Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 18:21

Un bonhomme condamné à une assignation à résidence avec port d'un bracelet électronique après de graves délits routiers s'est aperçu que cette peine était assortie de la cohabitation quotidienne et permanente avec sa compagne.
Au bout de quelques jours, il a préféré couper son bracelet et a appelé les gendarmes pour qu'on l'emmène en prison solution à ses yeux préférable. On lui a donc donné deux mois fermes. Gageons qu'il a dû trouver la peine trop légère.

Comme quoi, une bague au doigt assortie d'un bracelet à la cheville peut ressembler plus à une corde au cou qu'à un fil à la patte.

(source)

Partager cet article

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article

commentaires

NOURATIN 22/06/2014 18:37

Le pauvre homme!

Pangloss 22/06/2014 20:21



Un divorce coûte cher alors que la taule, c'est gratuit et on peut avoir un avocat commis d'office.



josette 22/06/2014 17:41

ils sont en quoi les bracelets electroniques , en plastique ?
vale !

Pangloss 22/06/2014 20:18



De toutes façons, ils sont coupables.


Vale!



Haroun 21/06/2014 10:46

Bonjour,
Ou un type qui est pour le mariage pour tous... les autres.
Bonne journée.

Pangloss 21/06/2014 11:28



Et on se plaint des conditions de détention!



Jacques Étienne 21/06/2014 10:08

Vous m'avez bien fait rire !
Cependant, vous mettez en évidence que la réforme Taubira peut avoir des effets secondaires extrêmement pénibles et n'est donc pas si laxiste qu'on veut bien le dire!
Vous aurait-on payé pour la défendre ?

Pangloss 21/06/2014 11:28



Le mariage pour tous mais pas pour lui.


Je suis ravi de vous avoir fait rire.


Payé, moi? Même pas.



BOUTFIL 21/06/2014 09:55

parfois, le mariage c'est courage fuyons

Pangloss 21/06/2014 11:26



Elle doit être gratinée, la dame pour qu'on préfère être en prison qu'avec elle.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.