Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 19:32
Ségolène a fait un "chantage à la subvention" à Jean-Louis Foulquier pour que le rappeur Orelsan ne se produise pas aux Francofolies de La Rochelle. "Sale pute", la "chanson" (guillemets de rigueur) a l'origine de l'affaire a été perçue comme une apologie de la violence faite aux femmes et, pour l'avoir entendue, je ne peux pas dire qu'elle prône l'amour courtois. Il pouvait même sembler opportun à certains d'en interdire l'exécution publique si les autorités compétentes (le préfet par exemple mais certainement pas Ségo) estimaient qu'elle risquait de causer un "trouble à l'ordre public". De là à empêcher Orelsan de monter sur scène, il y a un fossé. D'autant plus, dit-on, qu'il n'envisageait pas d'interpréter la chanson controversée.

Interdire une chanson est une chose, interdire un chanteur en est une autre. Il semble que Ségolène ne fasse pas une différence pourtant énorme

Rappelons que l'on peut sans peine trouver les oeuvres du Marquis de Sade dans les librairies, que Sardou proclamait dans une chanson "J'ai envie de violer des femmes", que le rap américain en a fait des pires (c'est vrai, les amateurs ne comprennent pas les paroles) et que quand on commence à censurer, il faut savoir ce que l'on fait. Il y a du pain sur la planche pour le bureau de censure du Conseil Régional de Poitou-Charentes.

Si elle a obéi à son premier mouvement, Ségolène a encore perdu une excellente occasion de se taire, pourrait-on penser. Si, en revanche, elle a mûrement réfléchi avant d'agir et qu'elle s'est estimée en droit de faire pression sur Foulquier, elle a commis une faute politique.

Dans le premier cas, c'est inquiétant venant de quelqu'un qui aurait pu être à l'Elysée; dans le second, c'est grave.

Enfin, quelqu'un qui n'arrive pas à établir un programme électoral convaincant est très mal venu de se préoccuper de celui d'un festival de chansons. A chacun son boulot!

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
excellente analyse...<br /> Ah qu'elle est bonne... <br /> Ségolène, elle marche toujours à côté de ses souliers, c'est curieux ce besoin de semer la zizanie et de ne mettre son "grain de sel" que pour aggraver l'ambiance....<br /> J'aime à te lire, dommage que je n'ai que peu de temps, tu as dû le remarquer par mon irrégularité...
Répondre
<br /> J'aime bien qu'on m'aime!<br /> A bientôt!<br /> <br /> <br />
R
Mais si elle pense Ségolène, elle pense à tout (pas forcément bien), sauf à son programme...
Répondre
<br /> La duchesse visitant ses pauvres et qui sait ce qui est bon pour eux.<br /> <br /> <br />
N
Elle parle, mais ne pense pas, Segolène, elle ne sait pas comment on fait ! ! Pour autant la chanson a déjà été victime d'une pétition de blogueurs il y a trois mois. Dès qu'elle est apparue sur internet. Notre ministre de la culture d'alors avait parlé de l'interdire lors des festivals mais pas Orelsan . Et il y a pire c'est vrai. <br /> Bonne soirée l'ami<br /> Nettoue
Répondre
<br /> Il y a pire: Ségolène!<br /> Salut!<br /> PS Même Jack Lang n'est pas d'accord!<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.