Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 19:11

Chaque fois que vous mettez sur internet une donnée personnelle (âge, sexe, taille, nombre d'enfants, abonnement à des revues, niveau de revenu, type de logement, profession, adresse mail, région de résidence, orientation politique ou sexuelle etc) sur un réseau social soit à l'occasion d'un achat en ligne ou d'une demande de renseignement ou pour toute autre chose, cette donnée personnelle n'est pas perdue pour tout le monde. Vendue par les entreprises dont vous êtes client ou tout simplement pêchée sur le net, elle fint par atterrir dans les fichers des "data brokers" (traduction approximative: marchands de données) où elle rejoint celle des gens qui ont le même profil. Ces données sont ensuite vendues à des sociétés de VPC, à des agences publicitaires spécialisées en "marketing téléphonique" et à tous ceux qui veulent vous vendre quelque chose.

Ce n'est pas grave me direz-vous. A part les publicités qui arrivent à votre nom dans votre boîte aux lettres ou les coups de téléphone intempestifs quand vous êtes à table ou ... ailleurs. C'est embêtant mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter; c'est le progrès. Et Big Brother n'est pas encore au pouvoir en France. Bientôt peut-être. La Commission Nationale Informatique et Libertés dénonce déjà ces pratiques, mais avoue qu'elle ne peut les empêcher. Et cela peut aller très loin.

Un exemple donné par la commission fédérale du commerce étatsunienne: "La catégorie “motards” peut  être utilisée pour offrir au consommateur des réductions sur les motos, mais peut aussi servir à un assureur qui va y voir un comportement à risques" (source)

C'est que des adresses bien ciblées ont un prix: aux Etats-Unis entre dix cents et un dollar cinquante l'unité.

Parmi les plus prisées il y a, paraît-il, les coordonnées des femmes enceintes.

Une professeur de Princeton a voulu tenter l'expérience de cacher sa grossesse sur le net  et sur tout système susceptible d'enregistrer et d'analyser ses faits et gestes, ce qui en fait un paquet: outre Facebook, Twitter et l'ensemble des réseaux sociaux, la sociologue explique avoir également abandonné ses cartes de crédit, ainsi que ses cartes de fidélité. (source).

Résultat: elle a quand même été fichée mais "comme quelqu'un de probalement engagé dans des activités criminelles". Devinez par qui?

Pour vivre heureux, vivons fichés!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fanfanchatblanc 09/06/2014 15:33

Ubuesque...

Pangloss 09/06/2014 16:12



Et même kafkaien



NOURATIN 01/06/2014 16:59

Elle est bien bonne, moi je trouve, la mésaventure de cette brave dame. Et pourtant c'est ainsi que désormais les choses se passent, ou bien on se laisse piéger volontairement ou on se fait piéger
quand même...ce monde commence à me peser...
Amitiés.

Pangloss 01/06/2014 20:17



L'expérience qu'a voulu faire cette dame est éclairante car elle a réussi au delà de tout espoir. Elle a prouvé que si on dévie de l'ornière qu'on nous trace, c'est qu'on a quelque chose à cacher
à ce Big Brother qui ne nous veut que du bien ou -pire- qu'on refuse ce bien. On devient donc suspect et donc potentiellement criminel.


On pourra boentôt tourner une nouvelle version de "La vie des autres" dans nos pays de liberté.


Bonne soirée.



sartan83 31/05/2014 14:09

J'ai hésité avant de laisser un comentaire...pour ne pas être pistée ! Oui le "progrès" a des avantages et des inconvénients. Le droit à l'oubli ne doit pas rester dans l'oubli !

Pangloss 31/05/2014 16:49



Comme je l'ai dit dans ma réponse au DrWO, je crains bien que le respect d'un droit à l'oubli ne soit qu'un voeu pieux. Le net est mondialisé et les souhaits français s'ils sont respectés par
certains ne donneront que plus de valeur aux sociétés qui n'en tiendront aucun compte.



josette 31/05/2014 11:05

quelque part dans un coin, tes commentaires tes articles les miens et ceux de nos copains sont notés à l'encre rouge ..ça va faire un sacré volume ! a qui on reclame pour les publier, a la DST?

Pangloss 31/05/2014 11:23



Sans doute. Je suis bien content qu'on garde mes oeuvres complètes, ça me permt de nettoyer mon ordinateur et de virer quelques fichiers pour faire de la place.


Vale!



Haroun 31/05/2014 09:09

Bonjour,
Il faut dire à ces braves exploiteurs du consumérisme à outrance : "Fichez-nous la paix" mais je ne sais pas s'ils ont de l'humour et aiment les jeux de mots...Il faut être intelligent pour cela.
Eux sont simplement malins.
Bonne journée.

Pangloss 31/05/2014 10:13



Très malins. Et leurs fichiers ne sont pas seulement à objectifs commerciaux, ils peuvent tomber entre les mains de services d'une police politique.


Bonne journée.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.