Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 10:48

... brigands dans une bande ....

Entre vingt et trente "jeunes" pour l'attaque du RER D à Grigny.

Ce n'est pas un petit vol à la tire ou une simple agression. C'est une opération organisée et bien menée. Ce n'est plus de l'incivilité mais un défi à l'autorité qui ressemble à une razzia menée non pas par des délinquants mais par une bande de gens qui agissent comme une troupe étrangère qui sort de son territoire pour attaquer le pays voisin.

Les réactions des médias sont curieuses: on a déploré l'absence de contrôleurs (qu'auraient pu faire deux ou trois contrôleurs et contrôleuses contre un tel nombre de "jeunes" animés de mauvaises intentions?).

On a entendu que cette affaire était "exceptionnelle" par le nombre de participants et le mode opératoire. Ah bon? Pourtant ce n'est pas la première fois qu'un train est attaqué et les agressions moins exceptionnelles n'en restent pas moins nombreuses.

Et surtout, on n'en parle plus. Silence dans les rangs!

On ignore les suites. Où en est l'enquête? Les voleurs ont-ils été identifiés? Tous?

S'ils le sont, quand seront-ils jugés? Et quelle sera leur peine?

Quoi qu'il arrive, cette affaire est la démonstration éclatante de l'existence de gens qui, vivant en marge de la société, n'hésitent pas à s'attaquer à elle. On ne parle plus de zones de non-droit et de quelques voyous mais de populations hors-la-loi.

Et face à cela, les autorités sont désarmées et les réactions qu'elle ont (quand elles en ont) sont frileuses et timorées.

Le citoyen peut-il avoir confiance dans un pouvoir aussi manifestement impuissant?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

La Ségaline 25/03/2013 08:21

Des gens "en marge de la société", peut-être mais qui n'en profitent pas moins de ses largesses en bénéficiant probablement d'un bon nombre de minimas sociaux, ça c'est fort possible. Les pauvres,
qu'est-ce qu'on va bien leur faire? Une petite remontrance et ensuite un peu d’apitoiement sur ces jeunes délaissés par le monde du travail, issus de milieux défavorisés, et bla bla bla...

Pangloss 04/04/2013 18:42



On va les "réinsérer". Il fut un temps où on les expédiait au bout du monde.



NOURATIN 24/03/2013 23:40

Il ne faut pas se voiler la face, nous succombons sous le nombre, voilà tout.
Amitiés.

Pangloss 04/04/2013 18:38



Nous commençons à capituler, d'ailleurs.


Amicalement.



Dr WO 24/03/2013 16:34

Voici revenu le temps des bandits de grands chemins. Pour nous rassurer, j'ai vu récemment à la TV un petit reportage où l'on montrait deux ou trois policiers remonter virilement les rames d'un
train...Mais après coup. J'espère qu'il leur est rien arrivé lors de l'attaque du RER.
Dr WO

Pangloss 24/03/2013 16:38



En choisissant le bon train, ils l'ont échappée belle!



antonio 24/03/2013 13:26

Les médias en général seraient bien inspirés de faire autant de place à ces évènements que celles réservée aux affaires Bettencourt ou Cahuzac qui, in fine, ne nous intéressent pas tant que cela
convaincu que nous sommes que la majorité des élus vise la place plus pour son propre intérêt que pour celui de la population. Mais les agressions dont tu parles nous concernent tous au
quotidien.
Amicalement
Antonio

Pangloss 24/03/2013 13:32



Celles-ci ont franchi un niveau inquiétant.


Amicalement.



Labaronne 23/03/2013 18:17

et l'intégration ????? le mot n'est plus prononcé...ils n'osent plus ?

Pangloss 23/03/2013 19:35



Ils ont du mal à empêcher les gens de ricaner quand ils le prononcent.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.