Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 20:30

Joël Mergui est président du consistoire central israélite de France et il s'inquiète dans une interview au Monde d'une éventuelle radicalisation de la laïcité.

Il s'inquiète surtout de la polémique sur l'abattage rituel (sans étourdissement préalable).

Et il laisse échapper une vérité: "Nous constatons depuis quelques jours que des abattoirs commencent à pratiquer l'étiquetage de la viande, que d'autres ne pratiquent plus l'abattage rituel, qu'il est plus difficile d'écouler cette viande dans le circuit non casher ..."

Il commencent à étiqueter! Il a le culot de se plaindre!

Alors qu'on nous refilait la viande dont il ne voulait pas sans nous en avertir!

Mais qu'est-ce qu'on écoule donc dans le circuit non casher? "les autorités rabbiniques européennes, ainsi que le grand-rabbin de New York, ont jugé préférable de déclarer les parties arrières des animaux impropres à la consommation, et les bouchers les remettent dans le circuit de distribution des viandes non kascher. Ces parties, qui s'étendent jusqu’à la huitième côte pour les bovins, et incluent les rumsteck, filet, faux filet, bavette, onglet, entrecôtes et côte ..." (Wikipedia)

Donc Joël Mergui qui défend l'abattage rituel veut en plus tirer profit  des morceaux que sa religion interdit de consommer (car il ne s'agit pas de les donner aux pauvres, je pense) en les écoulant sur le circuit général mais sans en indiquer la provenance. 

Il est vrai qu'une étiquette informative telle que celle-ci "Morceau prélevé sur un animal abattu selon le rite juif (sans étourdissement préalable) et déclaré impropre à la consommation par les autorités rabbiniques" risque de dégoûter le consommateur.

Moi, je vous le dit: on rêve!

Si la loi permet par dérogation l'abattage rituel, elle devrait autoriser et même imposer l'étiquetage pour permettre aux consommateurs de décider s'ils veulent ou non consommer la viande d'animaux abattus sans étourdissement préalable.

La pratique religieuse a ses impératifs, les convictions de ceux que répugne la souffrance animale aussi.

Impératifs et convictions sont également respectables.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

antonio 19/03/2012 22:52

100% d'accord avec toi et en plus en me faisant manger à mon insu de la viande Halal ou Karchère on me fait participer au financement d'une religion sans m'en laisser le choix.
Heureusement que je ne suis qu'un tout petit mangeur de viande!
Bonne nuit
Antonio

Pangloss 20/03/2012 08:32



Cette tromperie par refus d'information me semble une atteinte à ma liberté.



Dr WO 19/03/2012 17:35

Bonne réaction sur le commentaire de Geo. les Juifs ne sont pas plus commerçants que les autres. Ils l'ont été par obligation car c'était, dans le passé, une des professions permises par la charité
des chrétiens. Par ailleurs, je crois (mais je n'en suis pas sûr) que c'est l'abattoir (je ne pense pas qu'il n'est tenu par des juifs) qui bénéficie et fait commerce des morceaux rejetés par
l'abattage rituel.
Dr WO

Pangloss 19/03/2012 19:16



Je suis d'accord et ce genre de préjugé me met très mal à l'aise. Cependant j'ai trouvé un peu maladroit l'argument de celui qui se plaint de ne pouvoir vendre sans en avertir le consommateur de
la viande d'animaux abattus rituellement et dont il ne veut pas.



NOURATIN 18/03/2012 23:33

Perso, j'ai du mal à respecter la connerie crasse de ces
gens qui n'arrivent pas à se défaire de ces vieilles pratiques barbares et qui prétendent, en plus, nous donner
des leçons. Le respect, ça devrait être réservé aux gens respectables.

Pangloss 19/03/2012 08:35



Je ne vois pas le rapport entre ces rites barbares et leur "religion de paix et d'amour".



chris 18/03/2012 18:15

J' en avais déjà parlé , de ces " rebuts " casher / halal , dès le début de la polémique ...et conclu que l' étiquetage serait une ultérieure tromperie ..les abattoirs étiquetteraient " non casher
" des morceaux qui le sont , c'est tout , il faut bien écouler les pertes ...
Perso , je pense qu'il serait nécessaire qu ces FOUS aient des abattoirs rituels rien qu' à eux , tout comme ils ont des boucheries halal rien qu' à eux ...mais n' avoir pas accès à la grande
distribution !
Qui veut acheter de la viande halal va chez l' arbi du coin ...poit barre ...

Pangloss 18/03/2012 19:32



Exactement.



sixfrancs21 18/03/2012 17:15

Ciel ! mon Mergui !

Pangloss 18/03/2012 19:32



Non Mergui!



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.