Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 12:26

Le conseil d'administration du parc national de Cévennes qui nous invite sur son site à venir découvrir sa faune, demande à être une zone d'exclusion du loup. On comprend les bergers qui laissent leur troupeaux paître en liberté (qui ne les surveillent pas, disent certains). Ils n'élèvent pas des moutons pour nourrir les loups.

Que faut-il faire? Enfermer les loups ou enfermer les moutons?

Mais si on "exclut" les loups du Parc des Cévennes, où les trouvera-t-on? (En dehors des zoos, bien sûr!)

Et pourquoi appeler ça un parc naturel si certains animaux en sont exclus? Et notamment le loup qui figure en bonne place sur le site du Parc avec la légende "Loup des Cévennes"?

Le loup des Cévennes

Et comment va-t-on les "exclure"? Les repousser vers les villes ou les "exclure" (on dit aussi les "prélever") à coups de fusil?

Enfin, pourquoi s'arrêter en si bon chemin?

On pourrait aussi exclure les plantes vénéneuses, les serpents venimeux, les moustiques qui piquent, les crapauds qui sont laids, les araignées qui font peur aux dames, les chemins qui glissent et les trous où l'on tombe.

Bienvenue au Center Parc des Cévennes et bonjour les touristes!

Venez voir nos moutons!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Martine 08/11/2012 23:29

Voui, en Italie et espagne, sauf que sur ces versants, aucune activités humaines, bien sur qu'ils passent les frontières, les animaux un peu comme certains humains, les frontières^^^.
Bref, je n'aime intervenir que chez des personnes qui maitrisent leur sujet ce qui ne me parait pas le cas.
Salut!

Pangloss 09/11/2012 06:55



Va donc maîtriser ailleurs!



Koltchak91120 07/11/2012 23:55

Il y a quelques temps, j'ai commis un billet intitulé au loup qui faisait l'état des lieux du sujet lupus canis. Or, quand on gratte un peu, on s'aperçoit qu'une bonne partie des moutons égorgés
l'ont été par des chiens errants. Quand aux bergers, ils veulent le goût de la vie pastorale sans ses inconvénients tout en refusant d'investir dans l'achat de chiens tels que le komondor par
exemple. Sans oublier toutes les magouilles qui pourrissent la filière mouton, on crie donc "haro sur le loup", comme ça, ça occupe les cons et on peut se partager l'oseille peinards.

Pangloss 08/11/2012 07:50



Entièrement d'accord pour les chiens errants abandonnés dans la nature, plus dangereux que les loups pour les moutons. La filière française est en concurrence avec l'Australie et la
Nouvelle-Zélande. Elle ne peut se défendre qu'en changeant ses habitudes, en réclamant des subventions (jamais suffisantes car l'essentiel va aux agriculteurs) et en adoptant des pratiques qui
laissent les troupeaux à la merci des prédateurs. Le Parc des Cévennes est un parc habité où les activités humaines entrent en concurrence avec la préservation de la nature.



jeffanne 07/11/2012 21:25

Que tout le monde : animaux et touristes s'entre-bouffent
pas mal comme idée (lol), les discussions s'anéantiront d'elles-même.

Pangloss 08/11/2012 07:39



Trop de monde sur cette planète: il n'y a pas assez de place pour tous.



Felice 07/11/2012 19:43

Les avis divergent. La disparition des prédateurs avantage l'élevage du mouton mais donne aux chasseurs un bon prétexte pour tirer partout, puisqu'il se disent chargés de "réguler" le gibier... qui
prolifèrent puisque les prédateurs naturels sont exclus. Mais la présence des chasseurs amène toujours son lot d'accidents de chasse (là on parle de cibles humaines). Moutons ou humains, quels
dérapages préfère-t-on ? Une solution est toute trouvée : demander aux chasseurs de "prélever" de temps en temps un berger par "accident", pour faire disparaître la plainte avec le plaignant, et
ainsi laisser plus de place aux loups qui font la joie des touristes... bon d'accord, je sors !

Pangloss 07/11/2012 20:05



Et donner les chasseurs à manger aux loups?



Dr WO 07/11/2012 19:13

Vous n'avez aucune pitié pour les moutons.
Dr WO

Pangloss 07/11/2012 19:50



Seulement pour les touristes.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.