Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 11:21

Comme d'habitude, Ségo ne laisse pas passer une occasion de la ramener et de faire son intéressante. Un démenti à ceux qui croyaient qu'elle se calmerait avec la victoire de la gauche, le temps pour elle d'obtenir ce qu'elle a réclamé: la présidence de l'Assemblée nationale (et qu'on n'a pas intérêt à lui refuser si on tient un tant soit peu à sa tranquillité).

Eh bien pas du tout!

Comme quoi, ce n'est pas particulièrement à Sarko qu'elle en voulait d'avoir pris la place qu'elle guignait en 2007 mais à tous ceux qui ne lui reconnaissent pas le statut auquel elle estime avoir droit: celui de présidente "in partibus". Un peu comme Jack Lang qui croit qu'il a été nommé à vie au ministère de la culture.

Spécialiste du rappel à l'ordre, du tacle par derrière, de l'exigence d'excuse tous azimuts et du semage de zizanie, cette fois-ci c'est à Vincent Peillon qu'en "bonne camarade", elle s'attaque. Avec un coup de billard à trois bandes visant Jean-Marc Ayrault.

Vincent Peillon (nouveau ministre de l'Education) s'étant publiquement déclaré favorable à la semaine de cinq jours dans le primaire, la chabichette s'est empressée d'intervenir: "Une décision comme ça ne se décide pas tout seul par un ministre. Il y a un premier ministre, qui s'appelle Jean-Marc Ayrault et qui arbitre les choses".

Traduction: Peillon devrait la fermer, Ayrault devrait tenir ses troupes et Hollande devrait savonner les oreilles des deux responsables, s'excuser publiquement auprès de Ségo, l'assurer que ça ne se reproduirait plus et la remercier pour l'intérêt qu'elle porte au bon fonctionnement du nouveau gouvernement.

A la place du nouveau président, je retirerais à Rocard son poste d'ambassadeur de France pour les régions polaires pour le donner à Ségolène. Un hivernage en Terre Adélie, c'est six mois de bonheur à l'Elysée.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article

commentaires

fanfanchatblanc 21/05/2012 12:22

Je ne comprends pas pourquoi elle devrait se taire...d'ailleurs Peillon a fini par convenir qu'il allait consulter les intéressés.. et puis la parole est libre.. na !!

La Ségaline 19/05/2012 09:24

Une mise au congélateur au lieu du placard? C'est vrai que ça nous ferait des vacances et ça refroidirait ses aigreurs.

Pangloss 19/05/2012 09:48



Attendons-nous à entendre encore parler d'elle. Les socialistes aussi portent leur croix.



G.Mevennais 18/05/2012 23:16

Bonsoir Pangloss
Le gouvernement a beau être pléthorique (34 Postes quand même) il y a eu beaucoup de déçus, obligatoirement. Il faut s'attendre aux petites phrases "assassines", de plus en plus fréquemment au fur
et à mesure que le temps va passer. Enfin, ce n'est pas étonnant de la part de Ségo. Ce n'était pas "Moi, président" mais j'ai souvenir du "Moi, je...)
Bien amicalement. Gilles.

Pangloss 19/05/2012 07:51



Sera-t-elle au perchoir? Se calmera-t-elle? Croit-elle avoir toujours un statut particulier en tant qu'ancienne candidate à la présidence de la République? Ses camarades du PS ne se lasse-t-ils
pas de ses interventions intempestives?



+nettoue 18/05/2012 19:34

"Chabichette au pôle nord", pourrait être le premier d'une grande série de bandes dessinées à lire aux toilettes !
Bonne soirée l'ami

Pangloss 18/05/2012 21:09



Bonne idée! J'imagine déjà les titres suivants!



Dr WO 18/05/2012 18:43

Cette sortie de Royal risque de faire boomerang.
Dr WO

Pangloss 18/05/2012 21:08



Elle a une curieuse façon de se faire des amis ou de garder ceux qu'elle a encore.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.