer. Pourquoi pas Boko Aram pour ne citer que l'une d'elles (Villepin en compte quinze)?

Les djihadistes nigérians n'ont-ils pas eux aussi instauré un califat, n'assassinent-ils pas, ne prennent-ils pas d'otages, n'enlèvent-ils pas des femmes qu'ils vendent comme esclaves, ne commettent-ils pas des attentats meurtriers et n'imposent-ils pas l'application stricte de la charia? Et le Nigeria ne produit-il pas lui aussi du pétrole?

Ne serait-ce pas parce que l'Etat islamique s'est taillé un territoire à cheval sur deux pays reconnus par la communauté internationale et que les grands de ce monde n'apprécient pas que l'on touche aux frontières, ce qui risque de donner de mauvaises idées à certains?

Dernières questions: qu'est-ce qui sépare djihadistes et islamistes, islamistes et fondamentalistes, fondamentalistes et musulmans modérés?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dr WO 16/09/2014 08:57

Là, je suis d'accord.
Dr WO

Pangloss 16/09/2014 09:56



Merci!



Dr WO 15/09/2014 19:04

Personne ne conteste qu'il faut combattre l'Islamisme. Mais la question est comment en raison de sa diffusion à l'intérieur de tous les pays et notamment des pays démocratiques qui répugnent à des
solutions radicales comme l'a fait Sissi en Tunisie. Quant au combat contre les égorgeurs, une invasion occidentale serait encore plus mal perçue.
Dr WO

Pangloss 16/09/2014 07:25



Ne pourrait-on pas au moins dans nos pays ne pas céder aux pressions et aux menaces voilées contre ceux qui critiquent l'Islam ce
qui revient à légaliser dans les faits le délit de blasphème? (voir l'affaire des caricatures de Mahomet) Et réprimer très sévèrement les faits comme l'incendie de Charlie-hebdo et ceux qui ont
publiquement approuvé ce crime contre la liberté de la presse.



NOURATIN 15/09/2014 16:52

Ben voilà! Rien à ajouter, c'est l'analyse la plus pertinente qui soit publiée sur le sujet.
Quant à la question finale, j'ai la réponse : rien.
Amitiés.

Pangloss 15/09/2014 17:34



Comme j'aimerais avoir tort!


Amicalement;



corto74 15/09/2014 11:07

les métastases de développent à la vitesse grand V: 3 groupes armés algériens, affiliés jusqu ici à Aqmi viennent de faire allégeance à EIIL, "jusqu'à la mort s'il le faut " ont-ils déclaré !

Pangloss 15/09/2014 11:50



Ce qui est inquiétant, c'est ce que sera l'attitude des musulmans installés en Europe.



BOUTFIL 15/09/2014 11:01

nous allons à grands pas vers une vraie guerre mondiale, ils sont nombreux partout ces muzz, ils ne sont nullement modérés quelque soit le pays, nous les avons laissé nous envahir, ils sont déjà en
place pour faire la guerre sur nos terres, nos politiques sont des criminels et des fous et c'est le peuple qui va payer et cher !

Pangloss 15/09/2014 11:49



Une guerre non pas contre un pays comme par le passé mais une guerre contre une religion. Les "modérés" n'auront d'autre choix que de basculer vers l'islamisme ou être victimes des djihadistes
tout en étant soupçonnés par les Occidentaux. Tout ça est très mal barré. Et pour longtemps.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.