Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 17:17

C'est Villepin qui vient de l'affirmer: "Il y a un risque révolutionnaire en France". Il essaie peut-être de nous faire oublier qu'il a été quelque chose comme premier ministre, il y a peu. Et que, lorsqu'il était en fonctions, à l'intérieur de ce système moribond, il soutenait la politique qu'il condamne aujourd'hui.
Mais en réalité, ce n'est pas tant la politique qu'il condamne mais celui qui l'incarne, l'usurpateur qui lui a coupé l'herbe sous le pied dans sa course à la présidence de la république, alors que lui, le "flamboyant" médiatique avait été adoubé par Chirac.
Il aimerait bien que ce ne soit pas une révolution qui se profile, Dominique. Parce que qui dit "révolution" dit "idéologie" et que, lui, il ne veut pas d'une idéologie de rechange qui le balaierait impitoyablement.
Le système actuel lui convient très bien. Ce qu'il veut changer, c'est seulement le président et consentir à promettre quelques concessions lorsque, après la révolte qu'il espère (NB la "révolte", pas la "révolution"), il deviendra le seul recours des sarkozistes déçus.
En attendant, plus adroitement que Ségolène qui n'est que Royal, lui, impérial, excite hypocritement le mécontentement en affectant de poser son diagnostic et de proposer des solutions.
Dans la forêt, les jacinthes des bois ont poussé leurs clochettes. il y en a une qui s'appelle Ségolène et une autre qui répond au prénom de Dominique.
Saurez-vous les identifier sur cette photo de la promotion Voltaire de l'ENA? Un indice: Ségolène est à gauche, Dominique est à droite.

Partager cet article
Repost0

commentaires

U
Bonnie and Clyde de la politique !
Répondre
P

Bien vu! Ils rêvent tous deux d'un hold-up.


N
Au fait, nos rois, à part d'être royaliste, donc dictateurs, ils étaient quoi ? extrème-droite ? Bon, se n'est pas une question pour rire, je me demande...
Salut mon ami Huron
Nettoue
Répondre
P

Pusqu'il n'y avait pas d'hémicycle, il n'y avait ni droite ni gauche. Et en plus, pas d'opposition parlementaire. De temps en temps des complots et des révoltes que ce soit de la part des nobles ou
de celle du peule. C'était une autre époque.


P
Allez, je n'y résiste pas : Bayrou est-il au centre ????? Je sais que j'ai donné le bâton pour me faire battre. Mais tant pis ! Bonne soirée.
Répondre
P

Pour l'instant, il n'adopte pas, (et c'est heureux) pour exister politiquement, cette statégie "Royalo-Villepiniste" de dramatisation de la situation (elle est assez grave comme ça),
de critique systématique (c'est bon pour l'Humanité dont on n'attend rien d'autre) et de pompier prêt à éteindre comme des incendies les étincelles sarkoziennes. Il n'en est pas pour autant au
centre car il n'y a plus ni droite ni gauche.
Mais puisque je ne suis pas son conseiller politique, qu'il se débrouille.


S
Nous avons encore planté des patates aujourd'hui ! Et ma mère a remis des topinambours, on ne sait jamais ! Moi non plus je ne cours pas très vite :-(
Répondre
P

As-tu pensé à mettre du barbelé autour de tes patates? Et peut-être quelques mines anti-personnel?
J'aime bien les topinanbours, ils ont bon goût, ils ne font pas grossir (bien sûr, ça ne nourrit pas) et ils font de jolies fleurs.
Salut!


S
Ha oui, je ais pas si c'est si souhaitable, il y aurait des massacres ; j'en connais qui en profiteraient pour me faire la piau
Répondre
P

Moi, je suis encore assez lâche pour mon âge mais je ne cours plus assez vite.


Présentation

  • : Le Huron, Pangloss et compagnie
  • : Les nouvelles qu'on nous donne, ce qu'on peut en faire et en penser sans laisser passer une occasion de ricaner. Et la vie quotidienne, ses hauts et ses bas. Pas vraiment politiquement correct et rarement consensuel.
  • Contact

Regardons les choses en face:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.
Ceux qui ont leurs deux yeux sont regardés de travers.

Prudence!

"Si tu risques
de croiser quelqu'un
qui veut faire ton bonheur,
change de trottoir!"
(Henri Jeanson)

Métaphore maritime

Certes, nous sommes embarqués sur le Titanic mais il n'y a pas de quoi s'inquiéter: en cas de problème on nous transfèrera sur le radeau de la Méduse.

Si vous aimez ça

Copyright? Bof! Si ce que j'écris vous plaît, vous pouvez le recopier. Si vous êtes gentils, vous pourrez dire que j'en suis l'auteur. Sinon, je ne vous ferai pas un procès.