Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 19:00

Un clou chasse l'autre, dit le proverbe. L'affaire Buisson fait un peu oublier l'affaire Copé pendant que l'affaire Cahuzac est passée dans le décor et on attend l'affaire qui rejettera Buisson dans l'oubli.

Et pourtant, depuis les années Pompidou (pour ne pas remonter plus loin) que d'affaires! Financements occultes, morts suspectes, abus de biens sociaux, écoutes illégales, histoires de moeurs, rétrocommissions, fraudes fiscales, emplois fictifs, marchés truqués, népotisme, favoritisme, détournements de fonds publics ont jalonné la politique française.

Des gens qui aujourd'hui ont été condamnés viennent nous parler de démocratie et de transparence, des partis qui ont été mis en cause dans des escroqueries organisées siègent à l'Assemblée.

Ils ne sont pas tous pourris? Seuls certains étaient coupables? Peut-être. Mais alors pourquoi les militants de ces partis et les partisans de ces hommes continuent à les soutenir? Pourquoi n'ont-ils pas rendu leur carte? Pourquoi leurs collègues de l'Assemblée acceptent de siéger à côté d'eux?

Leur silence en fait des complices.

Ils ne savaient pas? Ils seraient à ce point naïfs? J'ai peine à le croire.

Je pense plutôt que les vrais naïfs sont ceux qui s'obstinent à mettre un bulletin dans les urnes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

capitaine enzo 09/03/2014 20:54

Le journalisme ne permet pas de gagner sa vie. Ce qui permet de gagner sa vie c’est la prostitution journalistique. Mais c’est un autre métier. Et j'en sais quelque chose car je ne voulais pas
faire partie du système. Mon canard n'avait pas droit aux réductions fiscales ou postales et bien sur aucun aide. En revanche les inspecteurs de "Trésor Publicité" me rendait souvent visite envoyés
par Bercy qui n'aimait pas mes écrits. Aujourd'hui, je ne suis pas riche, mais libre.
Amicalement.

Pangloss 10/03/2014 09:46



Pour avoir cotoyé le monde de la presse, je n'ai pas une très haute opinion des journalistes. A part de très rares exceptions. Quant aux journaux eux-mêmes; leur principal souci est de faire
rentrer de l'argent. Ce qui les oblige à être gentils avec les annonceurs, les financiers et le pouvoir.


Bonne journée.



sartan83 06/03/2014 21:06

Hélas, ces hommes qui étaient censés nous représenter ne font que se remplir les poches et placer leurs amis. Politique de merde, injustice, corruption, etc.... alors voter ? Pour qui ? pourquoi ?
juste envie de cramer ma carte électorale, ça oui ! Bonne soirée

Pangloss 06/03/2014 21:20



Ou d'aller te promener. C'est drôlement joli par chez toi.


Bonne soirée.



BOUTFIL 06/03/2014 09:26

je viens de lire ton billet à l'homme de la maison, qui ne vote plus depuis quelques années et qui me dit que ce que tu écrit, il le dit depuis longtemps, pour les municipales, surtout à Paris, je
suis comme toi, j'hésite entre ces 3 options mais je ne donnerait pas une voix à ces connes

Pangloss 06/03/2014 09:39



Il y aura tpoujours des gens pour aller voter bonnet-blanc contre blanc-bonnet.


Si, à partir d'un certain âge, on n'est pas révolté, c'est qu'on est gâteux.


Bonne journée.



josette 06/03/2014 08:35

eh oui c'est avec naïveté que je glisserai mon bulletin dans l'enveloppe , ce qu'il y aura dessus ce sera le nom d'un(e) futur(e) pourri(e).
quand ces gens se font élire c'est pour travailler pour nous...
quand ces gens sont élus c'est pour travailler pour eux ...
et puis zut mon ami comment mettre autre chose dans une si petite enveloppe ? tu peux y faire tenir un bâton de dynamite là dedans ?
vale

Pangloss 06/03/2014 09:37



Dans le petit village où j'habite, il n'y a qu'une seule liste. Elle sera donc élue. Et je ne voterai pas aux municipales.


Pour les européennes, je ne voterai certainement pas pour les partis "installés". Et je ne veux pas de cette Europe-là. Blanc? Nul? Protestataire?


Vale!



NOURATIN 06/03/2014 06:32

C'est vrai, on a l'air un peu idiot en mettant son bulletin dans l'urne, mais en ne le mettant pas on n'aboutit pas, non plus, à grand chose...
En tout cas, nous avons devant nous deux superbes occasion de voter pour des empêcheurs de magouiller en rond...probablement aussi magouilleurs que les autres mais un peu poil à gratter quand même.
Pour ce qui me concerne je ne laisserai pas passer ces occasions-là.
Amitiés.

Pangloss 06/03/2014 08:30



J'hésite entre l'abstention pure et simple, le bulletin blanc et le vote protestataire. Mais en aucune manière je n'accorderai ma confiance à ceux qui ont déjà fait la preuve de leur incompétence
et de leur malhonnêteté.


Bonne journée.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.