Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 12:09

Un sous-traitant intervenu sur le site nucléaire accidenté de Fukushima au Japon aurait poussé ses ouvriers à sous-déclarer le niveau de radiations auquel ils étaient soumis, vraisemblablement pour ne pas perdre son contrat, ont rapporté samedi plusieurs médias japonais. (source)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

+nettoue 21/07/2012 17:33

Ce plan était foireux à la base, on ne peut nier l'évidence à partir du nombre de personnes irradiés. Reste, qu'il est à ce moment là bien trop tard pour agir !
Salut Pangloss

Pangloss 21/07/2012 17:43



Les conséquences sur les milliers de personnes ayant subi les retombées sont encore difficiles à estimer. Mais elles seront certainement très importantes.


Salut!



jules 21/07/2012 17:14

C'est ce qui s'appelle de la sous-estimation des risques si toutefois nous n'avons pas affaire à une sous-information (sourire).
Bon W-E !

Pangloss 21/07/2012 17:39



La dépêche à l'origine de l'information reproduisait des quotidiens japonais "sérieux".



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.