Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 12:34

http://s1.lemde.fr/image/2011/04/10/534x267/1505621_3_d545_vue-de-la-centrale-de-flamanville-le-8-avril_1eebb0bef5cea7ada4f1c382b3391771.jpg

Flamanville, une centrale avec vue sur la mer (comme Fukushima).

Le coût de l'EPR de Flamanville a été une nouvelle fois revu à la hausse. Un peu plus de deux milliards, cette fois-ci.

Et on nous dit que ce n'est pas fini. De nouvelles rallonges sont à craindre.

Et puisqu'un malheur n'arrive jamais seul, ENEL (pas fous les Italiens!) retire de l'affaire ses 12,5%. Elle ne participera pas à la suite du projet ni à la construction des autres EPR prévus dans un avenir de plus en plus lointain. Elle recevra six cent treize millions d'euros. Plus les intérêts, précise LeMonde.fr.

Et on commence à s'interroger sérieusement sur la rentabilité de l'EPR qui, nous a dit Nicolas Doze sur BFMTV (chaîne peu suspecte de sympathies écolo-gauchistes), risque de mettre le mégawatt-EPR au prix du mégawatt-éolien (qui, lui au moins, ne pose pas de problème de déchets ou de démantèlement).

Pas étonnant que l'action EDF ait chuté de plus de 2% dès l'annonce de ces  "bonnes" nouvelles.

Le plus curieux de tout ça, c'est que cette avalanche de nouvelles inquiétantes, tant du point de vue industriel qu'économique, a été traité -bravo au service relations-presse d'EDF- comme de simples péripéties. Pire! Des anecdotes, des broutilles ne remettant pas en cause ... etc.

En fait, ne remettant rien en cause.

Circulez, y a rien à voir et laissez les grandes personnes faire leur travail.

Tout juste si on entend du coin de l'oreille que dans un très proche avenir, à cause de ça, le consommateur français va payer son électricité plus cher. Un peu ou beaucoup? Ce n'est pas encore décidé.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

ZAZA 05/12/2012 17:25

Et qui qui va payer... le pigeon de contribuable...!!!!

Pangloss 05/12/2012 17:32



Tu a gagné! Tu peux revenir en deuxième semaine (la réponse sera sans doute la même).


Salut!



nettoue 05/12/2012 16:16

C'est bien ce que je pensais, nous sommes sur une autre planète ! Foutriquet 1er, avait bien promis l'arrêt progressif du nucléaire, où ne m’étais-je mal lavé les oreilles ?
Salut Pangloss

Pangloss 05/12/2012 17:16



Il va s'arrêter progressivement: bientôt on n'aura plus de milliards à jeter par la fenêtre.


Bonne soirée.



BOUTFIL 05/12/2012 13:48

EUH... détruire une éolienne provoquera tout de même quelques soucis vu le tonnage de béton posé au pieds, sans compter que le terrain ne sera plus utilisable avant longtemps ,enfin c'est pas pour
te fâcher hein !! mais chaque système a ses inconvénients mais je suis d'accord avec toi

Pangloss 05/12/2012 14:04



Entre quelques tonnes de ferraille et de béton et une centrale nucléaire, il y a une marge.



Labaronne 05/12/2012 13:37

si j'ai bien compris, j'ai entendu un monsieur dire que c'était normal, en fait c'est un prototype, les suivants seront moins onéreux !!!!parce qu'il y en aura d'autres ????? j'ai plus de sous
moi...........

Pangloss 05/12/2012 13:48



"Moins onéreux" comme le Concorde que le contribuable a subventionné jusqu'à la fin pour que les billets ne coûtent pas trop cher aux passagers.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.