Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 12:41

L'affaire Leonarda, après avoir scandalisé l a presse bien pensante et fait pleurer dans les chaumières, a, grâce à Mélenchon et ses copains mais aussi aux gauchistes du PS qui ont des comptes à régler "en interne", jeté dans la rue les agitateurs lycéens de la FIDL que l'on dit "proche" du Parti Socialiste. Pour ceux qui aiment ricaner, le "I" de FIDL est l'initiale du mot "Indépendante". Et le "D", contrairement à ce qu'on pourrait penser n'est pas là pour "Dray" (Julien pour les dames et les horlogers de luxe) mais pour "Démocratique". Et arrêtez de ricaner.

Tous ces jeunes gens, manipulateurs et  manipulés se retrouvent "spontanément" dans la rue pour défendre la pauvre collégienne Kosovare alpaguée par la police devant son car scolaire et expulsée avec ses parents et ses nombreux frères et sœurs vers un pays qui, on vient de l'apprendre, n'est pas le sien.

Car tout est bidon dans cette affaire.

Certes, le père est né au Kosovo mais le reste de la famille (mère et enfants) est né en Italie, pays dont le régime politique n'incite que très peu de ses nationaux à demander l'asile politique en France, pays que les Roms semblent plebisciter pour leurs destinations de voyage.

Ils avaient donc des papiers italiens qu'ils avouent avoir détruits pour venir se "réfugier" dans notre pays. Que fuyaient-ils en Italie? Qu'espéraient-ils trouver de mieux en France?

Mais ça ne fait rien. Malgré l'enseignante qui a "remis" la collégienne à la police, malgré la présence du représentant du Réseau Education Sans Frontière, malgré la réputation du père, malgré tous les recours épuisés, les anti-Valls de la gauche ont rajouté leur accompagnement au petit air de pipeau du début jusqu'à en faire une symphonie savamment orchestrée. L'affaire Leonarda n'est pas très claire? Pas de problème: on lance la FIDL dans la rue contre toutes les expulsions, on veut "sanctuariser" l'école, on demande la démission du ministre de l'intérieur, on parle même de "rafle".

Et Valls quitte les Antilles pour venir se défendre à Paris. Se défendre d'accusations montées de toutes pièces.

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose.

Et ces gens se donnent du "Camarade" entre eux!http://s1.lemde.fr/image/2013/10/18/534x267/3498027_3_3c65_le-ministre-de-l-interieur-a-fort-de-france-en_857c991a3de8a8bb1be37be47e1b7a04.jpg

Le parapluie (payé avec nos impôts?) que porte Valls suffira-t-il à le protéger de tout ce que ses camarades lui font tomber sur la tête?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Mousquetaire des Mots 27/10/2013 12:35

La chute de ton article me fait rire.

Pangloss 27/10/2013 17:33



Merci!



tartie 25/10/2013 08:06

hollande n'a pas été trop con sur ce coup là je trouve

Pangloss 25/10/2013 08:42



Pas plus que d'habitude.



josette 24/10/2013 09:19

dans le projet seuls les flics n'auront plus droit d'entrer à l'école , les grands frères qui viennent venger leur petit frère, les dealers les racailles voleuses et autres comiques troupiers de
nos faits divers de la cité, auront encore droit d'entrer j'espère, rassurez moi sinon je vois d'ici les larmes de Mme Taubira si ses chers délinquants parasites ne peuvent plus nuire

Pangloss 24/10/2013 09:51



Et s'ils n'entrent pas, il pourront toujours faire leurs petites affaires devant la porte des collèges et lycées. L'espace scolaire s'étend jusque là.



michel-la-six 22/10/2013 18:31

Bravo. Nous défilerons peut-être ensemble, pour représenter l'immense majorité de la France qui vous suit.

Pangloss 22/10/2013 19:37



Je ne veux pas être suivi. Le bonheur, c'est quand on me fout la paix.



michel-la-six 21/10/2013 18:54

... à la frontière ... du ridicule. Sanctuariser l'école, comme pour les églises de toutes religions, sectes très florissantes en ces temps d'indigences, créer une frontière, on en a déjà tant.
Espagne et Catalogne avec même les Basques, bientôt Lourdes peut-être, on balkanise partout, de la Yougoslavie jusqu'à nos Pyrénées. Que La Loi soit la loi, pas seulement pour nous, putains de
respectueux.

Pangloss 21/10/2013 19:13



Venir en France clandestinement, mentir sur sa nationalité, dégrader le logement qu'on vous octroie, empocher toutes les aides (il faut voir ce miséreux avec son I-phone et son joli costume),
voler un peu, se livrer à quelques violences, menacer ceux qui s'intéressent de trop près à vous, affirmer qu'on va revenir à la première occasion et se foutre ouvertement du monde, tout ça, ça
passe si on met ses enfants à l'école (avec quels papiers? les mêmes que ceux qu'on demande à des Français?). L'école est "sanctuarisée! Et passez la monnaie!



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.