Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 10:39

Après s'être comptés pour être certains que leur abstention n'empêcherait pas Valls de se voir voter la confiance, les frondeurs ont ménagé la chèvre et le chou en pensant sans doute aux prochaines élections législatives où leur gauchisme affiché restera peut-être leur seule chance de retrouver leur siège à l'Assemblée.

Et la confiance, Valls l'a obtenue. C'était joué d'avance malgré le suspense qu'ont essayé d'entretenir les médias sans y croire eux-mêmes. Les députés ont peut-être de nombreux défauts mais ils savent bien de quel côté leur tartine est beurrée même s'ils ignorent jusqu'à quand elle le sera.

C'est ça la démocratie représentative: le gouvernement du peuple par le truchement de députés que le peuple regrette d'avoir élus.

Il suffit de voir la cote de popularité de Manuel (30% aux dernières nouvelles et ne parlons pas de celle de Pépère), pour se rendre compte que si on avait demandé son avis au peuple, notre premier ministre bien que faisant la bouche à l'envers mieux que personne, aurait été renvoyé à ses chères études. Et puisqu'on parle de sondage, on peut rappeler celui qui nous affirme que 87% des Français ne font pas confiance à la classe politique.

Tout ça doit laisser sceptique sur le bon fonctionnement d'un système qui se dit démocratique.

On ne peut s'empêcher de penser aux années qui ont précédé la Révolution française avec la crise économique, la dette abyssale, les essais avortés de réforme, Necker succédant à Turgot, les privilégiés accrochés à leurs avantages, les intrigues de cour et surtout l'ignorance de la classe dirigeante de la situation réelle du pays et même le mépris qu'elle affichait pour le peuple.

C'est sans doute la raison pour laquelle notre président a demandé à ses journalistes (France-Inter, ce matin) de nous faire savoir qu'il prenait de la hauteur, abandonnait à Valls les affaires intérieures et avait décidé de se consacrer à la politique internationale.

Comme vous voyez, le pire est à venir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pascale 19/09/2014 12:51

Cataclop ! Cataclop ! Son carrosse s'éloigne...

Pangloss 19/09/2014 13:13



A poor lonesome président and a long way from home.



Dr WO 18/09/2014 20:46

Espérons que l'histoire ne se répétera pas.
Dr WO

Pangloss 19/09/2014 09:18



Il n'est pa interdit d'espérer.



Werner MONIN 18/09/2014 11:55

Perspectives bien tracées.
Merci, Pangloss.
A-t-on, au moins, pris l'élémentaire précaution de stocker et d'entretenir deux ou trois guillotines - made in France - les décapitations re-devenant up to date?

Pangloss 18/09/2014 12:03



Il y a un marché à prendre à l'exportation pour ce pur produit de l'ingéniosité française: ça se vendrait mieux que les Rafale.


Merci pour ce compliment et bonne journée.



Jacques Étienne 18/09/2014 11:32

"C'est ça la démocratie représentative: le gouvernement du peuple par le truchement de députés que le peuple regrette d'avoir élus." Tout à fait.

Mais si les électeurs votaient en fonction de convictions profondes et non de leurs mouvements d'humeur, les politiciens seraient moins tentés de les attirer en les caressant dans le sens de leur
mauvais poil. Les Français n'ont pas confiance en la classe politique, certes, mais la classe politique peut-elle faire confiance aux étourneaux qu'ils se révèlent être ?

Pangloss 18/09/2014 11:47



Pour rester dans l'ornithologie: comme le miroir fait confiance aux alouettes.



geo. 18/09/2014 11:11

hé oui, la démocratie, Valls a eu la confiance des députés QUE NOUS avons élu , il se croient donc investis de la confiance que nous leur avons donné...
et voila le résultat.
quand le gouvernement demande la confiance il devrait y avoir consultation du peuple...un referendum...
Bon il prend de la hauteur...en rafale peut être et nous entrainer dans une guerre.....belle hauteur en effet
amicalement

Pangloss 18/09/2014 11:18



Tu as raison, la confiance devrait être accordée par le peuple.


Pour remonter dans les sondages, rien ne vaut une bonne guerre. Hélas! Il n'y a pas de bonne guerre, il n'y en a que des mauvaises.


Bonne journée.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.