Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 15:49

Je veux parler des leaders des deux fronts. Celui "de gauche" et le "national" qui se font face et qui s'agitent chacun sur son estrade pour séduire les mêmes spectateurs.

Les mêmes?

"Faut pas pousser", me direz-vous. Ce à quoi, je rétorque: "Je ne pousse pas, je constate".

Tous deux font appel au même "peuple". Le peuple qui trouve que ça commence à bien faire et qui subodore que ni Sarkozy ni Hollande ne changeront rien à sa vie quotidienne et à ses difficultés qu'ils ignorent et veulent continuer d'ignorer.

Mais le peuple aussi qui sait bien que les jeux sont faits et qu'ils l'étaient avant même le commencement de la campagne.

Le peuple qui veut au moins protester et manifester son mécontentement quand il en a l'occasion avant de replonger dans sa résignation ronchonneuse.

Les deux frontistes promettent la lune. L'un la peint en rouge, l'autre en bleu. Mais c'est la même. Elle est, sera et restera hors de portée.

Ainsi Front, Front, Front, les petites marionnettes. Jean-Luc et Marine, quoi qu'ils disent labourent le même champ et veulent faucher le même blé.

Bien sûr, il y a d'un côté comme de l'autre un "noyau dur".

A droite, ce sont les quelques survivants du pétainisme, les anti-sémites pathologiques (il y en a aussi à l'extrême gauche), les nostalgiques du béret rouge qu'ils portaient en Algérie (ça leur fait quel âge?) et quelques chrétiens intégristes. Le tout ne fait pas grand chose.

A gauche, on trouve les communistes ex-staliniens ("ex" mais avec regret), ceux qui ont apporté 1,93% des voix à Marie-Georges Buffet en 2007. On est très loin des 15% dont est crédité Mélenchon dans certains sondages! Bien sûr, il y a aussi quelques socialistes déçus qui pensent que les solfériniens sont à peu près aussi socialistes que les valoisiens sont radicaux. Mais ceux-là se paient un petit mouvement d'humeur avant de rentrer dans le rang au second tour.

Durs, les noyaux mais tout petits. A peine des pépins!

Le reste, ce sont les mêmes. Les uns accusent "la Finance", les autres "l'immigration", selon le bouc émissaire qu'ils préfèrent accuser de leurs malheurs. Mais ils sont tous la "France d'en-bas", comme disait Raffarin (sans se rendre compte du mépris contenu dans cette formule), vraiment d'en-bas c'est à dire ni de droite ni de gauche, seulement mécontente de son sort et inquiète de son avenir, qui sait qu'elle restera "en-bas" jusqu'à ce que mort s'ensuive et que la politique qui se fera ressemblera comme deux gouttes d'eau à la politique qui s'est faite. 

Les Fronts, nous disent les sondages, rassembleront à eux deux aux alentours de 30% des voix.
Un gros score pour le parti des mécontents!

Unis, ils arriveraient en tête au premier tour.

Pauvre France!

PS: les autres, les "petits candidats" recueilleront (à part Cheminade, le pauvre!) non pas des votes protestataires ou contestataires mais des votes de conviction.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dr WO 19/04/2012 18:38

Belle analyse.
Dr WO

Pangloss 19/04/2012 19:40



Merci!



antonio 18/04/2012 20:59

Bien vu l'ami
ce qui est certain c'est quelque soit l'élu, "le peuple d'en bas" va plaurer fort dans les prochains temps et même le peuple du milieu!
Belle soirée quand même
Amicalement
Antonio

Pangloss 18/04/2012 21:10



Les gouvernants vont avoir intérêt à se cacher quand ils satisferont leurs goûts de luxe.


Bonne soirée!



Carlus 18/04/2012 20:29

30% de mécontents unis, ça fait 70% de contents unis ! qui arriveraient quand même en tête du scrutin !

On peut tourner le problème dans tous les sens, on arrive toujours au même résultat ! C'est désespérant, non ?

Pangloss 18/04/2012 21:08



70% de contents? Tu les vois où?


On fera les comptes à la sortie.



ZAZA 18/04/2012 19:03

Une très belle analyse mon Pangloss.... mais j'anticipe et en 2027, retrouverons nous fifi méchanfion reprendre la présidence du Front bas de Gauche, grand-mère Marine briguant un énième mandat
avec Thomas Hollande en embuscade... si bo la fronsse !

Pangloss 18/04/2012 19:44



Comme disait le grand-père de quelqu'un: "La politique, c'est comme le bal des pompiers: ce sont toujours les mêmes qui dansent".



NOURATIN 18/04/2012 18:10

La différence se fait essentiellement sur la question de
l'immigration. En gros, les mécontents bien-pensants votent
Méluche parcequ'il adore la diversité et les salauds-fachos,
Marine, pour des raisons symétriques.
Mais tout s'arrangera au soir glorieux du 6 Mai, le Peuple
de Gauche nous donnera son grand spectacle cons et lumières
succédant aux ténèbres.
France de m...

Pangloss 18/04/2012 19:14



Comme tu dis. J'attends avec impatience le spectacle.


Mais j'attends la suite aussi.


 



Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.