Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 11:32

Des candidats à l'immigration clandestine et aux avantages en nature qu'offrent les pays européens à ceux qui réussissent leur coup, sont morts au large de Lampedusa.

C'est triste. C'est même horrible. Et le nombre de morts frappe de stupeur.

L'Italie ordonne un deuil national. Pleurez, Italiens, c'est un ordre. et même le pape s'y met. A ce propos, combien a-t-il accueilli de ces immigrants au Vatican? Combien en a-t-il logés dans le parc immobilier que possède rien qu'en Italie l'église catholique?

Et que dire de celui qui a sacrifié sa barcasse pourrie destinée à couler en vue des côtes européennes en la chargeant de centaines de malheureux à mille euros le passager (chiffre entendu sur France 2 hier soir) et qui profite de sa fortune sans être inquiété par les autorités de son pays? Et dans ces pays de miséreux, est-on vraiment pauvre quand on dispose de mille euros?

Que dire des pays qui laissent partir de leurs côtes des gens qui risquent leur vie? Car on sait bien d'où ils partent. Partent-ils ou sont-ils chassés? Silence des beaux esprits donneurs de leçons médiatiques.

Et ces gens qui nous gouvernent, que font-ils sinon encourager cette immigration? En tolérant le travail clandestin, en accordant la nationalité aux enfants qui naissent chez nous, en refusant d'expulser (sauf rares exceptions condamnées par les "associations") les parents d'enfants scolarisés, en leur accordant des soins gratuits qu'ils refusent à leurs nationaux? C'est à dire en accordant généreusement à ceux qui réussisent à mettre le pied chez nous ce qu'ils disent leur refuser en leur interdisant l'entrée sur le territoire européen? Face à cette invasion, que font-ils?

Tous ces malheureux (car j'admets que ce sont des malheureux) viennent de pays anciennement colonisés par les Européens qui n'ont eu de cesse que de chasser de chez eux, le plus souvent après une "guerre de libération" où ils ne faisaient pas de cadeaux, les vilains colonisateurs (et j'admets qu'ils étaient vilains). Mais alors pourquoi, font-ils de tels efforts, consentent-ils de tels sacrifices au risque d'y laisser leur peau pour rejoindre les pays de ceux qu'ils ont si violemment combattus?

Je ne suis pas insensible au drame qui s'est joué et,comme beaucoup d'habitants de Lampedusa, j'aurais secouru ceux qui se noyaient et soigné ceux qui en auraient eu besoin.

Mais à qui fera-t-on croire que ces vagues d'immigrants débarquant en Europe avec leurs coutumes, leur religion et leurs illusions sont une chance pour nos pays?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Mousquetaire des Mots 27/10/2013 11:42

Une sale affaire. On chasse un dictateur pour en positionner un autre. Et comme les dictateurs sont nombreux en terre d'Afrique, l'immigration a de beaux jours devant elle. Si l'Europe n'avait pas
envahi ce pays (et d'autres), la civilisation européenne n'aurait pas fait de ravages. Nos pays sont un eldorado pour les candidats à l'exil, sauf que ce n'est que dans leur imagination.
Posons-nous la question : si nous vivions sous une dictature, ne tenterions-nous pas de la fuir quel qu'en soit le prix et l'issue ? Ceux qui tentent leur chance (en l’occurrence ça n'en était pas
une et ce n'est pas ni le premier, ni le dernier naufrage) la doivent à leur village tout entier et non parce qu'ils sont riches. C'est donc pour eux la double peine car, s'ils parviennent à
rejoindre l'Europe, ils devront avant tout rembourser leur dette. Donc trouver un asile, du boulot (souvent mal payé, quasi un esclavage = travail au noir) autrement dit encore la misère qu'ils ont
fui. A cette différence près qu'ils ne vivront pas dans un pays où ne règne pas d'autre dictature que celle de l'argent.

Pangloss 27/10/2013 18:13



Ce n'est pas la colonisation qui a provoqué l'emigration massive, c'est la décolonisation. Elle a entraîné (et cela pour le plus grand profit des multinationales néocolonialistes) l'indépendance
et l'instauration de dictatures corrompues.



josette 08/10/2013 05:45

aujourd'hui on pleure on bat notre coulpe mais dans dix ans on en sera réduit à couler leurs bateaux au large pour survivre en Europe !
faut pas croire que les nouveaux électeurs et élus seront aussi cools que nous avec leurs propres frères , mais on ne sera plus là pour le voir !
quand au Saint Père, face au grand mufti sa voix ne pèsera pas lourd;
en attendant comme d'hab, nous sommes coupables! ceux qui envoient ces gens s'en sortent les couilles propres , personne ne parle de ceux qui font fortune en créant ces agences de voyage d'un
nouveau genre .

Pangloss 08/10/2013 09:19



J'ai entendu ce matin sur France-Culture une dame qui affirmait que cette immigration était "inéluctable" et que c'était une chance pour la "survie de l'Europe".


Comme si l'existence de l'Europe était indépendante de l'existence des Européens.
Et qu'une Europe africaine était un but à atteindre.



Catoneo 07/10/2013 18:49

On peut noter que Somalie et Erythrée furent des colonies italiennes, et que l'accès à la Méditerranée s'est fait à travers la Libye, autre colonie italienne.
Sacré voyage quand même...

Pangloss 07/10/2013 19:22



Oui, sacré voyage quand on sait qu'il ne s'arrête pas à Lampedusa. Certains poussent jusqu'en Scandinavie et même en Islande!



Pascale 07/10/2013 12:29

A part ça, ça va ? Rire...
Amitiés ressemblant à l'actu : froides et humides.

Pangloss 07/10/2013 13:09



L'actualité est pleine de massacres, de prises d'otages, d'attentats, de crimes et de guerres. On s'habitue mais je n'aime pas cette nouvelle normalité.


Amicalement.



grandpas 07/10/2013 08:31

Je vais vous paraître immonde mais je ne me sents vraiment pas concerné par ce naufrage, quelque chose me dit que nous retrouverons les survivants dans nos campagnes ou dans nos villes, CMU, AME,
RSI, de véritables aspirateurs à immigrés, dans leur pays il faut gratter la terre pour bouffer, ici on leur donne tout sans rien demander et en plus nos gauchistes exigent qu'au nom du devoir de
mémoire nous donnions notre derrière.

Il me semble comme vous le rappelez que leurs pères ou grand pères ont mis dehors les vilains colons alors qu'ils se démerdent entre eux et même qu'ils se massacrent.

Ils n'ont pas d'argent pour construire,manger mais pour acheter des armes et se mettre sur le nez, là ils ont le cul cousu d'or.

Je suis un être égoïste et sans cœur, tout à fait et je m'en porte bien.

Pour terminer, il y a 11 ans le Joola sombrait en entraînant la mort de 2000 passagers, pas un mot , pas un pleur, le président sénégalais en arriva à la conclusion que la faute en incombé aux
anciens colonisateurs, on nage ici en plein surréalisme.

Combien de temps encore l'occident devra supporter l'incurie de ces nations, jusqu'à ce que l'Europa soit phagocytée.

On est bien parti pour!

Pangloss 07/10/2013 10:38



Je partage votre point de vue. Le processus a été enclenché avec le regroupement familial de Giscard et depuis, malgré la volonté affichée par les différents gouvernements de droite comme de
gauche, il n'a fait que s'accélérer. L'Europe subit une invasion comme elle n'en a jamais connues.


Bonne journée.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.