Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 12:45

On se demandait pourquoi la France roulait sur la jante et pourquoi la politique avait très largement dépassé le seuil fixé par Edouard Herriot ("la politique, c'est comme l'andouillette, ça doit sentir un peu la merde, mais pas trop").

On a la réponse. Elle est fournie par Claude Bartolone qui a affirmé sans rire (et a priori à jeun) que notre ministre de la Justice a "ré-enchanté le pays et la politique".

Avec Sarko, laisse entendre Bartolone, nous étions désenchantés, nous voici ré-enchantés avec Taubira.

C'est magique et même envoûtant. Un peu trop peut-être.

Car, je reste méfiant. La magie noire, ce n'est pas ma tasse de thé.

La blanche non plus d'ailleurs.

Quelqu'un connaît-il un bon marabout capable de nous délivrer de cet enchantement?

P.S.: ceux qui pensent que Bartolone raconte n'importe quoi n'ont probablement pas tort.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article

commentaires

G.Mevennais 17/03/2014 22:38

Tout cela prouve (si c'était nécessaire) le niveau de nos politiciens. A mon avis ils ne sont pas aussi mauvais qu'ils en ont l'air, mais ils s'adressent à une certaine clientèle, malléable ou
minoritaire, un peu comme les publicistes, et à ce jeu, les limites de la médiocrité sont sans cesse repoussées.
Amitiés. Gilles

Pangloss 18/03/2014 10:02



Ils SONT mauvais. Ils sont le fruit de la catastrophique baisse de niveau des études initiés en 1968. Je ne parle pas du niveau scientifique mais de celui de ce qu'on appelait les humanités.
Niveau qui a affecté toute la société. Le langage politique, journalistique est (sauf très rares exceptions) d'une pauvreté affligeante tant du point de vue du vocabulaire que de la syntaxe. Ne
parlons pas de l'éloquence ou du beau langage au point d'affecter les capacités intellectuelles. "Ce qui se conçoit bien ..." comme disait l'autre ...


Amicalement.



NOURATIN 17/03/2014 18:00

En tout cas, cela confirme que Bartolone n'a même pas besoin de picoler pour être saoul comme un cochon.
Amitiés.

Pangloss 17/03/2014 21:55



Il n'a besoin de rien. Il est né comme ça et il a cultivé son don rue de Solferino.


Amicalement.



les cafards 17/03/2014 08:00

je ne connaissais pas cette excellente phrase sur l'andouillette !

Pangloss 17/03/2014 09:11



Une question de génération?



BOUTFIL 16/03/2014 18:41

Bartelone ! rien que son nom fait penser au cirque , d'ailleurs, c'est le cirque à l'assemblée, un clown, incapable de faire 3 phrases sans bégayer et sans dire une banalité, la voix de son maître
! et ça voudrait être premier ministre à la place de l’huître nantaise !
soleil mais irrespirable à Paris !

Pangloss 16/03/2014 19:33



Il a dû être enchanté. Elle lui a jeté un sort. On ne se méfie jamais assez du vaudou. Et du vaudur non plus.


Chez moi, c'était dur pour mes poumons mités. Mais il paraît que ça va s'arranger.



Souliko 16/03/2014 18:37

Wouaou ! Taubira en fée Clochette, je n'y avais pas pensé ! Mais bon, elle a peut-être des dons que nous ignorons et pas Bartolone. Va savoir...

Pangloss 16/03/2014 19:30



Tu es gentille. Fée Clochette! Cloche peut-être mais moi j'aurais plutôt songé à la fée Carabosse.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.