Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 09:16

Sarkozy n'est pas encore officiellement candidat. Alors, il nous la joue "président qui travaille" et qui se projette sur le long terme comme si sa réélection n'était qu'une formalité.

Et il nous fait le coup des référendums pour débloquer la société française.

Il ne touche plus terre, le pauvre!

Tout le monde voit bien que c'est du toc, sa manoeuvre. Et qu'il se fout quadruplement de nous (d'où mon titre).

Du toc d'abord, parce que leur auteur ayant des grandes chances de se retrouver au Conseil Constitutionnel très prochainement, ses projets de référendum ont autant de chance d'entrer dans les  faits que le célèbre chameau dans le chas de la non moins célèbre aiguille, elle-même cachée dans la bien connue botte de foin.

Du toc ensuite, parce que les sujets, choisis pour passer par dessus la tête des syndicats et des "associations" et dont on ne retient que les mots "chômeurs" et "étrangers", sont cousus de fil blanc (qui, lui, passerait facilement dans le chas de l'aiguille dont je parle plus haut) et surtout constituent de pathétiques appels du pied à cette France franchouillarde qu'on soupçonne de vouloir donner sa voix au FN. Celle qui croit, comme l'avait dit une fois Raymond Barre que "les chômeurs, ils n'ont qu'à travailler", qui sait bien aussi qu'il est impossible de renvoyer chez eux les étrangers installés en France comme il est impossible d'empêcher l'arrivée de nouveaux immigrants mais qui se dit qu'en votant FN, au moins elle manifestera son mécontentement.

Du toc aussi, car, même si Sarko était réélu, et qu'il organisait ces référendums, il ferait campagne non pas pour connaître la volonté du peuple mais pour démontrer que l'on vote selon ses désirs. Et ça, ce n'est plus un référendum mais un plébiscite.

Du toc enfin, car depuis le référendum sur le traité constitutionnel européen, les Français savent bien quel usage le pouvoir fait des référendums quand leur résultat ne lui convient pas.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pascale 12/02/2012 11:21

Rien aujourd'hui ? Doigts gelés par le froid ? Ma pin-up aurait pourtant dû vous réchauffer !

Pangloss 12/02/2012 19:37



Je la trouve très jolie, cette pin-up. Et très souriante.


Et oui, j'ai les doigts gelés et mon chauffage fonctionnant très-très mal, les idées aussi.


On me dit qu'il fera moins froid demain.



antonio 11/02/2012 22:38

Je me demande où la droite veut en venir avec ce genre de propos car s'il s'agit d'une stratégie à mon sens c'est une stratégie d'idiots
Amicalement
Antonio

Pangloss 12/02/2012 08:53



Ils veulent séduire l'électorat très droitier (et pas seulement FN).En fait ils sont en train de se planter.



Le Mousquetaire des Mots 11/02/2012 11:51

Bonjour Pangloss,
Excellent titre et brillante démonstration de ce qu'est le toc (fausses dorures, fausses dents, fausse aménité, fausse appréhension de ce que sont fondamentalement les français, etc.)Il faut être
toqué pour croire une seule seconde que le piège tendu n'est pas transparent. A toujours caresser dans le sens de la carapace les tics (très tocs) des aigris, on peut obtenir que les suffrages
soient plus nombreux. Mais est-ce que cela trompe quelqu'un ? Ce n'est pas rassembler un pays pour qu'il se retrouve, c'est faire prendre la plus mauvaise des mayonnaises, celle qui n'est que
racisme, xénophobie, sexisme, celle des plus bas instincts. Bonjour la cohésion sociale !

Pangloss 11/02/2012 12:31



Un référendum pour savoir ceux qui sont "contre".


Auquel ils devront répondre: "Ouitre".


Je suis allé voir ton document justifiant la stratégie de la droite sarko pour empêcher que MLP ait ses 500 parrainages. Troublant!


Bien vu le rappel permanent sur le MES.



+nettoue 11/02/2012 07:27

Marine Le Pen, va marquer des points. Le "Conseil constitutionnel", rendra sa décision le 22 février ! Je subodore qu'elle sera positive !

Pangloss 11/02/2012 09:52



L'anonymat des signatures sera sans doute dévoilé. Il va être difficile de garder le secret. Il y aura des fuites, des soupçons, des rumeurs.


C'est le système des signatures qui est à réformer.


Salut!



Juntos 10/02/2012 22:21

Et pourquoi pas un référendum pour supprimer dès à présent les élections présidentielles, le titulaire restant bien évidemment en poste ?

Pangloss 11/02/2012 09:50



On peut tout imaginer. Un président n'a que peu de pouvoir. Il est coincé entre la réalité, les obligations internationales, les traités européens, les gens qu'il faut ménager ou satisfaire, ceux
qu'on ne peut pas énerver etc.


C'est pourquoi les programmes malgré les grands mots employés par les candidats qui ont une chance (les autres peuvent raconter n'importe quoi), ne sont que des programmes de gestion municipale
étendus à la totalité du pays (l'école, les routes, les fonctionnaires municipaux, les espaces verts, la création d'emploi, l'accueil d'un investisseur, l'aide sociale et bien sûr les impôts
locaux).


Un bon comptable y suffirait.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.