Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 11:37

Pendant que nos "zélites degôche" courent après la croissance maintenant que les "zélites dedrouate" tout aussi zélées (et tout aussi inefficaces) leur ont laissé le volant de cette bagnole sans frein dans laquelle nous sommes embarqués, pendant  qu'on se rend compte qu'on arrive au bout du possible en ce domaine car les réserves de matières premières s'épuisent, les ressources naturelles sont surexploitées, la crise devient à la fois globale et mondiale et la démographie galope à couilles rabattues, Arte nous a proposé une émission au titre éclairant "Survivre au progrès".

Voilà qui devrait faire réfléchir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

+nettoue 07/07/2012 09:22

Sans freins, n'est grave que dans les descentes, nous n'aurons bientôt plus d'essence : En fait puisque le mot rigueur est officiellement rejeté pourquoi ne pas admettre publiquement que nous
sommes dans la merde ? Ça les français le comprendrons sans autres explications emberlificotées !
Bonne journée l'ami !

Pangloss 07/07/2012 09:32



Il est vrai que ça éviterait de dire "rigueur" ou "austérité" et en plus ce serait plus clair.


Je t'encourage à faire cette proposition à qui de droit. Tiens-nous au courant de la suite.


Salut!



les cafards 06/07/2012 20:24

les Cafards "degôche" salluent le Huron "ducentre"

Pangloss 06/07/2012 20:42



Je suis de nulle part. J'aime voir le spectacle mais je ne supporte aucune équipe.


Mais salut aux cafards quand même.



NOURATIN 06/07/2012 18:45

Déja, si on réussit à survivre à Arte...
Amitiés.

Pangloss 06/07/2012 18:55



Il y a pire!



Dr WO 06/07/2012 17:00

Bon, le dernier passage de millénaire s'est passé sans incident. Alors c'est pour l'autre ?
Dr WO

Pangloss 06/07/2012 18:12



A mon avis, dans une vingtaine d'années, on commencera à être vraiment très mal. Je ne sais pas par quoi ça commencera. Certains parlent d'une guerre, d'autres d'une crise alimentaire, d'autres
de grave pollution. Qui vivra verra. Si vous êtes encore de ce monde, n'oubliez pas de prendre des photos.



G.Mevennais 06/07/2012 16:13

Bonjour Pangloss
Voilà un sujet bien sérieux impossible à développer ici. Une "amie commune" que j'apprécie énormément par ailleurs a déclaré que notre "civilisation était la meilleure". Pour le genre humain je ne
sais pas, ça se discute, il y a "des pour et des contre", mais pour la planète, certainement pas, pour moi il n'y a pas photo.
En ce qui concerne la démographie galopante, catastrophe effrayante qui mène l'humanité à sa perte (entre autres), c'est maintenant qu'on commence à en parler seulement ! c'est déjà trop tard bien
sûr. Quant au risque de conflit généralisé et nucléarisé, le risque n'est pas définitivement écarté...l'avenir déjà sombre, noircit de plus en plus. Quand je vois des enfants et à fortiori des
bébés, alors que tout le monde s'extasie et "applaudit à deux mains" et caché par mon sourire de circonstance, je me dis quel monde allons nous leur transmettre. Quant aux jeunes adultes, je suis
navré de l'exprimer, c'est un problème qui ne semble pas les préoccuper pour autant.
Moralité : Je ne vais pas être plus royaliste que le roi, parce que je n'ai pas de descendants mais je comprends, ô combien les gens qui ont enfants/petit-enfants.
Amitiés. Gilles

Pangloss 06/07/2012 16:33



La prise de conscience n'est que partielle et de toutes façons beaucoup trop tardive. Il y a encore des gens pour nier le réchauffement climatique, pour nier la pollutiion, pour nier l'explosion
démographique etc. On entend encore des inepties comme "la Terre ne s'arrêtera pas de tourner", "On ira s'établir sur d'autres planètes", "avant de protéger la bio-diversité, il faudrait voir la
misère à nos portes", "supprimer des industries polluantes, c'est supprimer des emplois" etc etc. Nous avons franchi le point de non-retour et la seule attitude de nos politiques comme de la plus
grande partie de l'opinion est le déni de réalité.


Amicalement.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.