Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 16:54

Il y a ceux qui croient que Valls va pouvoir enfin choisir des ministres efficaces et qui saluent le départ de Montebourg et de ses copains "rats-qui-quittent-le-navire". Il y a ceux qui espèrent une dissolution qui ramènera la fine équipe Fillon, Raffarin, Bertrand. Il y a ceux qui croient qu'Hollande ne peut plus rien faire d'autre que démissionner. Il y a ceux qui attendent 2017 et Sarkozy. Il y a ceux qui pensent que le moment est venu pour la révolution prolétarienne et ceux qui attendent que naisse un "dictateur qui remettra tout ce joli monde au pas". Il y a ceux qui se disent "qu'il nous faudrait une bonne guerre". Il y a même ceux qui chantent "Sauvez, sauvez la France au nom du Sacré-Coeur"

Il y a ceux.... Il y a ceux ... Il y a ceux ...

Et puis il y a ceux qui se disent que tous ces gens ne sont pas là par hasard et qu'il y va un peu de la faute de ceux qui les ont élus en croyant que -juré craché- cette fois-ci les promesses allaient être tenues ou que le passé des traîneurs de casseroles ne permettait pas de préjuger de l'avenir ou "qu'il fallait voter pour le moins pire" ou que "voter est un droit mais aussi un devoir" et qui, élection après élection, ont contribué à constituer cette classe de politiciens plus ou moins honnêtes, plus ou moins clientélistes, plus ou moins magouilleurs, plus ou moins compétents qui nous ont plongés dans la panade où nous pataugeons aujourd'hui sans espoir d'en sortir de sitôt.

Et donc qui se marrent puisqu'en pensant à ce qui nous attend, ils n'ont plus que leurs yeux pour pleurer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article

commentaires

Julie 29/08/2014 11:04

Voter, il le faut, on s'est quand même battue pour cela, non ? Le problème est que l'on ne sort pas des clichés, et que l'on ne vote pas pour nos propres arguments, mais pour ceux qui nous disent
que ce sera différent. Votons pour nous, et pas contre quelqu'un !

Pangloss 30/08/2014 07:51



Personne ne s'est battu pour que le droit de vote soit détourné au profit d'une nouvelle aristocratie auto-proclamée.



NeverMore 28/08/2014 10:19

"Ceux qui les ont élus"

Merci de votre réponse. Pour ma part je vais voter pour celui ou celle qui fera le plus "chier" le système, même si je n'y crois pas vraiment.

Pangloss 28/08/2014 12:50



C'est une solution.  Mais Ferdinand Lop est mort.



josette 28/08/2014 08:41

excuse moi de ne pas élever le débat, mais il me vient en mémoire en lisant les commentaires la réplique de la "guerre des boutons" le chef c'est comme chez les animaux celui qui a la queue la plus
longue "...au point où nous en sommes avec des personnes dont le principal souci est de chercher des lois qui arrangent ceux qui ne pensent qu"à cela" et pas dans respect de la nature , qui se
ridiculisent en grimpant aux rideaux ou sur leur scooter...
ne voulant pas cesser de voter , puisque mon abstention et celle de milliers d'autres donnerait aux heureux élus l'écrasante majorité sur les 5000 votants ...
ne pouvant voter blanc puisque mon vote ne sera pas comptabilisé ,
j'en reviens au sujet du film ...nos candidats baissant le pantalon devant la France entière pour que nous jugions sur pièces ... après tout, juste retour des choses, voilà bien des décennies que
les Français ont bien l'impression qu'on leur fait baisser le leur !
désolée mais la cocotte minute siffle depuis si longtemps qu'elle va bientôt exploser !

Pangloss 28/08/2014 12:35



Une abstention massive obligerait peut-être tous ces charlots à revoir leur copie en leur enlevant toute crédibilité dans le pays et surtout à l'étranger. On peut rêver.


Vale!



fanfanchatblanc 27/08/2014 17:04

Une sixième république et un changement radical du système électoral.. la proportionnelle même si cela complique le travail de l'assemblée.. au moins ils se mettront à bosser ça changera...

Pangloss 27/08/2014 19:07



On peut envisager un tel système  qui serait proche de celui de la quatrième république. Il ne serait efficace que si les politiciens ne retombent pas dans les erreurs qu'ont commises leurs
prédécesseurs.



NeverMore 27/08/2014 10:55

"il y va un peu de la faute de ceux qui les ont élus"

Cà c'est l'interprétation "mainstream" plutôt fausse, et pour employer des termes à la mode, ce n'est pas un problème de demande, c'est un problème d'offre.

Quand on a que le choix entre deux ou trois navets pourris, lequel prenez vous ?

Pangloss 27/08/2014 19:04



C'est exactement mon point de vue. Quand je dis "ceux qui les ont élus", je veux dire "ceux qui ont accepté ce choix faussé entre deux ou trois navets pourris". Puisque le vote
blanc n'est ni décompté, ni comptabilisé parmi les suffrages exprimés, seule restait la solution de l'abstention comme manifestation du refus de ce système qui ne faisait que réserver le vote des
électeurs à des représentants cooptés de la classe politique.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.