Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 06:14

Ibrahim Ouattara, un jeune jihadiste français a été interpellé dimanche 4 novembre à Sévaré, dans la commune de Mopti dans le centre du Mali, alors qu'il voulait se rendre à Tombouctou.

Voilà un bonhomme qui est "français" parce que né à Aubervilliers. En fait, il est franco-malien mais ne chipotons pas. Pour l'instant, on nous dit qu'il est français.

Bon, d'accord.

Il fait partie de ces enfants auxquels, au nom du droit du sol, on a asséné infligé accordé la nationalité française. Certains d'entre eux s'en réjouissent, d'autres n'en sont pas plus heureux que ça et se résignent, d'autres enfin se révoltent et placent leurs racines et la culture de leurs parents au dessus des valeurs de la République française.

En ce qui concerne Ibrahim, on peut supposer qu'il a bénéficié (certainement pas assez) des avantages de sa citoyenneté jusqu'à ce que -parfaitement intégré et assimilé (!)- il ait le sentiment d'être beaucoup plus malien que français et plus musulman qu'autre chose.

Il n'est pas le seul et malgré ce que je pense de l'absurdité du droit du sol et de la double nationalité, je me résigne.

Voilà donc expliqué le premier mot de mon titre.

Allons-y pour le second.

Ibrahim n'est pas inconnu des services de police français. Il voyageait sous une fausse identité et voulait implanter à Tombouctou un réseau jihadiste.

Le ministre malien de la Défense a déclaré aux journalistes de RFI: "Il nous a dit qu’il est franco-malien, qu’il serait né à Aubervilliers en France. Il a aussi reconnu qu’il est sous contrôle judiciaire ... et qu’il serait l’initiateur d’un groupe de jihadistes volontaires pour aller prêter main forte aux islamistes qui sont actuellement à Tombouctou. C’est un peu l’élément précurseur d’une dizaine de personnes de différentes nationalités qui seraient en France, qui restent en France, composées de Tunisiens, d’Algériens, de Sénégalais et bien sûr de Français. Il est venu tâter le terrain et voir dans quelle mesure il peut réussir à faire rentrer les autres membres du groupe".

Ibrahim Ouattara a 24 ans et n'a manifestement qu'un seul objectif dans la vie, le jihad. Ce n'est pas la première fois qu'il tentait de s'enrôler dans les guerres islamistes. Il avait essayé, sans grand succès, de contacter les responsables d'al-Qaïda au Waziristan, puis au Yémen. Il avait même essayé d'aller en Somalie avant d'échouer dans un commissariat égyptien.

En 2010 il avait été arrêté en France avec quatre autres personnes qui projetaient d'assassiner le recteur de la mosquée de Paris jugé par eux trop modéré. Libéré en juillet dernier (ce n'est pas cher payé pour du terrorisme en bande organisée) et placé sous contrôle judiciaire (re-!), il se fait arrêter au Mali dont les services semblent plus efficaces que leurs homologues français.

Le journaliste s'interroge: "Comment cet homme, qui était sous contrôle judiciaire et probablement surveillé par la police française, a-t-il pu quitter le territoire sous une fausse identité ? Comment a-t-il pu, comme il l'a prétendu aux enquêteurs maliens, entre juillet et octobre organiser un réseau de jeunes Français et de Tunisiens prêts à partir combattre au Mali ? A-t-il des complices au Mali ou en France?"

Et voilà pourquoi je ricane.

(source: RFI)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jeffanne 09/11/2012 20:19

Efficacité ???
Ah ah...Le mot existe encore !!!
pour qui ???

Pangloss 09/11/2012 20:29



Certains confondent agitation avec mouvement.



Dr WO 09/11/2012 19:40

la police française voulait peut-être s'en débarasser.
Dr WO

Pangloss 09/11/2012 19:52



Le Mali va peut-être l'expulser?



mocekx 09/11/2012 12:11

moi cela ne fait pas ricaner car l'islamisme est un danger majeur! ceci étant dit, ne prenons pas argument sur la trajectoire d'un jeune homme pour généraliser et mettre en question le droit du
sol!

Pangloss 09/11/2012 12:24



Si je ricane, c'est devant l'attitude des pouvoirs publics qui traitent l'islamisme au cas par cas et en ne réussissant pas à faire face au danger qu'il représente, sans oser s'attaquer à
l'idéologie sous le prétexte absurde que c'est "une religion".


Et sans se fonder sur un cas isolé, pourquoi serait-il interdit de remettre en question le droit du sol dont je n'ai pas encore décelé le moindre avantage? La naturalisation est là pour accorder
la nationalité française à ceux qui veulent vraiment l'obtenir.



Souliko 08/11/2012 19:30

Les services anti-terroristes attendaient d'être sûrs...comme pour Merah !

Pangloss 08/11/2012 20:32



J'en ai bien peur.



G.Mevennais 08/11/2012 17:03

Le droit du sol, le regroupement des familles, tout a été dit dessus. Bizarre que cela ne semble normal que pour les "étrangers" en France. Il ne viendrait à l'esprit de personne de considérer un
enfant né, à l'étranger, de deux parents Français, lors d'un déplacement professionnel, par exemple, de n'être pas Français, et personne ne trouve anormal, non plus, que ce bébé n'acquiert pas
d'office la nationalité du pays où il est né.
Amitiés. Gilles

Pangloss 08/11/2012 17:49



Si ça part d'un bon sentiment, on arrive à des aberrations: des parents étrangers peuvent avoir un enfant français! On peut sans peine imaginer que dans de nombreux cas (pas tous) qu'ils lui
parleront plus "du pays" que de la République française.


Et on ne compte pas les échecs comme celui de ce jihadiste "franco-malien".


Bonne soirée.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.