Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 19:30

Je n'ai pas envie de rire, même pas de ricaner. Plutôt de baisser les bras (attention! Les deux! Pas de quenelle! Valls l'interdit). Les nouvelles n'offrent même plus à celui qui sait les prendre du bon côté, cet aspect grotesque qui tente le dégonfleur de baudruches.

Le Proche-Orient est à feu et à sang, on nous parle de tribus, d'Al-Qaîda, de conflits ethnico-religieux et, bien sûr de pétrole sans que la communauté internationale ait la moindre idée de ce qu'il faut dire (encore moins de ce qu'il faut faire).

Le pouvoir en place s'attaque maladroitement à Dieudonné sans se rendre compte qu'il lui fournit des arguments. Sans se rendre compte non plus qu'il risque de voir se dresser contre lui ceux qu'il voudrait séduire (cliquez ici) pendant que la droite officielle court derrière le PS de peur, en restant à la traîne, d'être soupçonnée de soutenir Dieudonné. Ce qui me fait penser à ces dictatures où il est mal vu d'être le premier à s'arrêter d'applaudir.

On nous parle beaucoup moins de Centrafrique sinon pour nous décrire la catastrophe humanitaire qui frappe ce pays. Curieux, non? Plus de seleka musulmans ni d'anti-balaka chrétiens, plus de glorieuse armée française. Tout ne se passerait-il pas comme prévu par notre chef des armées?

Je passe sur la Chine et le Japon qui se regardent en chiens de faïence (armés), sur la crise qui n'en finit pas de finir, je passe sur tout le reste. Reportez-vous à votre quotidien habituel.

Tout ça n'incite pas à la rigolade.

Même pas ces reportages sur Leonarda au Kosovo auxquels les médias nous prient de nous intéresser.

Pitoyable!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michel-la-six 08/01/2014 20:39

On constate (presque) tous les mêmes choses, à peine croyables, d'habileté mauvaise, égocentrique ou de bêtise réelle d'une telle dimension qu'on a peine à en imaginer la possibilité. Ma tristesse
qui me vient de ce fait, c'est la crainte d'être soi-même un reflet d'une société tombée bien bas autant par nos actions que par notre inaction...qui dure. C'est dur, pour (presque) tous. Salut, à
Vous, et à tous.

Pangloss 08/01/2014 21:31



Le pédalo sous le conduite du capitaine Culbuto prend l'eau de toutes parts.


Bonne soirée.



Jacques Étienne 08/01/2014 11:18

Allons, allons, on se reprend ! Haut les cœurs et tout ça !

Pangloss 08/01/2014 17:01



Bon d'accord mais parce que c'est vous.



NOURATIN 08/01/2014 10:10

Oh, tout de même, Léonarda ça fait un peu sourire, au moins? Non?...Ah bon.
Amitiés

Pangloss 08/01/2014 17:00



J'avais proposé dans un commentaire posté chez le Plouc-émissaire, de faire recruter Leonarda chez les Femen particulièrement choyées ces temps-ci par le pouvoir en place et qui doivent un renvoi
d'ascenseur. Le problème aurait été réglé: nationalité française, RSA, citoyenneté d'honneur et un timbre à son effigie. Et une cruelle séance de rigolade quand elle particiera à la prochaine
manif de ces pétasses. Mais il semble que l'idée soit tombée à l'eau. Dommage!


Amicalement.



Dr WO 08/01/2014 10:02

J'ai été voir la vidéo. Un discours affreusement ridicule et prétentieux et de plus sur le chant des partisans...
Dr WO

Pangloss 08/01/2014 16:56



Je suis d'accord avec vous. Il n'était pas besoin d'exciter un peu plus ces excités.



BOUTFIL 08/01/2014 09:38

je suis comme toi ! écœurée, ils cherchent quoi ces cons ? la guerre civile ? il faut se rappeler que chaque fois que nous avons eu la guerre les socialos étaient au pouvoir !
gros bisous

Pangloss 08/01/2014 16:55



Une dérive autoritaire pour essayer d'enfiguer le mécontentement.


Bon après-midi.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.