Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 10:30

Enfoncé Stanley Kubrick et son "Dr Folamour"! On vient de découvrir que les missiles intercontinentaux américains sont entre les mains de drogués, d'escrocs et de pochetrons.

Et pas qu'un peu!

Deux officiers de la base de Malstrom (Montana) qui détient un tiers de l'arsenal américain, chargés de lancer les missiles nucléaires intercontinentaux (ICBM) en cas de guerre ont été trouvés en possession de drogue.

Mais ce n'est pas un cas isolé: une enquête a révélé que dix autres officiers assurant les mêmes fonctions dans cinq autres bases aux USA et au Royaume-Uni ont recours à des "drogues illicites": Edwards et Vandenberg (Californie), F.E. Warren (Wyoming) et Schreiver (Colorado) ainsi que de Lakenheath en Angleterre, base de la Royal Air Force qui accueille une branche des chasseurs américains.

Cerises sur ce gâteau: en octobre, quatre officiers de l'Air Force, dont deux à Malmstrom, ont été sanctionnés lors de deux incidents distincts pour avoir laissée ouverte (!) la porte qui mène au poste de lancement de la bombe atomique censée être fermée en permanence.

Et enfin: Le numéro deux du commandement des forces stratégiques (Stratcom), le vice-amiral Tim Giardan a pour sa part été renvoyé après avoir été soupçonné de contrefaire des jetons de casino. Le général responsable des 450 ICBM venait de son côté d'être mis en cause pour des problèmes liés à l'alcool. (source)

 

En revanche, on n'a aucune information sur la consommation de vodka en Russie, d'alcool de riz en Chine, d'héroïne en Inde ou au Pakistan et de cocaïne un peu partout.

Bon week-end quand même!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pangloss - dans Huronique
commenter cet article

commentaires

Dr WO 12/01/2014 17:17

Difficile d'empêcher les gens de faire la bombe.
Dr WO

Pangloss 12/01/2014 18:29



Mais on ne devrait pas leur confier les célèbres clés du champ de tir.



corto74 11/01/2014 21:54

absolument !

Pangloss 12/01/2014 09:24



Un coup à nous "faire préférer le train". Quoique ...



corto74 11/01/2014 19:10

ça choque aujourd'hui mais si tu savais dans quel état alcoolisé les pilotes français décollaient parfois avec LA bombe, pour des exercices ou pour défiler au dessus des Champs le 14 juillet dans
les années 60/70 , tu serais effaré

Pangloss 11/01/2014 19:35



Plus maintenant? Ce ne serait réservé qu'aux avions civils?



zaza 11/01/2014 18:08

Merci mon bon Pangloss pour ces excellentes nouvelles....!!! (sourires).
Pour ce qui me concerne je dors très peu? et ce que je dors est de qualité, alors ce ne sont pas ces guignols qui vont me stresser. Apocalypse, apocalypse l'ami !
Aujourd'hui une journée de printemps.
En remontant du bourg j'entendais les cloches de l'église (et non la cloche !) Bon signe, les vents sont au "nordet"! Passe une bonne soirée mon ami. ZAZA

Pangloss 11/01/2014 18:45



Il va faire beau et froid, alors?


Bonne soirée.



BOUTFIL 11/01/2014 17:59

comme toujours en France, on fait dans le médiocre, le notre se came au viagra
bisous

Pangloss 11/01/2014 18:44



Il l'a piqué au ministre du redressement productif?


Bonne soirée.



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.