Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 10:12

L'organisation Médecins sans frontières (à moins que ce ne soit Médecins du monde) s'est lancée dans une campagne de vaccination contre la polio au Pakistan où cette maladie a fait sa réapparition. On parle de quatre-vingt-dix cas avec des risques d'extension aux pays voisins.

Mais le personnel médical se heurte à quelques difficultés. Les talibans pakistanais sont contre. Et pour de multiples raisons, nous dit sur France-Culture une doctoresse française (à moins que ce ne soit une docteure, en tout cas certainement pas une médecine).

En effet, ils se méfient de ce qui vient de l'occident mécréant et donc ont un peu tendance à faire un mauvais parti au personnel médical, les vaccineurs sont donc accompagnés par une escorte armée, ce qui leur déplaît aussi dans la mesure où ils ne peuvent s'attaquer à eux. De plus, ils se souviennent que les Américains ont utilisé une campagne de vaccination pour obtenir des renseignements dans leur traque de Ben Laden, ce que certains Pakistanais n'apprécient pas et enfin, ils ne croient pas à ce vaccin qui est administré par voie orale. Pour eux, un vrai vaccin s'administre avec une seringue.

Tout ça est bien triste, mais ...

Mais quatre-vingt-dix cas de polio à côté des des centaines ou des milliers de victimes dont sont responsables les Talibans, je trouve que ce n'est pas beaucoup.

Mais vacciner des gens de force et sous la protection d'hommes armés, n'est-ce pas aller un peu loin dans l'humanitaire?

Mais dépenser de l'argent pour envoyer des médecins dans un pays qui a les moyens de nous acheter des sous-marins et qui dépense des fortunes pour entretenir une force de frappe nucléaire, n'est-ce pas un peu paradoxal?

Mais ces médecins français ne seraient-ils pas aussi utiles pour exercer en France dans un de ces déserts médicaux (j'habite dans un de ceux-là) où beaucoup de gens renoncent à se faire soigner faute de pouvoir trouver un médecin accessible et n'appellent les urgences que quand leur état devient trop grave?

Je me souviens d'une conversation avec un journaliste envoyé par son journal faire un reportage sur les activités des humanitaires dans un pays d'Afrique. Il en avait rapporté un article plein de bons sentiments (ce qu'on lui avait commandé), exaltant le dévouement et l'abnégation de ces gens qui apportaient des soins, des pompes à eau, de l'outillage, de la formation ou des fournitures scolaires dans une région pauvre du continent et la reconnaissance qu'ils recueillaient.

Mais il m'avait dit qu'en réalité, ces gens qu'on aidait commençaient à être agaçés par ces Français qui les encombraient et qui, de leur point de vue, les aidaient un peu et les envahissaient beaucoup en faisant chez eux du "tourisme humanitaire".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michel-la-six 05/03/2014 18:56

Vaste problème que celui des organismes associatifs, de tous ces "bénévoles" qui s'activent sous divers prétextes, pas toujours explicites, encore moins contrôlables mais toujours très coûteux, non
pour eux mais pour nous. Et le meilleur exemple, pour moi c'est un modèle, qu'on a trop oublié, celui de notre "french-doctor", mondialement célèbre, dont l'opération "RIZ pour la Somalie" avait
atteint à la fois les sommets et l'abîme de la caricature. L'idée paraissait bonne, faisant faire aux Enfants de notre République le bon geste de la Fraternité. L'École est en émoi, les Maîtresses
accumulent paquets, boites de riz que les Mamans réservent ou acquièrent pour ce don. La France est en mouvement, mais le voyage payant, enfin, venant de toutes parts, le riz est à Marseille. Las !
Là il faut bien qu'on ouvre ces milliers de paquets, mettre le vrac en sacs destinés au cargo qui fera route par Suez. A l'approche des côtes il faudra patienter, attendre le renfort d'un bateau de
La Flotte, en plus bien des palabres pour payer des milices maitresses d'entrepôts d'où ne ressortiront, quelques semaines plus tard, que des grains symboliques de cette nourriture, déjà achetée au
prix fort du détail, augmenté des transports et des manutentions, manne grevée encore de faux droits et de vols. Tant et si bien qu'au bout, tout au bout, à la fin, il restera la FAIM. Célébrité
mondiale ou mon-œil ? Assoc-soit-il.

Pangloss 05/03/2014 19:46



Ce cas est exemplaire. Hélas! il y en beaucoup d'autres. Combien de ces "associations" grassement subventionnées ne sont que des relais de partis politiques locaux ou nationaux?



Tân 05/03/2014 17:30

Bonjour
Très intéressante votre réflexion sur cette action humanitaire , et très intéressants aussi les commentaires divers et variés.
A mon très humble avis, on pourrait peut être revoir la définition de l'adjectif HUMANITAIRE ????
Bonne soirée à vous
Tân

Pangloss 05/03/2014 18:59



Il faudrait revoir tout le vocabulaire qui devient de moins en moins précis.


"Donner un sens plus pur aux mots de la tribu" Mallarmé.



anne 05/03/2014 14:41

oui, vous avez raison... disons que si une " épidémie de polio " explose, il n'y aura pas assez de vaccins.. pas de stock.
cela fait un moment que je me demande moi aussi pourquoi vacciner des gens qui ne le veulent pas. ( pourquoi risquer sa vie ). je ne sais pas bien

Pangloss 05/03/2014 18:56



Chez nous, va-t-on vacciner de force ceux qui refusent les vaccins (comme les témoins de Jehovah, paraît-il)?



anne 04/03/2014 18:29

bonjour pangloss
depuis quelques temps, les équipes vaccinales pakistanaises, protégées par la police, se font " exploser" au bazooka ou par des bombes
http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Au-Pakistan-nouvelle-attaque-visant-des-vaccinateurs-contre-la-polio-2014-03-01-1113993

pourquoi vouloir à tout prix vacciner contre la polio? l'idée qui se défend est que le monde est interconnecté ( avions ).. le virus de la polio ( d'origine pakistanaise ) a été retrouvé dans les
eaux d'égout en égypte et en israel.. ( israel a déclenché un plan " d'alerte" : chercher le virus, dectecter les cas de paralysie flasque, et surtout verifier les vaccinations des enfants )
on estime qu'en europe de l'est surtout : environ 11 millions de personnes < à 30 ans ne sont pas vaccinées.
et donc, on imagine la suite, si le virus " pose" le pied en europe.

Pangloss 05/03/2014 08:50



Sauf qu'en Europe et sans doute en Israël et en Egypte, à part quelques illuminés, on peut se faire vacciner contre la polio sans problème.



Souliko 04/03/2014 14:59

Il est plus glorieux et valorisant d'aller porter ses bienfaits ailleurs que de balayer devant sa porte ! Et pourtant...

Pangloss 04/03/2014 15:07



Si un médecin du monde pouvait de temps en temps balayer devant MA porte, ça me simplifierait la vie.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.