Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 10:02

Dans la rubrique" On est vraiment gouvernés par des cons", j'ai l'honneur de vous informer du vote d'un projet de loi restreignant l'usage de pesticides près des lieux sensibles comme les écoles, les centres hospitaliers, les maisons de retraite, etc.

Les enfants n'auront plus à respirer des produits jugés dangereux quand ils joueront dans la cour de récré ou s'initieront à l'analphabétisme pendant les heures de classe.

En revanche, rentrés chez eux, le mercredi, le week-end et la nuit, ils continueront de profiter à pleins poumons des progrès de la chimie.

"Un équilibre a été trouvé", a estimé Stéphane le Foll qui fait le ministre de l'Agriculture. Equilibre entre la santé publique et l'intérêt des actionnaires de Monsanto.

Les vieillards que l'on maintient à domicile dans leur village pourront, quand ils voudront respirer, l'abandonner pour la maison de retraite la plus proche.

Quant aux parents qui voudront préserver la santé de leurs enfants, ils ont toujours la ressource de les mettre en pension ou de les abandonner à la DASS qui les abritera dans un de ses foyers.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ségaline 12/07/2014 07:19

Mesurette en effet, et des plus hypocrites, qui veut-on leurrer? Dans l'idéal il faudrait retourner à une vraie agriculture raisonnée, voire biologique (rien de plus que ce que l'on faisait il y 70
ou 80 ans)et bannir les usines à fruits et légumes (et bientôt celles à vaches), on redistribuerait ainsi les subventions données aux gros producteurs par l'Union européenne pour favoriser une
agriculture à échelle humaine. Bon évidemment ça voudrait dire laisser tomber la mondialisation et toutes ses dérives. Au consommateur aussi de jouer son rôle: il faut arrêter de vouloir manger des
tomates parfaitement rondes et calibrées, qui plus est au mois de janvier et des fraises à Noël, tout le monde s'en portera mieux. on peut toujours rêver. En fait ça va continuer de mal en pis et
on crèvera tous de ces conneries simplement pour engraisser et enrichir quelques uns. Oui tu as vu j'ai le moral ce matin...

Pangloss 12/07/2014 12:10



L'agriculture industruielle a tué la pysannerie, fabrique des produits artificiels et des viandes bourrées d'antibiotiques et tout ça n'est même pas bon à manger.


Mention spéciale pour les nouvelles variétés de fraises, type "garriguettes" ou "fraises-camion" (si quelqu'un a jamais trouvé des fraises dans la guarrigue, qu'il m'écrive, il a gagné) qui
supportent le transport mais sont assez dures pour servir à charger un tromblon.


Vale!



josette 10/07/2014 22:01

des pesticides il n'y en a pas assez pour nous débarrasser des morpions qui nous gouvernent!
quand aux autres morpions ceux des écoles on se demande bien pourquoi il faudrait les proteger
on avorte leurs futurs petits frères on va tuer leur grand mère a l'hospice et on envoie les jeunes au casse pipe dans des pays qu'ils ne savent pas situer sur la carte...
un coup de DDT la dessus qu'ils ne restent pas orphelins !
vale

Pangloss 11/07/2014 11:16



C'est un service à leur rendre.


Vale!



NOURATIN 10/07/2014 17:38

Mouais. Ca va bien avec le reste...le pire des pesticides c'est encore notre belle démocratie.
Amitiés.

Pangloss 10/07/2014 19:05



Si nous étions en démocratie, ça se saurait.


Amicalement.



geo. 10/07/2014 12:21

en effet pour régler les problèmes que posent certains....
mais bon!!! soyons humains et laissons faire..

Pangloss 10/07/2014 12:47



Oui, soyons humains!



zaza 10/07/2014 12:06

Encore une décision qui n'a ni queue, ni tête. Je crois que si j'avais l'un de ces grands décideurs de l'état, je lui claquerai le baigneur.

Les pesticides on en ingère dans tous les fruits et légumes achetés et quoiqu'en dise nos ministres, de la santé et de l'agriculture, ce n'est pas cette mesurette ridicule qui va résoudre le
problème qui devient de plus en plus grave pour le consommateur.

Il suffisait de regarder une rediffusion d'un reportage sur la 5 dimanche dernier (tard dans la nuit, je le concède) prenant l'exemple de la frasiculture.

Que la fraise soit espagnole, belge, française, les pesticides sont présents dans le fruit même lavé.

Seuls les fraisiculteurs gardant la traditionnelle culture en sol, ne désherbant pas les allées pour garder du bouton d'or servant de repère afin de détecter cet insecte polyphage, le taupin,
particulièrement gourmand de ce fruit, utilisant le purin d'ortie et le purin de fougère comme engrais et pesticide.

Ah bien entendu, le coût du fruit à la vente n'est pas le même et le travail plus pénible. Mais au moins, on sait ce que l'on mange.

Bonne journée mon Pangloss.

Pangloss 10/07/2014 12:46



Certains produits agricoles sont de véritables concentrés de pesticides et autres saloperies.


Bonne journée



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.