Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 09:23

Les retraites complémentaires ne seront plus indexées sur l'inflation.

Résultat: les retraités vont voir leur pouvoir d'achat se réduire petit à petit.

Les prix vont augmenter mais pas les pensions.

C'est dur à avaler, direz-vous.
Mais il y a pire: les Chypriotes viennent d'apprendre au réveil que leur gouvernement, pour faire face à la crise, leur a piqué des sous directement sur leurs comptes bancaires: 6,75 % sur tous les dépôts bancaires de moins de 100 000 euros et de 9,9 % au-delà de ce seuil, ainsi qu'une retenue à la source sur les intérêts de ces dépôts.

Inutile comme le font certains, de courir à la banque ou à la poste pour retirer son pognon: les montants correspondant à la taxe "sont déjà bloqués et ne peuvent plus être transférés".

De qui cette grande idée? De l'Union européenne et du FMI. Ils appellent ça "un plan de sauvetage". Il y a des sauveteurs dont on se passerait bien.

Imaginez votre tête si l'Ecureuil vous piquait une partie des économies que vous avez mises sur votre livret A et mette dans sa poche les intérêts qu'il vous avait promis.

Et si l'UE et le FMI décidaient de se pencher sur le sort de la France qui n'arrive pas à maîtriser son déficit?

Les lessiveuses et les dessous de matelas vont reprendre du service.

Dernière heure: ce "douloureux" plan de sauvetage serait reporté, le temps pour les députés d'en débattre lundi avant l'ouverture des banques mardi. Il va y avoir des queues aux guichets!

Bon d'accord, les Chypriotes vont en baver mais les retraités français aussi: la ponction sera étalée, c'est tout. Pour mémoire, en 2012, le taux d'inflation a été de 2%. Attendons 2013 et stockons des lentilles!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article

commentaires

Pascale 18/03/2013 20:04

Moi qui croyais que les dépôts étaient sécurisés jusqu'à 100 000 € ! L'UE nous aurait-elle (encore) menti ?

Pangloss 18/03/2013 20:10



Bien sûr!



LANGLAIS 18/03/2013 13:41

J'aime bien ce gentre d'humour corosif qui remêt les choses dans leur contexte et donne l'impression que l'on n'est pas dupe.

Pangloss 18/03/2013 16:01



Ne pas être dupe est le seul luxe qui nous reste.



Pascale 17/03/2013 20:25

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pangloss 18/03/2013 09:11



Le plus grave dans cette affaire, c'est que la décision a été imposée de l'extérieur et qu'aucune consultation ou discussion démocratique ne l'a précédée. Drôle d'Europe!


De plus, la confiance des citoyens pour les banques de dépôt vient de prendre un coup dont, à mon avis, elles vont avoir du mal à se remettre. (pour le côté banque d'affaires, c'est déjà fait).


 



Labaronne 17/03/2013 17:43

...........................................

Pangloss 17/03/2013 18:50



Je ne te le fais pas dire!



Carine 17/03/2013 16:48

"Imaginez votre tête si l'Ecureuil vous piquait une partie des économies que vous avez mises sur votre livret A et mette dans sa poche les intérêts qu'il vous avait promis."
C'est déjà ce qui se passe, avec le taux d'intérêt qui se réduit chaque année.
Pour l'instant, on pique les intérêts…

Pangloss 17/03/2013 17:12



Ce n'est pas tout à fait pareil. Pas encore.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.