Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 18:27

Elire des députés au Parlement européen devrait se ramener à choisir entre les différents partis qui présentent une liste et un projet pour conduire l'Europe pendant la prochaine législature.

Or, il semble qu'une bonne partie des électeurs se partageront entre "pro-européens" et "anti-européens".

C'est un peu comme si, aux législatives, l'électorat se partageait entre les pro et les anti-français.

On ne saurait mieux souligner que cette-Europe-là est bien mal fichue. Il faut dire que ceux qui nous l'ont tricotée ont bien peu tenu compte de l'opinion et même de l'intérêt de leurs sujets.

PS: Je souligne pour bien faire comprendre que je ne suis pas contre l'Europe (ce qui serait absurde) mais contre "cette Europe-là".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fanfanchatblanc 24/05/2014 20:38

Dommage que tu ne puisses accéder à mon blog.. j'ai beaucoup d'autres visiteurs d'OB comme toi qui y ont accès.. pourtant le lien vers mon blog me semble correct. Je viens de cliquer sur
fanfanchatblanc à la suite de mon commentaire et ça fonctionne...

Pangloss 24/05/2014 20:55



Je peux y accéder en insistant beaucoup et en faisant souvent le détour par internetexplorer (je suis sur firefox) mais je n'arrive que très rarement à commenter.


J'ai essayé à partir de ton commentaire: pas de problème d'accès mais impossibilité de commenter.



Dr WO 24/05/2014 18:30

Mais ils sont anti-européens jusqu'à vouloir sortir de l'euro. Bien sûr on peut rêver d'une autre Europe, mais il faut faire avec ce qu'on a sans tout casser. Les améliorations ne sont pas exclues.
Le veto au niveau du Conseil a disparu, le président de la Commission va être proposé par le parlement...On ne peut pas tout recommencer. Le rêve ne doit pas tuer la réalité.
Dr WO

Pangloss 24/05/2014 19:04



Proposé par le parlement non encore élu alors qu'on sait que la compétition est déjà engagée entre deux candidats, les autres n'étant là que pour la figuration?


Sortir de l'euro est une solution maintenant envisagée par certains économistes mais c'est surtout une provocation pour faire réfléchir. Avant de faire une monnaie unique, on aurait dû commencer
par une économie un peu plus cohérente.


Les améliorations auraiient dû être faites quand il en était temps, c'est à dire avant les élections. Le discours officiel étant celui de tous les politiques de quelque pays que ce soit: certes
nous sommes nuls, malhonnêtes et vous avez le droit de vous plaindre mais réélisez-nous et ,c'est promis, on changera.


Fouquet aurait déclaré après son arrestation: "J'ai fait ma fortune, j'aurais pu commencer à faire celle du roi". Le roi ne lui a pas laissé une seconde chance.


Mais si j'ai des rêves, je n'ai pas d'illusion. Je sais bien que l'Europe telle qu'elle est va continuer et donc aller de mal en pis avec la bénédiction de ceux qui ont cru que, "Juré craché, on
arrête les conneries". Mon vote m'aura au moins permis de manifester que ce ne sera pas avec mon accord.



Dr WO 24/05/2014 17:26

Le dispositif actuel ne permet pas de faire autrement. Les extrêmes sont anti-européens, les partis correspondants vont attirer les opposants à l'UE. Quelles que soient les nuances, les autres sont
pro-européens et la répartition des voix sera partisane sans rapport avec l'Europe.

Pangloss 24/05/2014 18:13



Je refuse de tomber dans ce piège qui consiste à dire que ceux qui s'opposent à l'UMP, au PS et à leurs alliés (centristes et écolos) sont anti-européens. Cela fausse le débat dès le départ.


Au point où la construction européenne est arrivée, il faut un coup d'arrêt et peut-être même un retour en arrière sur certains points (n'est-ce pas logique quand on a fait fausse route?):
bureaucratie, cooptation, élargissement forcené, corruption, politique migratoire, gestion de la monnaie unique etc.


Je rêve d'une Europe de la culture, de l'éducation, de la coopération véritable, de l'amitié entre des peuples frères sans quoi tout ce qu'on construit est bâti sur du sable. Je rêve.


Bonne soirée.



michel-la-six 24/05/2014 15:59

Votre réponse au commentaire (6) de Fanfanchatblanc résume la situation. Pour continuer la contradiction en évitant le risque, il faudra que les règles, si Sixième République, assurent protection,
même si tout d'abord elles viennent chambouler les habitudes apprises. Et pour toute première de ces règles à changer, je place le(s) niveau(x) pour les majorités, selon l'objet voté, pour ne plus
conserver, partout, la barrière symbolique des cinquante pour cent qui permet tout au gagnant du point en plus et prive le reste, vrai majoritaire d'idées souvent, de toute représentation, même
proportionnelle, comme c'est, toujours, le cas dans nos Assemblées. Cette disposition assurant mieux que la proportionnelle totale et la pluralité et la sécurité.
Idée à suivre ?
michel-la-six.

Pangloss 24/05/2014 17:56



Une sixième république? Pourquoi pas? Mais pas avec les mêmes, sinon ça ne servirait à rien. Les institutions sont toutes excellentes, ce sont les hommes qui les pervertissent. Ceux qui nous
gouvernent ont fait leurs preuves en ce domaine. Il devrait être interdit à tout condamné d'exercer quelque fonction politique que ce soit. Et définitivement.


Bonne soirée.



fanfanchatblanc 24/05/2014 11:20

Quel que soit mon désespoir politique, jamais je ne voterai "nauséabond" ça me semble plus qu'irresponsable et surtout dangereux.
Le vote blanc étant pris en compte j'espère que les abstentionnistes vont sortir de leur lit ou renoncer à la pêche pour manifester justement leur ras le bol des politicards.. mais étant une
vieille gauchiste.. il est clair que j'irai voter... pour une autre Europe. La Marine est une dangereuse hypocrite et une menteuse qui trompe ceux qu'elle prétend défendre.. son père avait au moins
le courage de sa vilenie.

Pangloss 24/05/2014 12:27



Je voterais pour n'importe qui aurait une chance de bousculer cette Europe anti-démocratique s'ila avait une chance d'atteindre un score significatif. Moi l'anarchiste (pacifiste et idéaliste),
abstentionniste ou partisan du vote blanc (décompté cette fois mais pas comptabilisé, bande d'escrocs!), j'irai voter nauséabond en espérant que ça servira de leçon à ces socialistes suicidaires,
à ces UMP pourris, à ces centristes mous et à ces gauchistes extrémistes démagogues nostalgiques des dictatures staliniennes.


Et on verra bien. La politique du pire n'est pas obligatoirement la plus mauvaise dans certaines circonstances. Les élections européennes sont une bonne occasion de manifester son ras-le-bol sans
que ça porte réellement à conséquence car le pouvoir véritable est ailleurs. Espérons qu'il recevra le message.


Je n'arrive que rarement à accéder à ton blog ("le blog demandé n'existe pas") et quand j'y arrive, je ne peux pas commenter. C'est le cas d'autre blogs sur blogspot, pas tous. Zut alors! J'ai
apprécié Alfred Deller. Un artiste que j'associe à d'heureux souvenirs.


Bonne journée.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.