Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 18:05

Non, il ne s'agit pas de la célèbre "cabane au fond du jardin" mais du cabinet de Valérie Trierweiler, des quatre où cinq domestiques personnes qui lui facilitaient sa vie de première dame.

Comme on l'a souvent fait remarquer, ce cabinet était financé par l'argent du contribuable.

Je me pose une question. D'où venaient ces gens? Je présume qu'ils n'avaient pas été recrutés par l'intermédiaire de Pôle emploi mais qu'on avait dû aller les chercher dans une administration où ils n'étaient pas indispensables quoiqu'il soit difficile d'imaginer qu'il puisse exister des fonctionnaires dont l'Etat puisse se passer (arrêtez de rigoler!).

J'ai cru comprendre qu'après la répudiation de la "cocubine", ce cabinet n'aurait plus de raison d'être.

Nouvelles questions: que deviendront ses membres?

Retourneront-ils dans leur administration d'origine pour y faire des cocottes en papier à nos frais?

Resteront-ils détachés pour remplir à l'Elysée des fonctions discrètes ou secrètes auprès de Pépère?

Seront-ils enfin affectés au service de Julie Gayet?

Partager cet article

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article

commentaires

Dr WO 28/01/2014 18:18

L'Elysée ne licencie pas, il recase (peut-être après tractations entre Valérie et François).
Dr WO

Pangloss 28/01/2014 20:06



Une saine gestion: des gens qui n'ont plus de boulot vont faire un boulot dont on n'avait pas ressenti le besoin?



NOURATIN 28/01/2014 16:05

Très bonne question et qui méritait d'être posée...ne nous inquiétons pas trop pour ces braves gens, soucieux comme il l'est de la courbe du chômage, Pépère ne les jettera pas à la rue.
Peut être en effet, au cabinet de Melle.Gayet, ça constitue une possibilité de reclassement.
Amitiés.

Pangloss 28/01/2014 16:25



D'autant plus que l'on nous donne, sans que nous l'ayons demandé, des nouvelles de Julie qui, à en croire son "entourage" (ou son "porte-parole") doublerait en français un film américain. Compte
tenu du fait que les "doubleurs" restent habituellement inconnus du public, cette nouvelle serait surprenante si on ne se disait qu'elle a sans doute pour objectif de nous accoutumer à une
présence plus médiatiquement hollandiste de la donzelle.


Amicalement.



josette 28/01/2014 12:40

je réalise que je n'ai pas vraiment répondu à ta question ...je propose d'en faire quelque chose d'utile , un ministère par exemple celui des zizi-panpan ou des amateurs de cirque , il y aura de
l'embauche ...car un cabinet a besoin de peu pour fonctionner un balai a chiotte , un rouleau de PQ, un pshitt qui sent bon et une gamelle de sciure puisque ce sont des toilettes sèches (écologie
oblige).
pour un ministère c'est bien plus important depuis le preposé au bouton de la porte d'entrée jusqu'au ministre de ce que tu veux ça fait du peuple sans compter la dame pipi la dame de la balai
celle des carreaux celle de la cantine celle du vestiaire celle du cirage de pompe ...tu vois ça un peu! le pépère pourra poinçonner 40 bonnes femmes avant d'aller se taper la ministre !
quelle économie sur l'essence du scooter mais quelle dépense en croissants!
allez c'est pas la peine de les prendre au beurre !
vale

Pangloss 28/01/2014 12:51



Le beurre, ça peut servir.


Vale!



josette 28/01/2014 12:28

un cabinet de fermé qui n'empechera pas les citoyens d'en ch....
vale

Pangloss 28/01/2014 12:49



Un cabinet qui se ferme, c'est un autre qui s'ouvre.


Vale!



BOUTFIL 28/01/2014 11:44

on va créer pour eux une commission quelconque où ils feront un rapport qui sera automatiquement remis dans la poubelle du ministre en charge du dossier, on sait pas quel dossier dans ce cas, ça
n'a aucune importance
bisous

Pangloss 28/01/2014 12:49



Ou alors ils seront affectés au cabinet de Julie. "Et allez donc! C'est nous qu'on paie!"


Bon après-midi.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.