Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 11:55

L'erreur d'un magistrat instructeur qui a signé  le 26 juillet dernier, -alors qu'il n'était en droit de le faire qu'à compter du lendemain- une ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel de quatre prévenus écroués dans le cadre d'une enquête sur un trafic international de cocaïne a entraîné la libération des trafiquants dont les avocats ont fait appel. Quatre Lettons ont donc pu retourner à leurs petites affaires sans même un contrôle judiciaire.

Lundi, dans la même affaire, des prévenus qui auraient dû être maintenus en détention ont été eux aussi remis en liberté parce que le tribunal n'avait pas fixé la date de l'audience dans les délais impartis.

La décision a été accueillie par des applaudissements des quatre hommes : deux Dominicains, un Espagnol et un Estonien.

En plus, ils ont de l'humour, ces gars-là!

Voilà de dangereux criminels lâchés dans la nature par la faute de magistrats pas très malins: ceux qui ont fait des "erreurs" dont ils ne paieront certainement pas les conséquences et ceux qui leur ont rendu la liberté en appliquant les règles d'une façon un peu "bête et disciplinée".

Et que penser des avocats qui ont provoqué ces libérations? On espère que leurs honoraires leur ont été réglés.

A part ça Madame Taubira est toujours ministre de la Justice rigolote.

(source: LeMonde.fr)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Mousquetaire des Mots 27/10/2013 11:56

Il faudrait dépoussiérer le code. Il suffirait de supprimer les "attendu que" qui tiennent 15 pages inutiles au lieu de se les taper les uns après les autres pour, enfin, lire les deux lignes qui
changent tout. La lourdeur du système produit des effets pervers et tant qu'il n'y aura pas la volonté de rayer du code tout l'inutile (c.à.d. ce qui n'est plus applicable car plus appliqué puisque
remplacé), la Justice fonctionnera de manière lourde et rétrograde. Mais la simplicité n'est jamais de mise.

Pangloss 27/10/2013 17:04



La complexité a de nombreux avantages: elle crée des emplois et conforte le pouvoir de ceux qui sont les seuls à comprendre les textes.



Pascale 12/10/2013 17:47

Vos deux premiers commentaires ont bien été déposés sur APLN. C'est quoi, "plus simple" ?

Pangloss 12/10/2013 19:52



Toutes ces "balises". Je ne sais même pas ce que c'est. Tiens! On n'en parle plus. Ce devait être sur votre plate-forme précédente.



Pascale 12/10/2013 14:27

C'est fini, oui ?

Pangloss 12/10/2013 17:36



Ce n'est pas moi qui ai commencé et j'ai bien peur que ce ne soit pas la dernière fois.


Voir les condamnations très gentilles de cette bande de Roms qui se sont construit des palais chez eux (pas si nomades que ça!) avec le profit de leurs cambriolages.


Et (bis) je ne peux toujours pas commenter chez vous. Vous ne pouvez pas faire plus simple?



G.Mevennais 09/10/2013 11:31

Pas d'accord, pour une fois Taubira n'est pas plus responsable que ces prédécesseurs ! Qu'est ce que c'est que ces lois qui permettent, à cause d'un "petit vice de forme", de relâcher des criminels
? Et les magistrats coupables de ces erreurs ? pas de sanctions ? comme tout bon "cadre fonctionnaire, jamais responsables ! Quant aux avocats, ce ne sont pas, dans la plupart des cas, des
auxiliaires de justice, ni même des "défenseurs", mais des complices "actifs" de leurs "délinquants/clients". On devrait changer le terme "droits de l'homme" par "droits des délinquants".
Amitiés. Gilles

Pangloss 09/10/2013 16:17



C'est vrai, elle n'est pas responsable mais elle pourrait songer à réparer (comment? je ne sais) ce qui aboutit à de telles aberrations. Et la police qui a arrêté ces gens une première fois,
pourrait, puisque les motifs de l'arrestation demeurent, leur remettre la main au collet dès leur sortie du tribunal.


D'accord en ce qui concerne certains avocats (pas tous!).


Amicalement.


 



Carine 08/10/2013 21:12

La taube est une dangereuse récidiviste du déni de justice.

Pangloss 08/10/2013 21:21



On jurerait que c'est un processus de démolissage conscient et organisé.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.