Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 12:31

Voilà quelque chose qui tombe mal. Et même très mal. Au sens propre du terme.

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2014-04/2014-04-24/article_croix.jpgUn pélerin a été écrasé hier par la chute d'une croix monumentale. L'effigie du Christ pesait à elle seule six cents kilos. Inutile de préciser que le malheureux est mort sur le coup.

 Cette pieuse oeuvre d'art a été érigée sur les hauteurs de Brescia pour commémorer la visite sur place de Jean-Paul II.

Le jeune homme était en excursion avec des camarades de son aumônerie.

Et en plus ce n'était pas un mécréant!

A trois jours de la canonisation du pape polonais, ce serait de l'inconscience d'ignorer un tel signe venu d'en haut.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
oui, de plus le malheureux décédé habitait rue JEAN XXIII
(ca ne s'invente pas)
Répondre


On en arrive à se demander si le très-haut ne manifeste pas ainsi  son opposition à ces canonisations.



G
C'est bizarre, c'est quand une personne est touchée directement (ou ses proches) dans des circonstances disons troublantes, qu'elle remet en cause sa croyance religieuse. Cela m'a toujours fait
rigoler, comme si nous n'étions pas au courant des catastrophes au cours desquelles nombre d'innocents sont tués, il en va de même des drames personnels, etc..etc... cette façon d'appréhender la
religion me "déconcerte" et c'est un euphémisme. Il en va de même dans l'autre sens, "pourquoi moi" pour celui atteint d'un cancer, mais le "miraculé" guérit à Lourdes ne se pose jamais la question
"pourquoi lui ?" vaste sujet, qui, cependant, ne me concerne guère, mais les coïncidences fâcheuses ne sont pas exceptionnelles, tel est le cas pour ce malheureux, il va de même pour tel car de
pèlerins visite d'une sortie de route, etc...
Amitiés. Gilles
Répondre


Je ne vois là qu'un trait d'humour noir du destin. La croyance religieuse est une autre affaire.


Bonne journée.



N
Ou bien ce type trimbalait une palanquée de péchés tous plus mortels les uns que les autres et Saint Popaul a voulu faire une exemple, ou alors c'est pour inviter ce brave pélerin à venir regarder
la canonisation de Très Haut, la vue est sûrement saisissante.
Amitiés.
Répondre


Qui aime bien châtie bien.


Comme quoi, le Christ, il vaut mieux l'avoir en image qu'en statue.


Amicalement.



F
Le pôvre.. victime de ses errances.... sniff
Répondre


Plaignons-le quand même.



L
ouf : on n'y était pas !
Répondre


Pas de danger qu'on my trouve.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.