Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 21:12

Me voici de retour. J'ai défait ma valise et retrouvé quelques blogs qui ont traité d'une actualité que j'ai ignorée et qui ne m'a pas manqué.

Pour occuper mes soirées, j'ai relu., Balzac: (La fausse maîtresse, La femme de trente ans (un peu rasoir), La métamorphose de Kafka, trois Jules Verne qui ont bien vieilli, les pauvres,et même un Gaston Leroux (Le fauteuil hanté).

Pendant cette quinzaine, la Terre a tourné sans moi.

C'est reposant de ne pas se sentir indispensable.

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Comme je ne me suis jamais senti indispensable, je suis reposé.
Dr WO
Répondre


A mon retour, on m'a fait sentir que j'étais un peu indispensable à ma petite famille.


 



D
Je suis également tombé de haut lorsque, voilà une quinzaine d'années (à la louche…), j'ai tenté de relire les Verne de mon enfance : quel ennui !

Et vous n'avez pas choisi les meilleurs Balzac non plus…
Répondre


La fausse maîtresse, un roman pour dames qui aurait été écrit par Jules Verne.



A
Heureux de vous savoir de retour (j'ignorais que vous étiez parti ^^) cher Pangloss. Prenez bien le temps de défaire vos valises, faites comme chez vous -je vous en prie-, la suite peut attendre,
en effet (et, faut-il le craindre ou s'en réjouir, je l'ignore, mais elle finira bien par arriver...)
Répondre


L'avenir finit toujours par arriver. Il y a des jours où on le regrette.



B
C'est peut-être agréable pour toi , mais tu manquais !
Répondre


Sèche tes larmes, me revoici!



G
si, a moi vous êtes indispensable...votre vue de l'actualité me manque quand vous êtes absent
amicalement
bon dimanche
Répondre


Vous êtes trop bon!



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.