Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 11:44

Ce matin, l'invité de France-Culture était Noël Mamère. Il était censé répondre aux questions de l'équipe qui officie habituellement sur cette station de la radio d'état.

Je dis tout de suite que je ne suis pas un opposant farouche aux thèses écologistes, que le bonhomme ne m'est ni particulièrement sympathique ni foncièrement antipathique.

Tout au plus suis-je mal à l'aise avec l'ambiguïté des positions des Verts au point de douter de leur sincérité.

Sont-ils d'abord écolos et tactiquement proches du PS sur qui ils comptent pour appuyer leurs revendications ou ne sont-ils qu'un faux-nez solférinien destiné à racoler les voix des protecteurs de la Nature, des amis des petits oiseaux et des anti-nucléaires?

Je me pose encore la question.

Je me demande aussi quelle serait l'influence de l'autorisation du mariage homosexuel sur la réduction des gaz à effet de serre.

Tout ça pour dire que vous ne me verrez ni m'entendrez dans un meeting d'EELV en train de brailler Mamère sous la conduite d'un chauffeur de salle.

Mais en entendant les questions et la manière agressive dont elles étaient posées, en constatant qu'on lui demandait plus de se justifier que d'exposer ses arguments, qu'on lui coupait systématiquement la parole au point que Marc Voinchet (le titulaire de cette tranche horaire) a dû rappeler à l'ordre ses copains en leur demandant de respecter le "temps de parole" de l'invité, j'avais l'impression que le pauvre Mamère n'était pas dans une émission politique où les leaders des différents partis présentant un candidat aux prochaines présidentielles se voyaient offrir "en toute neutralité" la possibilité d'exposer leurs thèses mais plutôt était l'accusé condamné d'avance devant un tribunal médiatique.

Quelle différence avec le respect et la complaisance qu'on accorde aux représentants des "grands candidats" qui se voient offrir "en toute équité" une tribune pour leur propagande électorale!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

NOURATIN 24/01/2012 20:04

C'est qu'il a besoin de toutes le voix du Peuple de Gauche,
le capitaine Couille Molle, faudrait pas qu'il lui fasse le
coup des prothèses, Mamère!

Pangloss 24/01/2012 20:23



On lui a fait une écoloscopie sans anesthésie.



nana 24/01/2012 16:38

Comment, Mr Mamère subit le traitement d'ordinaire réservé à Mme Lepen ? Il est pourtant du bon côté de la pensée...

Pangloss 24/01/2012 18:14



Mais du mauvais côté du PS et de l'UMP. Les écolos sont mal vus en ce moment.



fanfanchatblanc 24/01/2012 15:32

L'attitude des journalistes ou prétendus tels est absolument inadmissible.. le débat politique en souffre .. ces personnes se sentent investies d'une mission presque divine ..d'un pouvoir de
dégommer les petits candidats... et de cirer les pompes du pouvoir en place et des "grands candidats".. tout cela pue

Pangloss 24/01/2012 15:37



Cela sent très mauvais en effet. Pourtant la radio et la télé d'état devraient au moins essayer de traiter tous les politiques qu'ils invitent de manière égale.


Oui mais voilà: ils veulent donner des gages aux pouvoirs (l'actuel ou le prochain).



nettoue 24/01/2012 14:48

Marine Le Pen a eu droit au même traitement avec Anne-Sophie Lapix sur Canal + !
Et je te dirais bien comment je pense que les mariages homosexuels ont une chance d'arrêter les gaz, mais je n'ose pas !
Salut l'ami

Pangloss 24/01/2012 15:24



J'ai comme une idée.



ZAZA 24/01/2012 13:06

Mamère est donc passé à la moulinette...!!! Il a certainement été victime de la politisation d'un mouvement qui de devrait pas exister en politique. L'écologie venant de oikos, a des valeurs
originelles bien loin des soupes de politicards actuellement en lisse.

Pangloss 24/01/2012 13:08



Ce n'est pas une raison pour le traiter comme ça. D'autres victimes consentantes: Bayrou, Marine Le Pen et autres candidats qui ne plaisent pas à ceux qui tiennent la radio d'état.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.