Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 18:40

L'actualité est toujours aussi encombrée, nous avons encore des soldats au Mali, en Centrafrique et sans doute ailleurs (demandez à l'ONU où elle entretient ses casques bleus), les djihadistes assiègent toujours Kobané, des manifestations dégénèrent, Pépère va causer dans le poste demain soir, il y a presque quotidiennement une alerte orange quelque part en France, le chômage ne diminue pas, le déficit augmente, le Giec est de plus en plus pessimiste etc.

Vous voyez ce que je veux dire.

Et pourtant cette actualité m'emmerde.

Et il semble que je ne sois pas le seul, du moins à lire les blogs que je visite le plus souvent. Depuis quelque temps, on y parle de tout et de rien, on décrit son quotidien, on donne des nouvelles de sa santé, on évoque des souvenirs, on se complaît dans l'anodin ou on reste muet.

S'habitue-t-on à ce point aux catastrophes qu'elles ne donnent plus envie de les commenter?

Se résigne-t-on à aller vers un avenir morose?

Se dit-on que ce début de fin du monde reste supportable si l'on prend bien soin de ne pas quitter son nombril de l'oeil?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michel-la-six 09/11/2014 14:42

Sans doute mon "petit rien" du "s" au mot MERCI ne vient pas balancer nos problèmes communs. Je veux dire seulement que j'ai de l'intérêt pour tout, et même ce qui en a peu pour la plupart au
moins. Mais j'ai aimé l'article et j'apprécie l'Artiste. Puis-je Vous dire "Merci(s)" ?

Pangloss 09/11/2014 17:30



Vous pouvez! Et c'est moi qui vous remercie.



michel-la-six 08/11/2014 22:07

Parce que la vie est un chemin accidenté, chacun de nous passe forcément par hauts et bas, personne ne peut tenir en permanence une même ligne. Et c'est heureux pour notre propre évolution. Ainsi,
recherchant l'exactitude pour une correspondance étrangère, je me suis aperçu que, par exemple, dans notre belle Langue Française, le "s" au mot "merci" posait problème à bien des gens. Pour moi,
les 'pour' et les 'contre' avaient chacun raison. Mais je penche pour l'invariable : mille (fois) merci. Un petit rien, c'est rien. Mais deux ???

Pangloss 09/11/2014 13:34



Bonne journée quand même!



Pascale 06/11/2014 17:59

La médiocrité est partout autour de moi... Il m'arrive de me dire "à quoi bon en parler ?" . Je me sens dépassée, impuissante face à tant de c...ie. Les mêmes continuent à se gaver pendant que nous
trimons. Plusieurs de mes amis pensent que l'explosion est imminente. Et je commence à y croire.
Bises Pangloss.
PS : au fait, et votre santé ?

Pangloss 07/11/2014 10:08



Ma santé s'arrange. Le pneumo-thorax est cicatrisé malheureusement, la radio a décelé un tassement de vertèbres qui explique les douleurs quasi-permanentes mais supportables. C'est la vieuture,
comme on dit par ici.


L'explosion? Dieu nous en préserve! Un mouvement de colère sans projet ouvre la porte à toutes les violences.



Dr WO 06/11/2014 15:14

On se lasse aussi bien du comique que du tragique de répétition.
Dr WO

Pangloss 06/11/2014 15:31



Pour le comique, espérons que la causerie de notre président y pourvoira. Sinon dans le fond au moins dans la forme.



NOURATIN 06/11/2014 09:36

Tout est fait, exprès ou non, pour nous dégoûter. Alors forcément, on est porté à se changer les idées en pensant à des choses moins déprimantes, c'est notre nature qui se défend comme elle
peut.
Bonne journée.

Pangloss 06/11/2014 15:12



Oui, tout est fait pour nous dégoûter en vertu du principe selon lequel "la politique est l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde".


Amicalement.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.