Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 12:57

Hollande a promis de supprimer le mot "race" de la constitution dans la phrase "la République assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion".

Sans réfléchir à ce qu'il disait.

La loi ne pourra donc toujours pas prendre en compte l'origine ou la religion.

En revanche, désormais, elle pourra prendre en compte la race.

Ce doit être dans l'optique de la discrimination positive.

C'est à dire une forme d'inégalité liée à la race (qui, bien sûr, n'existe pas).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

NOURATIN 03/02/2013 15:56

Bon d'accord, on ne peut pas légiférer sur un truc qui n'existe pas, logique. Oui mais alors, le racisme non plus, ça peut pas exister, du coup...alors là, ils vont se trouver bien emmerdés, les
bien-pensants!

Pangloss 03/02/2013 17:17



Tout ça va déboucher sur le délit de blasphème: le racisme, c'est utiliser un concept qui n'existe pas, c'est comme dire du mal de Dieu qui n'existe pas.


Il n'empêche qu'elle est mal rédigée leur constitution. Si le reste est à l'avenant, il ne faut pas s'étonner que rien ne marche.


Amicalement.



josette 02/02/2013 10:42

la phrase devrait être encore plus simple"la République n'assure plus rien du tout , elle s'occupe désormais du vocabulaire ".
demain sans doute tous les termes anatomiques concernant le sexe disparaitront (trop sexistes), plus de vagin de verge de foufoune ou de zizi , interdits par la loi !
que ceux qui ont encore des co...en profitent , ils ne sont déjà pas si nombreux .
à quand les fiches de renseignements de ce style pour l'assurance de l'école première , deuxième ou ce qu'on veut
nom: Machin Truc
prénom:Dominique
sexe : oui
nom du parent:Robert Machin
nom du parent: Octave Truc
personnes ayant l'autorité parentale
Robert Machin, Octave Truc, Albert Dupied mari de Robert Machin, Ernest Grosjambon, mari de Octave Truc
ça va être facile de rentrer dans les petites cases
ave Pangloss manifesturi te salutante!

Pangloss 02/02/2013 12:40



Tout ça nous pend au nez, tu as raison. La novlangue d'Orwell se met en place!


Manifesturi en pure perte: "Cause à mon cul, ma tête est malade" est la nouvelle devise de la République.



antonio 01/02/2013 22:51

Sauf à commettre une énorme bévue il me semble que le mot race n'a qu'un sens descriptif, donc je trouve que le texte acruel est très bien car dire sans distinction de race revient à dire sans
distinction de faciès!
Si d'autres attachent à ce mot un autre sens, ce n'est pas sa suppression dans l'article de la constitution qui les fera changer d'idée.
Et que la fin de semaine soit riche de couleurs!
Amicalement
Antonio

Pangloss 02/02/2013 10:02



Oui la notion de race n'a qu'un sens descriptif. Il n'a pas de fondement en science où l'on parle d'espèce, de sous-espèce, de variété etc.


Dans le monde animal la diversification due à l'évolution a donné des espèces, des sous-espèces etc. dont les caractéristiques sont d'avoir en commun certains critères objectifs et des
différences par rapport aux espèces et sous-espèces voisines avec lesquelles elles ne se croisent pas (sauf très rares exceptions et dans ce cas, dont les produits sont le plus souvent stériles:
mulet) et dont les descendants possèdent les mêmes caractéristiques que leurs géniteurs. Dans le domaine animal et dans la nature, s'il n'y a pas l'intervention de l'homme, la "race" serait la
première étape de la diversification vers la variété, la sous-espèce etc dans le processus d'évolution.


Les races concernent les animaux domestiques. L'homme a défini certains critères (taille, couleur, aptitudes à tel ou tel travail etc) qu'il a sélectionnées en intervenant dans le processus de
sélection naturelle. Exemple: il y a de nombreuses races de chiens mais toutes appartiennent à la même espèce et donc peuvent se reproduire entre elles (théoriquement: une chihuahua et un dogue ont des difficultés à s'accoupler et la grossesse de la chihuahua entraînerait sa
mort).


Parler de race en ce qui concerne l'espèce humaine est théoriquement possible: on pourrait dire que les différents types humains se sont différenciés dans le processus d'évolution pour s'adapter
aux différents milieux dans lesquels il vivaient. On pourrait même dire que certains ont disparu suite à leur inadaptation ou à la concurrence (l'homme de Néandertal).


Avec la mondialisation (qui n'a pas commencé au XIXème siècle), des groupes humains jusque là isolés, sont entrés en contact et ont constaté leurs différences. Le racisme (mot en -isme!
méfiance!) est né: une théorie qui s'est fondée sur l'amalgame des différences objectives et des critères culturels (religieux, politiques, moraux etc) en y ajoutant la peur de l'étranger perçu
comme une menace (xénophobie) pour finir par faire de différences des inégalités justifiant des conflits et la domination de certains sur d'autres.


L'aboutissement est l'horreur nazie.



nettoue 01/02/2013 19:26

École première... Encore une chose à casser... Cet homme est ou fou d'orgueil, ou destructeur illimité. Mais pourquoi personne ne l'arrête ? C'est vrai qu'il fait de l'enfumage pour cacher les
vrais problèmes, mais il y a plus grave, quelque chose dans sa tête ne va pas !
Salut l'ami

Pangloss 01/02/2013 20:10



Il n'est pas le seul! Ses copains aussi.


Bonne soirée.



m-l-s 01/02/2013 18:50

Bravo pour nous avoir si bien fait entendre la présidentielle sonnerie. Votre belle rectification de la phrase est vraiment une superbe correction. On est moins triste pour le(s) français. merci.

Pangloss 01/02/2013 19:27



Merci!  N'hésitez pas à revenir me faire d'autres compliments.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.