Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 08:52

Franciliens, Franciliennes, vous qui croyez que la vie est difficile, qui répétez que les temps sont durs, qui trouvez même que parfois vos contemporains sont trop nombreux et qui, comme Zazie, vous posez cette question existentielle: "Doukipudonktan?", vous ignorez que la cause de votre mal-être ne réside pas dans la modicité de votre pouvoir d'achat, dans les difficultés de logement, dans le chômage qui explose, dans les difficultés de circulation ou dans la pollution qui tapisse vos poumons de micro-particules mais dans ... l'absence d'un nouveau logo pour l'Île-de-France.

Il fallait la perspicacité de Jean-Paul Huchon et sa connaissance approfondie des besoins de ses administrés pour découvrir cette carence en logo, carence dont le vulgum pecus ignorait jusqu'à l'existence et prendre les mesure pour la combler.

Le Canard enchaîné nous apprend que le président de votre belle région (que je me félicite tous les jours de vous avoir abandonnée) a décidé de placer la cerise d'un logo sur le gateau de votre bonheur quotidien en consacrant une petite partie de vos impôts à la création d'une "marque territoriale commune".

Alors, heureux?

Les détails de ce "chantier structurant" fait de "rencontres du rayonnement régional", d'"enquêtes-flash" et de "partage des enseignements successifs", de "charte graphique" etc. ont quand même déjà coûté 400 000 euros. Une paille en ces temps de vaches grasses. Il était prévu d'ajouter à cette somme " deux à quatre millions" d'euros de frais de communication pour, comme dit le Canard, "populariser cette nouvelle marque". Le tout sans parler du coût de fabrication des papiers à en-tête, panneaux, cartes de visites et autres déclinaisons de l'indispensable petit chef-d'oeuvre

Las! Le projet semble abandonné "par crainte des polémiques". Venant de radins et de pisse-froid, sans aucun doute.

Le "Canard nous en fait rire ou ricaner selon notre humeur du moment.

Sans aller jusqu'à imaginer que ces sommes pétardesques sont tombées dans la poche de proches de Jean-Paul Huchon, on peut quand même se poser quelques questions sur la gestion de l'argent des contribuables (surtout quand on apprend que la Cour des comptes a récemment épinglé les dépenses de communication des collectivités locales en jugeant qu'un milliard et demi d'euros pour les seuls frais de publicité et de relations publiques, toujours d'après le Canard enchaîné, ça fait un peu beaucoup).

Et parmi ces questions, celle-ci: que peut-il y avoir dans la tête de ces politiciens hors-sol pour qu'ils en arrivent à croire que la communication peut remplacer l'action?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

NOURATIN 13/07/2013 18:09

N'oublions pas que M. Huchon fut condamné naguère pour des faits grosso-modo du même ordre.
Mais comme il est socialiste, la cour a cru bon de ne pas
prononcer d'inéligibilité à son encontre...c'eût été dommage, pas vrai?

Pangloss 13/07/2013 18:35



Huchon inéligible, on n'aurait pas pu voir ce joli logo de l'Île-de-France sous-titré "source of inspiration".


Ce qui ne veut pas dire grand chose mais qui le dit en anglais. Ce qui fait tout le chic de l'affaire et justifie le pognon qu'on a claqué.


N'accablons pas Huchon: un nom comme celui-là et le prénom qui va avec, c'est la garantie de jeux de mots idiots dans la cour de récré et d'une enfance difficile. Pauvre Jean Polochon!


Amicalement.



Dr WO 13/07/2013 11:01

J'ai lu l'article du Canard. C'est scandaleux, mais ce qui est encore plus scandaleux, c'est qu'il ne se passera rien après. Aucun sanction pour une telle gabegie. Un chef d'entreprise privée qui
dirigerait sa boîte de cette façon ne ferait pas long feu.
Dr WO

Pangloss 13/07/2013 11:52



L'immunité va jusqu'à l'impunité.



La Ségaline 13/07/2013 10:26

Tout est question de priorité. La com' ça fait chic même si ça reste du toc, ça en jette pour les futures élections. Enfin tout ça c'est du "PANEM ET CIRCENSES" et compagnie... Ou que faire pour
brasser un peu d'air et faire croire qu'on travaille au bien-être de ses concitoyens...

Pangloss 13/07/2013 11:51



Et puis ça fait moderne, ça vous donne un air de grand chef, on rencontre des gens branchés (les créatifs), on ne se salit pas les mains comme quand on va serrer des pinces de prolos, on fait des
"repas d'affaires" et des "déjeuners de travail", on a l'impression de manipuler l'opinion et tout ça gratos. Juste un petit inconvénient: on a les chevilles qui enflent.



Pascale 12/07/2013 21:24

Y avait pas un graphiste parmi les 10% de chômeurs en France ? Branquignols ? Je vous trouve gentil. Escrocs, ça sonne mieux !

Pangloss 12/07/2013 22:09



Escrocs, certes. Ils continueront à se faire du lard tant que les gogos rempliront les urnes.



geo. 12/07/2013 20:44

après la "lobotomie" du peuple il va y avoir la "logotomie" des régions....
quelle joie...au Mexique il on eu "el lobo"
paris va avoir "el logo"..
quelle joie..
bonne choirée...

Pangloss 12/07/2013 22:10



Le logo: une étiquette sur une boîte vide.


Salut!



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.