Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 12:16

L'Etat Islamique qui s'est installé par la force et se maintient par la terreur sur une partie de l'Irak et de la Syrie y pratique une politique d'épuration religieuse épouvantable principalement à l'encontre des derniers chrétiens qui survivaient sur son territoire, chrétiens auxquels les djihadistes ont lancé cet ultimatum qui a expiré samedi dernier: la conversion à l'Islam, la fuite ou la mort.

On s'en émeut en France. Pas autant que des conséquences des opérations de l'armée israéliennes à Gaza. Mais quand même un peu, un tout petit peu. Et pourtant!

"La semaine dernière a été la plus meurtrière depuis le début de la guerre civile en Syrie il y a trois ans, faisant 1.700 morts, la plupart imputable à l’EI. Lors de la prise d’un champ de pétrole le 19 juillet à l’est de Homs, les djihadistes auraient tué 270 personnes, soldats gouvernementaux et employés, en exécutant la plupart d’une balle dans la tête."  (LeJDD.fr)

Nos ministres se devaient de faire semblant de réagir.

Fabius que l'on dit être ministre des Affaires étrangères (aussi curieux que cela paraisse, il semble que ce soit vrai) et Cazeneuve qui s'occupe, dit-on, de son Intérieur (dont il va confier le relookage à Valérie Damidot) se sont fendus d'un communiqué commun.

Attention, c'est du lourd! On va trembler à Mossoul.

"Nous avons obtenu du Conseil de sécurité des Nations unies qu'il condamne les persécutions menées par l'Etat islamique contre les minorités en Irak", affirment-ils. Quelle énergie dans la modération, quelle héroïsme dans la timidité!

Il a dû échapper à nos joyeux duettistes que ce nouveau califat n'est pas (pas encore?) reconnu par la communauté internationale et que la condamnation "obtenue" (!) aura moins d'effet qu'un cautère sur une jambe de bois.

On comprend que le Conseil de sécurité n'ait pu qu'obéir à nos deux comiques et condamner les persécutions mais pas l'EI. Et juste "condamner", pas "condamner fermement" ni "condamner vigoureusement" ni "condamner énergiquement" (le vocabulaire diplomatique a de ces nuances). L'ONU, fidèle à sa politique, a, on le voit, suivi la France sur la voie de la circonspection, de la prudence pour ne pas dire de la pusillanimité. Des fois que les djihadistes se vexent, sans doute et que ceux de leurs partisans qui arborent leur drapeau chez nous mettent un peu plus le boxon lors des prochaines manifs.

Conséquence de cette condamnation à part faire ricaner les islamistes et ceux qui les arment et les soutiennent?

Rien du tout. Peanuts. Peau de balle. Nib.

Tellement efficace cette condamnation que les rares chrétiens de Mossoul qui n'ont pas été massacrés ont fui vers le Kurdistan après avoir abandonné tous leurs biens.

Il fallait réagir. Après les paroles, des actes (actes hypothétiques): Fabius et Cazeneuve sont " prêts, s'ils le souhaitent, à favoriser l'accueil [de ces chrétiens] sur notre sol au titre de l'asile". Je le répète: quel courage! Et on espère qu'ils ne seront pas nombreux à le souhaiter: encore des ennuis en perspective dans leurs cités d'accueil

Quand les copains de ces djihadistes investiront nos banlieues (ça commence déjà) et y appliqueront leur charia, va-t-on aussi se borner à "obtenir" de l'ONU qu'elle les condamne?

Et qui accueillera ceux qui en seront chassés?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dr WO 02/08/2014 19:15

Et c'est pourquoi M. Le Pen a toutes ses chances.
Dr WO

Pangloss 02/08/2014 20:23



Connaissant le penchant de la gauche pour la démocratie ("la démocratie, c'est quand on vote à gauche"), on peut prévoir que si c'est Marine Le Pen qui est élue, les manifestations (et plus si
affinités) commenceront dès la proclamation des résultats et que ça n'ira pas en s'arrangeant. C'est pourquoi je prie le ciel que, plutôt qu'elle, n'importe quel autre imbécile arrive à l'Elysée.
Ceci sans préjuger du programme qui serait le sien.



josette 01/08/2014 16:47

Pascale a raison,et les alloc contribuent à la forte natalité de gosses qu'on fait Français par droit du sol alors qu'ils se disent de pays où ils n'ont jamais foutu les pieds sauf pour le coup de
rasoir pour les petites filles , puisque la secu ne rembourse pas l’excision mais seulement la circoncision.
alors fallait il faire des Français de ces gens là quand leurs parents après trente ans chez nous ne demandent pas a l'être ?

Pangloss 01/08/2014 19:08



L'excision n'est pas remboursée? Pas de panique, ça viendra.


Vale!



Pascale 31/07/2014 16:17

Nous faisons deux enfants pendant qu'ils en font quatre.
Tout est dit.
Bonne après-midi !

Pangloss 01/08/2014 11:07



On les a laissés les faire chez nous. Tout est dit.


Bonnes vacances.



BOUTFIL 30/07/2014 22:09

@PAMPHILE, exagéré ? venez donc dans mon quartier parisien, vous y verrez plus de fatmas voilées quand ce n'est pas en burqa, de mecs avec des grandes robes blanches le dimanche sur leurs baskets,
très élégants, de bonnes femmes en boubous, et même depuis peu, de PETITES FILLES de moins de 5 ans, voilée des pieds à la tête, plus de comerces autres que halal, plus de charcuterie, plus de
poissonnerie , une immense mosquée en construction, et la mère Hidalgo qui va avec le Valls rompre le jeune à la mosquée on est où là ? à Paris 19 eme, comme nous avons aussi la chance d'avoir un
immense école-collège- lycée de 2000 élèves juifs, d'un collège-lycée musulman, les " communautés de foutent sur la tronche sans arrêt , Aficains contre beurs et africains beurs contre juifs , à
part ça rien n'a changé dans le quartier où je suis née il y a presque 70 ans......si ce n'est qu'à l'époque, c'était plus calme, plus blanc, plus commerçant, maintenant vous me direz il y a aussi
du commerce avec la came
tout ça pour vous dire que si vous ne voyez rien, n'entendez rien, faudra pas venir vousplaindre, mais ne dites pas que ceux qui vivent dans ce bordel exagèrent.....
et ne dites pas non plus vous pouvez partir, merde, je suis née ICI, c'est chez moi !
voilà mes excuses ami Pangloss pour la longueur du commentaire et bisous

Pangloss 31/07/2014 07:50



Vous êtes pardonnée.


Ils sont nombreux ceux qui pourraient raconter des choses semblables. Pourquoi ne les écoute-t-on pas? Pourquoi le droit d'être chez eux leur est-il refusé? Pourquoi le choix qui leur reste c'est
s'écraser ou partir? Pourquoi est-ce eux qu'on culpabilise et pas "les autres"?


Bonne journée mon amie.



pamphile 30/07/2014 18:11

On a la très forte impression que vous vous confortez, les uns, les autres, dans l'exagération d'une situation. Jusqu'à preuve du contraire, gérable. Exceptée ZAZA qui relève le gant.

Pangloss 30/07/2014 18:49



  Mon billet a trait à la rodomontade de Fabius et Cazeneuve.


Pour le reste, c'est une question de ressenti et d'expérience selon l'expression "Un anarchiste, c'est un démocrate qui a été attaqué"


La situation est gérable à condition ... de ne pas la gérer, de détourner le regard et d'essayer simplement que les cités "sensibles" ne débordent pas sur le reste du territoire. Tant que ça dure
...Après eux, le déluge.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.