Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 12:53

Mais qu'est-ce qui leur prend? Depuis quelque temps, c''est la mode: les partis politiques changent de nom. Ça fait un peu rigoler; comme un lifting pour faire oublier une ostéoporose.

C'est ça le problème avec les noms. Prenez la Belle Otéro par exemple. Je ne suis pas certain que l'adjectif "belle" s'appliquait encore à elle quand elle finissait ses jours quasi-centenaire au soleil du Midi.

Et bien, les partis politiques, c'est pareil. Il y a belle lurette que le PS n'est plus socialiste, si tant est qu'il l'ait jamais été. Souvenez-vous: on n'y croyait pas vraiment  même quand à ses débuts ses éléphants chantaient l'Internationale sur les estrades où ils brandissaient leur rose. Le FN est beaucoup plus nationaliste que national et l'UMP a bien du mal à faire croire qu'il est populaire et uni: et que l'agitation peut se confondre avec le mouvement.

Donc tout ce petit monde parle de changer de nom.Comme si on n'allait s'y laisser prendre!

Il feraient mieux de changer de nom eux-mêmes, de prendre un pseudo, de porter un masque, de se laisser pousser la barbe et même -pourquoi pas?- de se mettre entre les mains d'un chirurgien esthétique. En n'oubliant pas, bien sûr, de faire effacer de leur CV leurs démêlés avec la Justice.

Et même comme ça, vous croyez que ça suffira?

Ne serait-ce pas plus simple pour eux comme pour nous qu'ils abandonnent la politique et se retirent chez eux fortune faite?

Chiche!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article

commentaires

michel-la-six 31/10/2014 22:04

Haut les cœurs, oui, pour enfin nous sortir de tous ces haut-le-cœur. Quelques règles nouvelles, pour l'instant improbables, semblant invraisemblables mais qui règleraient (presque) tout, surtout
ce que l'on veut nous faire croire comme norme en dépit du fiasco qu'on s'obstine à poursuivre.

Pangloss 01/11/2014 10:08



Quand quelque chose ne marche pas, les cons insistent. Et, comme disait Audiard, c'est même à ça qu'on les reconnaît.


Bonne journée.



michel-la-six 31/10/2014 01:42

Oui pour changer le Nom de Notre République. Adieu à la Cinquième et vive La Sixième. Mais pour changer les choses définissant les règles car les Humains, hélas, ne peuvent pas changer. Commençons
tout d'abord à donner La Parole à tous les inconnus qui ont de vraies idées, mais si qu'il en existe, et pas toujours les mêmes, vieux chevaux de retour radotant, de toujours, de faux mots de
sagesse qui ne recouvrent rien. Appel aux Chroniqueurs qui sont dignes du Nom, et j'espère qu'il y en a ???? (j'ai le moral bien bas).

Pangloss 31/10/2014 11:09



La sixième avec des vieux de la conquième, est-ce un changement?


Haut les coeurs!



hesteve-pamphile 24/10/2014 17:42

Mais vous ne parlez pas de changer de constitution... Cela ne serait pas un masque dérisoire mais un travail en profondeur sur le système politique actuel ! Faites-moi l'honneur de lire mon dernier
article sur mon nouveau blog. Pour pouvoir dialoguer.
Cordialement.

Pangloss 24/10/2014 22:01



Une nouvelle conqtitution? Que vaudrait-elle avec les anciens hommes?


Nouveau blog? L'adresse SVP.


A bientôt.



Dr WO 23/10/2014 20:33

Je suis passé par Google pour avoir votre blog. Même thème prêtant bien sûr à l'ironie.
Dr WO

Pangloss 23/10/2014 21:40



Me voilà inexisyant! Ce qui incie à la modestie.



BOURFIL 23/10/2014 20:25

oh oui, des urnes vides où alors remplies de petits poèmes genre dégagez on vous a assez vu bandes de crevards

Pangloss 23/10/2014 21:39







Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.