Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 11:05

On commémore aujourd'hui l'abolition de l'esclavage. Voilà qui tombe très-très mal quand le chef de Boko Haram nous annonce que les deux cents lycéennes nigérianes qu'il a enlevées seront vendues sur le marché aux esclaves. La communauté internationale se mobilise, nous dit-on, et condamne avec horreur cette "secte islamiste" comme si elle n'était constituée que de quelques individus.

Comme disait l'autre, "une religion, ce n'est qu'une secte qui a réussi". On entend quelques voix (ce matin sur la radio d'état par exemple) pour entonner le refrain habituel: "Rien dans le Coran n'autorise l'esclavage". Disons, pour rester modérés, que certains se fondent sur ce même Coran pour affirmer l'opinion contraire (source).

Donc, les ravisseurs des jeunes filles assurent qu'ils vont les vendre au marché.

Quel scandale, Maâme Michu!

Mais qui dit marché et qui dit vendeurs, dit aussi acheteurs. Alors, quid des acheteurs? Ne sont-ils pas aussi coupables que les vendeurs? Là dessus, silence radio.

Silence radio? Pas tout à fait quand même.Toujours sur la radio d'état, ce matin, un bonhomme "comprenait" ces acheteurs musulmans, trop pauvres pour acquérir des femmes et dont beaucoup les achetaient en vue de les épouser.

Alors relativisons: si c'est pour le bon motif, il y a moindre mal.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Carine 20/05/2014 03:39

Elle est bien bonne la blague annuelle de commémoration de l'abolition de l'esclavage, hein !
Avec toutes les inaugurations de monuments dits de mémoire ^^

Mais bon...faut pas faire de peine à Djamel.

Pangloss 20/05/2014 09:16



On commémore, on se frappe la poitrine, on se couvre la tête de cendres ... et on traite les esclavagistes comme des interlocuteurs valables sauf quand ils font la bêtise de prévenir les médias.



Haroun 12/05/2014 13:07

Bonjour,
N'ayant pas eu d'ordinateur durant 3 longs jours, je n'avais pas vu que tu avais fait un article là-dessus, sujet que j'ai repris ce matin sur mon blog.
Mais en fait, pourquoi abolir quelque chose qui est contraire à l'éthique ? Il ne s'agit pas d'abolition ou pas, cela devrait être interdit ici et partout et les coupables, acheteurs et vendeurs
pendus haut et court avec des élastiques pour que ça dure plus longtemps, non mais !
Bonne journée, je dois y aller, mes esclaves ont commencé une grève à la lecture de ton article...

Pangloss 12/05/2014 17:20



Tu as raison: au lieu de commémorer son abolition, il faudrait déjà faire respecter son interdiction.


Bonne journée.



josette 11/05/2014 18:30

pourquoi commémore t-on l'abolition de l'esclavage avant qu'il ne soit aboli ?
les ambassadeurs parisiens ont parfois une petite du pays a qui ils ont piqué le passeport...j'ai vu ça tard un soir à la télé , et boko Haram soutenu en loucedé par nos bons musulmans muets a de
beaux jours devant lui . c'est pas demain qu'il manquera de chair fraiche !

Pangloss 11/05/2014 18:46



Les Français ne vont plus à la messe, alors on leur fabrique des cérémonies à tout bout de champ pour qu'ils soient bien "zémus" et qu'ils trouvent les organisateurs de ces divers raouts
"'hachment sympas".


L'esclavage, c'est pour nous culpabiliser et nous faire avaler plus facilement toutes les "punitions" qu'on nous inflige.


Vale!



NOURATIN 11/05/2014 13:00

C'est, en effet, pour la bonne cause. Et puis aussi, ce sont de bons musulmans, ces gens, là, un peu comme ceux de chez nous.
Amitiés.

Pangloss 11/05/2014 14:52



il est même trèds difficile d'être plus musulman que ces gens-là. Il paraîtrait que, chez nous, ceux qui sont comme ça vont en Syrie. Et il y en a même qui reviennent!


Bon après-midi.



BOUTFIL 10/05/2014 22:50

et dans les discours des biens pensants du jour qui ont mis des fleurs aux monuments des esclaves des temps passés, pas un n'a évoqué les gamines , on pleure sur le passé comme toujours mais on
ferme sa gueule sur les esclaves actuelles !par contre dire que c'est la faute de la banque de France et des familles bordelaises pour tirer du pognon en disant des conneries, là, c'est béton !

Pangloss 11/05/2014 09:47



Toutes ces histoires m'énervent et cette repentance aussi. Et ceux qui l'exploitent pour se faire valoir ou pour toucher du pognon me dégoûtent. D'autant plus que cette repentance est sélective.
On ne parle pas de la traite négrière des Arabes, ni des pirates barbaresques qui razziaient les côtes méditerranéennes.


Je ne suis ni coupable, ni responsable de faits qui se sont déroulés il y a des siècles. Et je ne veux pas qu'on vienne me faire suer avec ça.


 



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.