Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 18:55

Oui, je me demande si on ne nous enfume pas en nous bassinant avec cette belle idée de réinsertion qui consisterait à inciter les personnes qui sortent de prison à emprunter le droit chemin et à trouver un travail honnête.

L'idée est bonne, elle est excellente et je suis résolument pour.

Mais (il y a un mais, hélas!), quelle est la probabilité pour qu'en cette période de crise un ex-détenu trouve un travail et donc un employeur décidé à le recruter alors que le nombre de chômeurs dépasse officiellement les 10% (officieusement, je vous laisse imaginer) soit un peu plus de trois millions de personnes?

Surtout quand on sait que ces 10% ne se trouvent que dans le secteur privé, les fonctionnaires constituant 20% de la population active (chiffre officiel de l'INSEE) et n'étant, par définition, pas concernés par le chômage.

Je vous laisse faire le calcul.

Tout le monde n'est pas Bernard Tapie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dr WO 08/09/2013 19:02

A moins de privilégier les ex délinquants.
Dr WO

Pangloss 09/09/2013 09:05



Les limites de la discrimination positive.



NOURATIN 07/09/2013 19:05

C'est rigoureusement logique. D'ailleurs nos ancêtres savaient cela fort bien. Les intéressés, ils ne cherchaient pas à les réinsérer, ils les reléguaient. A la Guyane!
De la sorte, les problèmes de récidive se trouvaient de facto résolus.

Pangloss 07/09/2013 19:35



Une idée excellente! Pour faire doublement plaisir à Taubira, envoyons tous ceux qu'elle veut réinsérer en Guyane avec elle et donnons lui son indépendance.


Amicalement.



nettoue 07/09/2013 10:30

Belle idée utopique, et puis l'on recherche le plus souvent des personnes avec de l'expérience... Celle de la prison ferait tâche sur un CV !
Salut l'ami

Pangloss 07/09/2013 11:05



La fonction publique exige un casier judiciaire vierge. Du moins, c'était le cas de mon temps. Il ne reste que la politique ou les "associations" pour employer d'ex-taulards.


Bonne journée.



fanfanchatblanc 07/09/2013 09:53

Ton analyse est bonne et réaliste.. mais un gouvernement ne peut écarter cette hypothèse de réinsertion. Bien sûr c'est le serpent qui se mord la queue. Il existe toutefois quelques associations
qui tentent de faire que ce voeu pieux devienne réalité. Quant au chômage il est le résultat d'un système économique qui n'a que faire de l'humain..
Bonne journée Pangloss

Pangloss 07/09/2013 11:03



Dans cette période de chômage de masse et de société qui se délitte, on en arrive à faire de la réinsertion une impossibilité matérielle (rien de moral là-dedans), sauf à privilégier un repris de
justice par rapport à un chômeur honnête.


La loi ne fait aucune différence entre les crimes. On peut envisager de "réinsérer" l'auteur d'un crime passionnel (il tue par désespoir sa femme -ou elle tue son mari- qui veut le quitter), il
est plus difficile de réinsérer un trafiquant de drogue qui a défendu son territoire à coups de kalachnikov.



zaza 06/09/2013 19:29

Oh si l'ami Pangloss se pose des questions, attention....!!!!
C'est effectivement une bonne idée, mais que faire de ces ex taulards destinés à la réinsertion dans la vie professionnelle et sociale, alors que nos jeunes ne trouvent pas de boulots et que nos
séniors sont considérés dépassés à 40 piges... C'est effectivement une bonne question l'ami. Bonne soirée.

Pangloss 06/09/2013 19:39



Un exemple parmi d'autres de la bisounourserie avec laquelle on nous enfume. De bonnes paroles et peu d'actes.


Bonne soirée.


 



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.