Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 10:35

A l'hôpital nord de Marseille, un homme soigné pour une blessure par balle a menacé avec une arme que lui avait apportée un ami et séquestré plusieurs membres du personnel soignant avant d'être appréhendé par la police.

Cela s'est passé dans la nuit du 12 au 13 août.

Et c'est à partir de là que ça devient rigolo.

Primo, la police n'a pas retrouvé son arme. Amusant, non?

Mais ce n'est pas tout.

Secundo, on nous dit que "d'après les services de l'Etat, il ne s'agirait pas d'une prise d'otages, mais de voyous qui ont tenté (sic) de faire entrer illégalement une arme au sein de l'hôpital et menacé certains personnels, ce qui est inacceptable".

"Inacceptable"! Il y a longtemps qu'on n'avait pas entendu ça.

Tertio et ça commence a devenir de plus en plus rigolo, le bonhomme est ressorti libre de l'hôpital.

Une des réinsertions les plus rapides de l'histoire!

Où a-t-il été blessé? Par qui? Comment? Ça ne concerne pas la police, semble-t-il.

Quarto, "Aucune plainte n'a été déposée, ni par les infirmières, pas davantage par la direction de l'hôpital. Dans ces conditions, il n'y a eu ni enquête, ni poursuites engagées", les soignants n'auraient pas voulu porter plainte, craignant des représailles s'ils révèlaient leur identité a indiqué l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille.

Il paraît qu'on a un ministre de l'Intérieur.

Ce doit être une rumeur sans fondement.

(source: Le Monde et La Provence)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pascale 06/09/2013 17:24

Vous m'avez tuée en réussissant à la placer ! Rire...
Nous aurons bientôt cela en commun car depuis quelques jours, je n'arrive plus à commenter sur Eklablog qui me considère comme un SPAM.
Allez comprendre ! :(

Pangloss 06/09/2013 17:30



J'avais créé un blog sur ekla car j'avais lu que les anciens d'OB seraient tranféré d'office sur le nouveau sur lequel j'ai fait un essai peu convaincant. Mais, comme rien ne se passe, et qu'ekla
me relance par mail dès que je ne publie rien pendant quelques jours (agaçant!), j'ai supprimé le blog ekla.


Sachez bien que je vous lis tous les jours.


Bonne soirée.



Pascale 06/09/2013 12:36

Vous feriez un signalement, vous, avec un flingue braqué sur la tempe et la promesse que vos enfants y passeront aussi ? Et le fils du Directeur Sportif de l'OM ... un avertissement ? A qui ?

Pangloss 06/09/2013 12:49



Moi? Pas du tout. Mais peut-être encouragerais-je des malfaisants à finir leur boulot.


Le fils du directeur sportif de l'OM? Un avertissement définitif au bonhomme. Qu'est-ce qu'il faisait en liberté alors que manifestement, il continuait ses activités?


Et je ne peux toujours pas commenter chez vous!


Je compatis aux conséquences qu'ont eues sur le distributeur de billets le "vivrensemble" et la politique de réinsertion.



Dr WO 05/09/2013 19:50

J'avais noté cette information ahurissante.
Dr WO

Pangloss 05/09/2013 20:53



Malgré les démentis, La Provence maintient sa version.


Mais en cas de blessure par balle, l'hôpital ne doit-il pas faire un signalement à la police?



NOURATIN 05/09/2013 16:39

Il l'a dit, d'ailleurs, le sinistre de l'intérieur, c'est rien que des menteries, tout ça. Le mec il avait juste un flingue au cas où et il a juste demandé gentiment au personnel soignant de n'en
parler à personne. Alors!
Les gens sont méchants quand même d'aller parler de séquestration et autres horreurs!
Pourquoi ils n'ont rien dit, les infirmiers? Ben pour pas faire de peine à un si gentil patient, bien sûr.
"Plus belle la vie", pas vrai?
Amitiés.

Pangloss 05/09/2013 16:54



Ce pouvoir m'étonnera toujours. Je me demande ce que sera la prochaine étape.


Amicalement.



nettoue 05/09/2013 13:45

Ta réponse à Vryko j'adore... Merci

Pangloss 05/09/2013 13:57



Merci à toi.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.