Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 18:13

L'actualité est riche certes, et les sujets d'article ne manquent pas. Des guerres, des massacres (ce sont des guerres où une des deux parties ne se défend pas alors que les guerres sont des massacres où non seulement on doit se défendre mais où en plus, il faut tuer les gens d'en face, ce qui est beaucoup plus difficile), des déclarations de haute politique faites par des petits bonshommes, des chiffres du chômage, une grève des avantageacquistes, une crise qui ne finit pas, des commémorations (ce sont des mauvais moments où, pour se consoler, on se rappelle les bons) et plein d'autres choses plus ou moins rigolotes.

Mais cette fois-ci, j'ai choisi une anecdote qui est à la fois plus et moins rigolote. Celle du violeur récidiviste d'autant plus dangereux qu'il opère sous la menace d'une arme, que les juges, les psychologues, les éducateurs et tous ceux qui décident en ce domaine, ont relâché, à charge pour lui de porter un bracelet électronique et d'aller au boulot (un boulot qu'on lui a trouvé au détriment de quelqu'un qui n'a sans doute violé personne).

Voilà-t-y pas que le gus a coupé son bracelet et s'est fait la malle sans rien dire de ses projets (dont on peut quand même deviner la nature, voir le titre de ce billet)!

Sans doute à la surprise générale des juges, psychologues, éducateurs et réinséreurs de profession qu'il a tous roulés dans la farine.

Voilà!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article

commentaires

Irene Zlato 17/06/2014 10:53

(ca fait une éternité que je ne suis pas venue chez vous!) j'avais cru comprendre que les bracelets électroniques ne concerneraient que les "petits" délits (passible de 5 ans max d'emprisonnement)
? Autre réflexion: comment ont-ils fait pour appliquer une loi si vite?

Pangloss 17/06/2014 11:54



Ils manquent de moyens. Surtout de moyens intellectuels.


C'est vrai que ça fait une éternité. Je suis bien content de vous retrouver.


Bonne journée.



sartan83 17/06/2014 06:25

Il doit y avoir un lot de bracelets à écouler chez les copains.... cet homme ne mérite rien d'autre que de rester dans sa cellule avec quelques codétenus bienveillants !

Pangloss 17/06/2014 08:25



Qu'on ait pu penser à relâcher un violeur récidiviste et violent me sidère.



NOURATIN 16/06/2014 17:50

Mais pas de souci, bientôt, grâce à la loi Taubirat, les juges généraliseront ce bracelet électro-nique qui plaît tant aux gendegôches et qui devrait littéralement changer la vie de tous nos
gentils voyous. La liberté, bientôt, guidera les pas légers de ces derniers.
Amitiés.

Pangloss 16/06/2014 18:10



Un marché en expansion. J'espère au moins que ces bracelets seront fabriqués en France. Ce pourrait être une occasion pour donner du boulot aux libérés en conditionnelle.


Bonne soirée.


 



josette 16/06/2014 13:58

bonne vieille Hulotte, création d'un génie des Ardennes ,de Bout aux bois si je ne m'abuse ...bien sur j'ai eu en mon temps des graines de cette belle plante ...
vale !

Pangloss 16/06/2014 18:08



Je suis toujours abonné!



Jacques Étienne 15/06/2014 23:31

Votre manque de confiance en la nature humaine m'afflige. Ce brave homme s'est certainement défait de son bracelet afin que ses bonnes actions demeurent anonymes et que sa modestie n'en souffre
pas.

Pangloss 16/06/2014 08:55



Et pour la réinsertion, il en connaît un rayon.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.