Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 09:40

Aux USA, il y a des fuites sur six citernes d'un site de stockage de déchets nucléaires situé dans l'état de Washington. Les autorités ont demandé plus d'aide à l'état fédéral pour nettoyer le site mais la nature exacte des matières fuyant des cuves n'a pas été précisée.

Selon le gouverneur de l'Etat, l'étendue des fuites sur le site d'enfouissement, est "inquiétante".

MAIS "Il n'y a pas de risques immédiats ou dans un futur proche pour la santé avec ces fuites que nous venons de découvrir. Elles sont situées à plus de 5 miles (environ 8 km) de la Columbia" a-t-il déclaré. (la Columbia est le plus grand fleuve qui se jette dans le Pacifique Nord. Il est au centre de l'économie de la région.)

Ben voyons! Huit kilomètres, c'est le bout du monde! 

Les cuves qu'il s'agirait de vider contiennent 200 000 mètres cubes de déchets toxiques, d'après Areva qui participe à la gestion du site depuis 2008.

Les vider mais pour les mettre où?

Deux cent mille mètres cubes, une paille!

Pour vous donner une idée du volume en cause, Areva qui gère le site de la Hague se vante d'avoir traité 25 000 tonnes de déchets depuis 1966.

Le même Areva qui, pour la deuxième fois en moins d'un an, a été épinglé par l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN). "En avril dernier, c'était la protection contre les incidents qui laissait sérieusement à désirer. Aujourd'hui, c'est l'état des soixante gigantesques "cocottes-minute" utilisées dans le retraitement des déchets qui inquiète le gendarme du nucléaire".("Le Canard enchaîné" L'article complet ICI.)

Voulez-vous que je vous dise? Avec ce genre de "gestionnaire", les Américains sont très mal barrés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

NOURATIN 24/02/2013 17:20

C'est sûr, ça fait très peur. Le problème c'est de trouver l'énergie de remplacement, c'est pas gagné...
Amitiés.

Pangloss 24/02/2013 19:43



Supprimons trois milliards d'humains et il n'y a plus de problème.


Pourquoi ne me pose-t-on jamais les questions alors que j'ai les réponses?


Plus sérieusement, on pourrait quand même souhaiter que le nucléaire soit entre les mains de gens compétents dans les pays "sérieux" et regretter que la "communauté internationale" laisse des
pays "illuminés" en disposer (Pakistan, Iran entre autres).


Amicalement.



nettoue 24/02/2013 13:02

L'Amérique à d'autres moyens pour intervenir, mais reste, que le nucléaire est une bombe à retardement, qui se paie des fantaisies de temps en temps, !
Et la contamination de l'eau où l'on déverse les "fuites", ce n'est pas non plus à prendre à la légère... Tudieu, un fleuve, ça à une descente et une montée ! (Mais puisqu'il n'y a pas de danger
pour la population......)
Bonne journée l'ami

Pangloss 24/02/2013 13:11



Il n'y a pas de danger? Je ricane.


Bon dimanche.



zaza 24/02/2013 12:09

S'il n'y avait que les américains de mal barrés.... Je crois que la France est en bonne place également des mal barrés. Bon dimanche Mon Pangloss, avec de la neige ici.

Pangloss 24/02/2013 12:40



Ici aussi! Avec le vent du nord, la neige tombe horizontalement.


Reste au chaud!


Bonne fin de journée!



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.